24.1.14. Vecteur général

24.1.14.1. Assigner une projection

Attribue une nouvelle projection à une couche vectorielle.

Il crée une nouvelle couche avec exactement les mêmes caractéristiques et géométries que l’entrée, mais affectée à un nouveau SCR. Les géométries ne sont pas reprojetées, elles sont juste affectées à un SCR différent.

Cet algorithme peut être utilisé pour réparer des couches auxquelles une projection incorrecte a été affectée.

Les attributs ne sont pas modifiés par cet algorithme.

24.1.14.1.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle avec SCR erroné ou manquant

SCR attribué

CRS

[crs]

Default: EPSG:4326 - WGS84

Sélectionnez le nouveau SCR à affecter à la couche vectorielle

SCR attribué

Optionnel

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche de sortie contenant uniquement les doublons. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.1.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

SCR attribué

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle avec projection affectée

24.1.14.1.3. Code Python

ID de l’algorithme :qgis:assignprojection

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.2. Convertir une couche en signets spatiaux

Crée des signets spatiaux correspondant à l’étendue des entités contenues dans une couche.

24.1.14.2.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: line, polygon]

La couche de vecteur d’entrée

Marque-page de destination

DESTINATION

[enumeration]

Par défaut : 0

Sélectionnez la destination des signets. Un des:

  • 0 — Signets de projet

  • 1 — Signets utilisateur

Nom de champ

NAME_EXPRESSION

[expression]

Champ ou expression qui donnera des noms aux signets générés

Champ de groupe

GROUP_EXPRESSION

[expression]

Champ ou expression qui fournira des groupes pour les signets générés

24.1.14.2.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Nombre de signets ajoutés

COUNT

[number]

24.1.14.2.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:layertobookmarks

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.3. Convertir des signets spatiaux en couche

Crée une nouvelle couche contenant des entités surfaciques pour les signets spatiaux stockés. L’exportation peut être filtrée uniquement sur les signets appartenant au projet en cours, sur tous les signets utilisateur ou sur une combinaison des deux.

24.1.14.3.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Marque-page source

SOURCE

[enumeration] [list]

Default: [0,1]

Sélectionnez la ou les sources des signets parmi :

  • 0 — Signets de projet

  • 1 — Signets utilisateur

SCR en sortie

CRS

[crs]

Default: EPSG:4326 - WGS 84

Le SCR de la couche de sortie

Rendu

OUTPUT

[vector: polygon]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche de sortie. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.3.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Rendu

OUTPUT

[vector: polygon]

La couche vectorielle de sortie (signets)

24.1.14.3.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:bookmarkstolayer

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.4. Créer un index d’attribut

Crée un index sur un champ de la table attributaire pour accélérer les requêtes. La prise en charge de la création d’index dépend à la fois du fournisseur de données de la couche et du type de champ.

Aucune sortie n’est créée : l’index est stocké sur la couche elle-même.

24.1.14.4.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Sélectionnez la couche vectorielle pour laquelle vous souhaitez créer un index d’attribut

Attribut à indexer

FIELD

[tablefield: any]

Champ de la couche vecteur

24.1.14.4.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche indexée

OUTPUT

[same as input]

Une copie de la couche vecteur d’entrée avec un index pour le champ spécifié

24.1.14.4.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:createattributeindex

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.5. Créer un index spatial

Crée un index pour accélérer l’accès aux entités d’une couche en fonction de leur emplacement spatial. La prise en charge de la création d’index spatial dépend du fournisseur de données de la couche.

Aucune nouvelle couche de sortie n’est créée.

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de gestion de données

24.1.14.5.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle en entrée

24.1.14.5.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche indexée

OUTPUT

[same as input]

Une copie de la couche vectorielle d’entrée avec un index spatial

24.1.14.5.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:createspatialindex

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.6. Définir la projection du fichier de formes

Définit le SCR (projection) d’un jeu de données au format Shapefile existant dans le SCR fourni. Il est très utile lorsque sur un jeu de données au format Shapefile manque le fichier prj et que vous connaissez la projection.

Contrairement à l’algorithme Assigner une projection, il modifie la couche courante et ne sortira pas de nouvelle couche.

Note

Pour les jeux de données Shapefile, les fichiers .prj et .qpj seront écrasés - ou créés s’ils sont manquants - pour correspondre au SCR fourni.

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de gestion de données

24.1.14.6.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle avec des informations de projection manquantes

SCR

CRS

[crs]

Sélectionnez le SCR à affecter à la couche vectorielle

24.1.14.6.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

INPUT

[same as input]

La couche vectorielle d’entrée avec la projection définie

24.1.14.6.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:definecurrentprojection

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.7. Supprimer les géométries dupliquées

Recherche et supprime les géométries dupliquées.

Les attributs ne sont pas vérifiés, donc si deux entités ont des géométries identiques mais des attributs différents, un seul d’entre eux sera ajouté à la couche de résultat.

24.1.14.7.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

La couche avec des géométries en double que vous souhaitez nettoyer

Nettoyé

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche de sortie. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.7.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Nombre d’enregistrements en double supprimés

DUPLICATE_COUNT

[number]

Nombre d’enregistrements en double supprimés

Nettoyé

OUTPUT

[same as input]

La couche de sortie sans géométrie dupliquée

Nombre d’enregistrements conservés

RETAINED_COUNT

[number]

Nombre d’enregistrements uniques

24.1.14.7.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:deleteduplicategeometries

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.8. Supprimer les doublons par attribut

Supprime les lignes en double en ne considérant que le ou les champs spécifiés. La première ligne correspondante sera conservée et les doublons seront supprimés.

Facultativement, ces enregistrements en double peuvent être enregistrés sur une sortie distincte pour analyse.

24.1.14.8.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

La couche d’entrée

Champs pour faire correspondre les doublons par

FIELDS

[tablefield: any] [list]

Champs définissant les doublons. Les entités ayant des valeurs identiques pour tous ces champs sont considérées comme des doublons.

Filtré (pas de doublons)

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche de sortie contenant les entités uniques. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

Filtré (doublons)

Optionnel

DUPLICATES

[same as input]

Par défaut: [Skip output]

Spécifiez la couche de sortie contenant uniquement les doublons. Un des:

  • Ignorer la sortie

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.8.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Filtré (doublons)

Optionnel

DUPLICATES

[same as input]

Par défaut: [Skip output]

Couche vectorielle contenant les entités supprimées. Ne sera pas produit s’il n’est pas spécifié (laissé comme [Echapper la sortie]).

Nombre d’enregistrements en double supprimés

DUPLICATE_COUNT

[number]

Nombre d’enregistrements en double supprimés

Filtré (pas de doublons)

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle contenant les entites uniques.

Nombre d’enregistrements conservés

RETAINED_COUNT

[number]

Nombre d’enregistrements uniques

24.1.14.8.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:deleteduplicatesbyattribute

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.9. Détecter les modifications d’un jeu de données

Compare deux couches vectorielles, et détermine quelles entités sont inchangées, ajoutées ou supprimées entre les deux. Il est conçu pour comparer deux versions différentes d’un même jeu de données.

../../../../_images/detect_change.png

Fig. 24.32 Exemple de détection de changement d’un jeu données

24.1.14.9.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche originale

ORIGINAL

[vector: any]

La couche vecteur considérée comme la version originale

Couche révisée

REVISED

[vector: any]

La couche vecteur révisée ou modifiée

Attributs à prendre en compte pour le match

Optionnel

COMPARE_ATTRIBUTES

[tablefield: any] [list]

Attributs à considérer pour le match. Par défaut, tous les attributs sont comparés.

Comportement de la comparaison géométrique

Optionnel

MATCH_TYPE

[enumeration]

Par défaut : 1

Définit le critère pour la comparaison. Options:

  • 0 — Correspondance exacte : comprend l’ordre et le nombre de sommets des géométries

  • 1 — Correspondance tolérante (égalité topologique) : les géométries sont considérées comme égales.

Entités inchangées

UNCHANGED

[vecteur: identique à la couche originale]

Spécifiez la couche vecteur de sortie contenant les entités inchangées. L’une des options suivantes :

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

Entités ajoutées

ADDED

[vecteur: identique à la couche originale]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie contenant les entités ajoutées. Une des options suivantes :

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

Entités supprimées

DELETED

[vecteur: identique à la couche originale]

Spécifiez la couche vecteur de sortie contenant les entités supprimées. L’une des options suivantes :

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.9.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Entités inchangées

UNCHANGED

[vecteur: identique à la couche originale]

Couche vectorielle contenant les entités inchangées.

Entités ajoutées

ADDED

[vecteur: identique à la couche originale]

Couche vecteur contenant les entités sélectionnées.

Entités supprimées

DELETED

[vecteur: identique à la couche originale]

Couche vecteur contenant les entités supprimées.

Nombre d’entités inchangées

UNCHANGED_COUNT

[number]

Nombre d’entités inchangées.

Nombre d’entités ajoutées dans la couche révisée*

ADDED_COUNT

[number]

Nombre d’entités ajoutées dans la couche révisée.

Nombre d’entités supprimées de la couche originale

DELETED_COUNT

[number]

Nombre d’entités supprimées de la couche originale.

24.1.14.9.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:detectdatasetchanges

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.10. Supprimer les géométries

Crée une simple copie sans géométrie de la table d’attributs de couche en entrée. Il conserve la table attributaire de la couche source.

Si le fichier est enregistré dans un dossier local, vous pouvez choisir entre de nombreux formats de fichier.

checkbox Permet la modification de la couche source

24.1.14.10.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

La couche de vecteur d’entrée

Géométries supprimées

OUTPUT

[table]

Spécifiez la couche sans géométrie de sortie. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.10.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Géométries supprimées

OUTPUT

[table]

La couche de sortie sans géométrie. Une copie de la table d’attributs d’origine.

24.1.14.10.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:dropgeometries

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.11. Exécuter SQL

Exécute une requête simple ou complexe avec la syntaxe SQL sur la couche source.

Les données d’entrée sont identifiées par input1, input2inputN et une simple requête ressemblera à ça : SELECT * FROM input1.

En plus d’une simple requête, vous pouvez ajouter des expressions ou des variables dans le paramètre de Requête SQL. C’est particulièrement pratique si cet algorithme est utilisé dans un modèle de traitement et que vous souhaitez utiliser une entrée de modèle comme un paramètre de la requête. Voici un exemple de requête : SELECT * FROM [% @table %]@table est une variable qui correspond à une entrée du modèle.

Le résultat de la requête sera ajouté en tant que nouvelle couche.

24.1.14.11.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Sources de données d’entrée supplémentaires (appelées input1, .., inputN dans la requête)

INPUT_DATASOURCES

[vector: any] [list]

Liste des couches à interroger. Dans l’éditeur SQL, vous pouvez référencer ces couches avec leur vrai nom ou aussi avec input1, input2, inputN selon le nombre de couches choisies.

Requête SQL

INPUT_QUERY

[string]

Saisissez la chaîne de votre requête SQL, par exemple SELECT * FROM input1.

Champ d’identifiant unique

Optionnel

INPUT_UID_FIELD

[string]

Spécifiez la colonne avec un ID unique

Champ de géométrie

Optionnel

INPUT_GEOMETRY_FIELD

[string]

Spécifiez le champ de géométrie

Type de géométrie

Optionnel

INPUT_GEOMETRY_TYPE

[enumeration]

Par défaut : 0

Choisissez la géométrie du résultat. Par défaut, l’algorithme le détectera automatiquement. Un des:

  • 0 — Détection automatique

  • 1 — Pas de géométrie

  • 2 — Point

  • 3 — LineString

  • 4 — Polygone

  • 5 — MultiPoint

  • 6 — MultiLineString

  • 7 — MultiPolygone

SCR

Optionnel

INPUT_GEOMETRY_CRS

[crs]

Le SCR à affecter à la couche de sortie

Sortie SQL

OUTPUT

[vector: any]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche de sortie créée par la requête. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.11.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Sortie SQL

OUTPUT

[vector: any]

Couche vectorielle créée par la requête

24.1.14.11.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:executesql

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.12. Extraire les entites sélectionnées

Enregistre les entités sélectionnées en tant que nouvelle couche.

Note

Si la couche sélectionnée n’a pas d’entités sélectionnées, la couche nouvellement créée sera vide.

24.1.14.12.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

couche pour enregistrer la sélection

Entites sélectionnées

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche vectorielle pour les entités sélectionnées. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.12.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Entites sélectionnées

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle avec uniquement les entités sélectionnées, ou aucune entité si aucune n’a été sélectionnée.

24.1.14.12.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:saveselectedfeatures

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.13. Trouver une projection

Crée une liste restreinte de systèmes de référence de coordonnées candidats, par exemple pour une couche avec une projection inconnue.

La surface que la couche est censée couvrir doit être spécifiée via le paramètre de surface cible. Le système de référence de coordonnées pour cette surface cible doit être connu de QGIS.

L’algorithme fonctionne en testant l’étendue de la couche dans tous les systèmes de référence connus, puis en répertoriant ceux dont les limites seraient proches de la surface cible si la couche était dans cette projection.

24.1.14.13.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche avec projection inconnue

Surface cible pour la couche (xmin, xmax, ymin, ymax)

TARGET_AREA

[emprise]

Surface couverte par la couche. Les options pour spécifier l’étendue sont:

  • Utiliser l’étendue du canevas

  • Sélectionner l’étendue sur le canevas

  • Utiliser l’étendue de la couches

Il est également possible de fournir directement les coordonnées d’étendue (xmin, xmax, ymin, ymax).

SCR candidats

OUTPUT

[table]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la table (couche sans géométrie) pour les suggestions de SCR (codes EPSG). Parmi :

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.13.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

SCR candidats

OUTPUT

[table]

Une table avec tous les SCR (codes EPSG) des critères correspondants.

24.1.14.13.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:findprojection

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.14. Relation aplanie

Aplatit une relation pour une couche vectorielle, en exportant une couche unique contenant une entité parente pour chaque entité liée. Cette entité principale contient tous les attributs des entités liées. Cela permet d’avoir la relation sous la forme d’une table simple qui peut être exportée par exemple au format CSV.

../../../../_images/flatten_relationship.png

Fig. 24.33 Formulaire d’ue région avec les entités enfants en lien (gauche) - Pour chaque entité enfant, l’entité région est dupliquée, avec tous les attributs joints (droite)

24.1.14.14.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche avec la relation qui doit être dénormalisée

Couche aplanie

Optionnel

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Enregistrer dans un fichier temporaire]

Spécifiez la couche de sortie (aplanie). Un des:

  • Enregistrer dans un fichier temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans une table de base de données

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.14.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche aplanie

OUTPUT

[same as input]

Une couche contenant des entités principales avec tous les attributs des entités connexes.

24.1.14.14.3. Code Python

Algorithm ID: native:flattenrelationships

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.15. Joindre des attributs par valeur de champ

Prend une couche vectorielle d’entrée et crée une nouvelle couche vectorielle qui est une version étendue de celle d’entrée, avec des attributs supplémentaires dans sa table d’attributs.

Les attributs supplémentaires et leurs valeurs proviennent d’une deuxième couche vectorielle. Un attribut est sélectionné dans chacun d’eux pour définir les critères de jointure.

24.1.14.15.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle d’entrée. La couche de sortie sera constituée des entités de cette couche avec des attributs des entités correspondantes dans la deuxième couche.

Champ de table

FIELD

[tablefield: any]

Champ de la couche source à utiliser pour la jointure

Couche d’entrée 2

INPUT_2

[vector: any]

Couche avec la table attributaire à joindre

Champ de table 2

FIELD_2

[tablefield: any]

Champ de la deuxième couche (jointure) à utiliser pour la jointure Le type du champ doit être égal (ou compatible avec) le type de champ de la table d’entrée.

Champs de la couche 2 à copier

Optionnel

FIELDS_TO_COPY

[tablefield: any] [list]

Sélectionnez les champs spécifiques que vous souhaitez ajouter. Par défaut, tous les champs sont ajoutés.

Type de jointuren

METHOD

[enumeration]

Par défaut : 1

Type de la couche finale jointe. Un des:

  • 0 — Créer une entite distincte pour chaque entité correspondante (un à plusieurs)

  • 1 — Prendre uniquement les attributs de la première entité correspondante (un à un)

Supprimer les enregistrements qui n’ont pas pu être joints

DISCARD_NONMATCHING

[boolean]

Par défaut : Vrai

Vérifiez si vous ne souhaitez pas conserver les entités qui n’ont pas pu être jointes

Préfixe de champ joint

Optionnel

PREFIX

[string]

Ajoutez un préfixe aux champs joints afin de les identifier facilement et d’éviter la collision des noms de champs

Couche jointe

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie pour la jointure. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

Entités non joignables de la première couche

NON_MATCHING

[same as input]

Par défaut: [Skip output]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie pour les entités non joignables de la premiere couche. Un des:

  • Ignorer la sortie

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.15.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Nombre d’entites jointes de la table d’entrée

JOINED_COUNT

[number]

Entités non joignables de la première couche

Optionnel

NON_MATCHING

[same as input]

Couche vectorielle avec les entites non appariées

Couche jointe

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle de sortie avec des attributs ajoutés à partir de la jointure

Nombre d’entites non joignables de la table d’entrée

Optionnel

UNJOINABLE_COUNT

[number]

24.1.14.15.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:joinattributestable

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.16. Joindre les attributs par localisation

Prend une couche vectorielle d’entrée et crée une nouvelle couche vectorielle qui est une version étendue de celle d’entrée, avec des attributs supplémentaires dans sa table d’attributs.

Les attributs supplémentaires et leurs valeurs proviennent d’une deuxième couche vectorielle. Un critère spatial est appliqué pour sélectionner les valeurs de la deuxième couche qui sont ajoutées à chaque entité de la première couche.

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de gestion de données

24.1.14.16.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle d’entrée. La couche de sortie sera constituée des entités de cette couche avec des attributs des entités correspondantes dans la deuxième couche.

Couche jointee

JOIN

[vector: any]

Les attributs de cette couche vectorielle seront ajoutés à la table d’attributs de la couche source.

Prédicat géométrique

PREDICATE

[enumeration] [list]

Par défaut: [0]

Sélectionnez les critères géométriques. Un ou plusieurs de:

  • 0 — intersection

  • 1 — contient

  • 2 — est égal à

  • 3 — touches

  • 4 — se chevauchent

  • 5 — à l’intérieur

  • 6 — croise

Champs à ajouter (laissez vide pour utiliser tous les champs)

Optionnel

JOIN_FIELDS

[tablefield: any] [list]

Sélectionnez les champs spécifiques que vous souhaitez ajouter. Par défaut, tous les champs sont ajoutés.

Type de jointuren

METHOD

[enumeration]

Type de la couche finale jointe. Un des:

  • 0 — Créer une entite distincte pour chaque entité correspondante (un à plusieurs)

  • 1 — Prendre uniquement les attributs de la première entité correspondante (un à un)

  • 2 — Prendre les attributs de l’entité avec le plus grand chevauchement seulement (un à un)

Supprimer les enregistrements qui n’ont pas pu être joints

DISCARD_NONMATCHING

[boolean]

Par défaut : Faux

Supprimer de la sortie les enregistrements de couche d’entrée qui n’ont pas pu être joints

Préfixe de champ joint

Optionnel

PREFIX

[string]

Ajoutez un préfixe aux champs joints afin de les identifier facilement et d’éviter la collision des noms de champs

Couche jointe

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie pour la jointure. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

Entités non joignables de la première couche

NON_MATCHING

[same as input]

Par défaut: [Skip output]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie pour les entités non joignables de la premiere couche. Un des:

  • Ignorer la sortie

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.16.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Nombre d’entites jointes de la table d’entrée

JOINED_COUNT

[number]

Entités non joignables de la première couche

Optionnel

NON_MATCHING

[same as input]

Couche vectorielle des entités non appariées

Couche jointe

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle de sortie avec des attributs ajoutés à partir de la jointure

24.1.14.16.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:joinattributesbylocation

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.17. Joindre des attributs par localisation (résumé)

Prend une couche vectorielle d’entrée et crée une nouvelle couche vectorielle qui est une version étendue de celle d’entrée, avec des attributs supplémentaires dans sa table d’attributs.

Les attributs supplémentaires et leurs valeurs proviennent d’une deuxième couche vectorielle. Un critère spatial est appliqué pour sélectionner les valeurs de la deuxième couche qui sont ajoutées à chaque entité de la première couche.

L’algorithme calcule un résumé statistique pour les valeurs des entités correspondantes dans la deuxième couche (par exemple, valeur maximale, valeur moyenne, etc.).

24.1.14.17.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle d’entrée. La couche de sortie sera constituée des entités de cette couche avec des attributs des entités correspondantes dans la deuxième couche.

Couche jointee

JOIN

[vector: any]

Les attributs de cette couche vectorielle seront ajoutés à la table d’attributs de la couche source.

Prédicat géométrique

PREDICATE

[enumeration] [list]

Par défaut: [0]

Sélectionnez les critères géométriques. Un ou plusieurs de:

  • 0 — intersection

  • 1 — contient

  • 2 — est égal à

  • 3 — touches

  • 4 — se chevauchent

  • 5 — à l’intérieur

  • 6 — croise

Champs à résumer (laissez vide pour utiliser tous les champs)

Optionnel

JOIN_FIELDS

[tablefield: any] [list]

Sélectionnez les champs spécifiques que vous souhaitez ajouter et résumer. Par défaut, tous les champs sont ajoutés.

Résumés à calculer (laisser vide pour utiliser tous les champs)

Optionnel

SUMMARIES

[enumeration] [list]

Defaut: []

Choisissez le type de résumé que vous souhaitez ajouter à chaque champ et pour chaque entité. Un ou plus de :

  • 0 — compter

  • 1 — unique

  • 2 — min

  • 3 — max

  • 4 — plage

  • 5 — somme

  • 6 — moyenne

  • 7 — médiane

  • 8 — stddev

  • 9 — minoritaire

  • 10 — majoritaire

  • 11 — q1

  • 12 — q3

  • 13 — iqr

  • 14 — vide

  • 15 — remplis

  • 16 — min_length

  • 17 — max_length

  • 18 — mean_length

Supprimer les enregistrements qui n’ont pas pu être joints

DISCARD_NONMATCHING

[boolean]

Par défaut : Faux

Supprimer de la sortie les enregistrements de couche d’entrée qui n’ont pas pu être joints

Couche jointe

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie pour la jointure. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.17.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche jointe

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle de sortie avec des attributs résumés de la jointure

24.1.14.17.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:joinbylocationsummary

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.18. Joindre les attributs par le plus proche

Prend une couche vectorielle d’entrée et crée une nouvelle couche vectorielle avec des champs supplémentaires dans sa table attributaire. Les attributs supplémentaires et leurs valeurs proviennent d’une deuxième couche vectorielle. Les entités sont jointes en trouvant les entités les plus proches de chaque couche.

Par défaut, seule l’entité la plus proche est jointe, mais la jointure peut également se joindre aux k entités voisines les plus proches.

Si une distance maximale est spécifiée, seules les entités plus proches que cette distance seront mises en correspondance.

24.1.14.18.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

La couche d’entrée.

Couche d’entrée 2

INPUT_2

[vector: any]

La couche de jointure.

Champs de couche 2 à copier (laissez vide pour copier tous les champs)

FIELDS_TO_COPY

[fields]

Joindre les champs de couche à copier (s’ils sont vides, tous les champs seront copiés).

Supprimer les enregistrements qui n’ont pas pu être joints

DISCARD_NONMATCHING

[boolean]

Par défaut : Faux

Supprimer de la sortie les enregistrements de couche d’entrée qui n’ont pas pu être joints

Préfixe de champ joint

PREFIX

[string]

Préfixe de champ joint

Maximum de voisins les plus proches

NEIGHBORS

[number]

Par défaut : 1

Nombre maximum de voisins les plus proches

Distance maximale

MAX_DISTANCE

[number]

Distance de recherche maximale

Couche jointe

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche vectorielle contenant les entités jointes. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

Entités non joignables de la première couche

NON_MATCHING

[same as input]

Par défaut: [Skip output]

Spécifiez la couche vectorielle contenant les entités qui n’ont pas pu être jointes. Un des:

  • Ignorer la sortie

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.18.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche jointe

OUTPUT

[same as input]

La couche jointe en sortie.

Entités non joignables de la première couche

NON_MATCHING

[same as input]

Couche contenant les entités de la première couche qui n’ont pu être jointes à aucune entité de la couche de jointure.

Nombre d’entites jointes de la table d’entrée

JOINED_COUNT

[number]

Nombre d’entités de la table d’entrée qui ont été jointes.

Nombre d’entites non joignables de la table d’entrée

UNJOINABLE_COUNT

[number]

Nombre d’entités de la table d’entrée qui n’ont pas pu être jointes.

24.1.14.18.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:joinbynearest

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.19. Fusionner les couches vecteur

Combine plusieurs couches vectorielles de même type de géométrie en une seule.

La table attributaire de la couche résultante contiendra les champs de toutes les couches d’entrée. Si des champs portant le même nom mais de types différents sont trouvés, le champ exporté sera automatiquement converti en un champ de type chaîne. De nouveaux champs stockant le nom et la source de la couche originale sont également ajoutés.

Si des couches d’entrée contiennent des valeurs Z ou M, la couche de sortie contiendra également ces valeurs. De même, si l’une des couches d’entrée est en plusieurs parties,la couche de sortie sera également une couche en plusieurs parties.

Facultativement, le système de référence de coordonnées de destination (SCR) pour la couche fusionnée peut être défini. S’il n’est pas défini, le SCR sera extrait de la première couche d’entrée. Toutes les couches seront reprojetées pour correspondre à ce SCR.

../../../../_images/merge_vector_layers.png

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de gestion de données

24.1.14.19.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couches d’entrée

LAYERS

[vector: any] [list]

Les couches à fusionner en une seule couche. Les couches doivent être du même type de géométrie.

SCR cible

Optionnel

CRS

[crs]

Choisissez le SCR pour la couche de sortie. S’il n’est pas spécifié, le SCR de la première couche d’entrée est utilisé.

Fusionné

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.19.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Fusionné

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle de sortie contenant toutes les entités et tous les attributs des couches en entrée.

24.1.14.19.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:mergevectorlayers

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.20. Ordonner par expression

Trie une couche vectorielle en fonction d’une expression: modifie l’indice d’entité en fonction d’une expression.

Attention, cela pourrait ne pas fonctionner comme prévu avec certains fournisseurs, la commande pourrait ne pas être conservée à chaque fois.

24.1.14.20.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle d’entrée à trier

Expression

EXPRESSION

[expression]

Couche vectorielle d’entrée à trier

Trier par ordre croissant

ASCENDING

[boolean]

Par défaut : Vrai

Si cette case est cochée, la couche vectorielle sera triée de petites à grandes valeurs.

Trier les valeurs nulles en premier

NULLS_FIRST

[boolean]

Par défaut : Faux

Si coché, les valeurs nulles sont placées en premier

Ordonné

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.20.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Ordonné

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle de sortie (triée)

24.1.14.20.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:orderbyexpression

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.21. Réparer le shapefile

Répare un jeu de données ESRI Shapefile rompu en recréant le fichier SHX.

24.1.14.21.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Shapefile en entrée*

INPUT

[file]

Chemin d’accès complet au jeu de données ESRI Shapefile dont le fichier SHX est manquant ou cassé.

24.1.14.21.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche réparée

OUTPUT

[vector: any]

La couche de vecteurs d’entrée avec le fichier SHX réparé

24.1.14.21.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:repairshapefile

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.22. Reprojeter la couche

Reprojete une couche vectorielle dans un SCR différent. La couche reprojetée aura les mêmes caractéristiques et attributs que la couche d’entrée.

checkbox Permet la modification de la couche source

24.1.14.22.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle d’entrée à reprojeter

SCR cible

TARGET_CRS

[crs]

Default: EPSG:4326 - WGS 84

Système de référence des coordonnées de destination

Opération de coordination

Optionnel

OPERATION

[string]

Opération spécifique à utiliser pour une tâche de reprojection particulière, au lieu de toujours forcer l’utilisation des paramètres de transformation du projet actuel. Utile lorsque l’on reprojette une couche particulière et que l’on souhaite contrôler le transformation exact. Nécessite une version de proj >= 6.

Pour en savoir plus, consultez Transformations de systèmes géodésiques (datum).

Reprojeté

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche vectorielle de sortie. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.22.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Reprojeté

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle de sortie (reprojetée)

24.1.14.22.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:reprojectlayer

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.23. Couper les entités par caractère

Les entités sont divisées en plusieurs entités de sortie en divisant la valeur d’un champ à un caractère spécifié. Par exemple, si une couche contient des entités avec plusieurs valeurs séparées par des virgules contenues dans un seul champ, cet algorithme peut être utilisé pour répartir ces valeurs entre plusieurs entités en sortie. Les géométries et autres attributs restent inchangés dans la sortie. Facultativement, la chaîne de séparation peut être une expression régulière pour plus de flexibilité.

24.1.14.23.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle en entrée

Couper en utilisant des valeurs dans le champ

FIELD

[tablefield: any]

Champ à utiliser pour le fractionnement

Fractionner la valeur en utilisant le caractère

CHAR

[string]

Caractère à utiliser pour le fractionnement

Utilisez un séparateur d’expressions régulières

REGEX

[boolean]

Par défaut : Faux

Fractionner

OUTPUT

[same as input]

Default: Create temporary layer

Spécifiez la couche vectorielle de sortie. Un des:

  • Create Temporary Layer (TEMPORARY_OUTPUT)

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Enregistrer dans la table PostGIS …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.23.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Fractionner

OUTPUT

[same as input]

La couche de vecteur de sortie.

24.1.14.23.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:splitfeaturesbycharacter

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.24. Séparer une couche vecteur

Crée un ensemble de vecteurs dans un dossier de sortie basé sur une couche d’entrée et un attribut. Le dossier de sortie contiendra autant de couches que les valeurs uniques trouvées dans le champ souhaité.

Le nombre de fichiers générés est égal au nombre de valeurs différentes trouvées pour l’attribut spécifié.

C’est l’opposé de fusionner.

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de gestion de données

24.1.14.24.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle en entrée

Champ ID unique

FIELD

[tablefield: any]

Champ à utiliser pour le fractionnement

Répertoire de sortie

OUTPUT

[folder]

Default: [Save to temporary folder]

Spécifiez le répertoire des couches de sortie. Un des:

  • Save to a Temporary Directory

  • Save to Directory…

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.14.24.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Répertoire de sortie

OUTPUT

[folder]

Le répertoire des couches de sortie

Couches de sortie

OUTPUT_LAYERS

[same as input] [list]

Les couches vectorielles de sortie résultant de la scission.

24.1.14.24.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:splitvectorlayer

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.14.25. Tronquer la table

Tronque une couche en supprimant toutes les entités de la couche.

Avertissement

Cet algorithme modifie la couche en place et les entités supprimées ne peuvent pas être restaurées!

24.1.14.25.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche d’entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle en entrée

24.1.14.25.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche tronquée

OUTPUT

[folder]

La couche tronquée (vide)

24.1.14.25.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:truncatetable

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.