24.1.16. Superposition de vecteur

24.1.16.1. couper

Découpe une couche vectorielle à l’aide des entités d’une autre couche polygone.

Seules les parties des entités de la couche en entrée qui tombent dans les polygones de la couche de superposition seront ajoutées à la couche résultante.

Avertissement

Modification des entités

Les attributs des entités ne sont pas modifiés, bien que les propriétés telles que la surface ou la longueur des entités soient modifiées par l’opération de découpage. Si ces propriétés sont stockées en tant qu’attributs, ces attributs devront être mis à jour manuellement.

Cet algorithme utilise des index spatiaux sur les fournisseurs, prépare des géométries et applique une opération de découpage si la géométrie n’est pas entièrement contenue par la géométrie du masque.

../../../../_images/clip4.png

Fig. 24.86 Opération de découpage entre une couche d’entrée à deux entités et une seule couche de superposition d’entités (à gauche) - les entités résultantes sont déplacées pour plus de clarté (à droite)

checkbox Permet la modification de la couche source

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de géotraitement

Voir aussi

Intersection, Difference

24.1.16.1.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

Couche contenant les entités à découper

Couche de superposition

OVERLAY

[vector: polygon]

Couche contenant les entites qui seront découpées

Coupé

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche qui contiendra les entités de la couche d’entrée qui se trouvent à l’intérieur de la couche de superposition (découpage). Un des:

  • Créer une couche temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Sauvegarder en table PostGIS …..

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.16.1.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Coupé

OUTPUT

[same as input]

Couche contenant des entités de la couche d’entrée divisée par la couche de superposition.

24.1.16.1.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:clip

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.16.2. Difference

Extrait des entités de la couche d’entrée qui ne tombent pas dans les limites de la couche de superposition.

Les entités de la couche d’entrée qui chevauchent partiellement les entité(s) de la couche de superposition sont divisées le long de la limite de ces entité(s) et seules les parties en dehors des entités de la couche de superposition sont conservées.

Les attributs ne sont pas modifiés (voir warning).

../../../../_images/difference1.png

Fig. 24.87 Opération de différence entre une couche d’entrée à deux entités et une couche de superposition d’entités unique (à gauche) - les entités résultantes sont déplacées pour plus de clarté (à droite)

checkbox Permet la modification de la couche source

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de géotraitement

24.1.16.2.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

Couche pour extraire (des parties de) des entités.

Couche de superposition

OVERLAY

[vector: any]

Couche contenant les géométries qui seront soustraites des géométries de couche en entrée. Il devrait avoir au moins autant de dimensions (point: 0D, ligne: 1D, polygone: 2D, volume: 3D) que les géométries de la couche d’entrée.

Difference

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche contenant les (parties de) entités de la couche d’entrée qui ne se trouvent pas à l’intérieur de la couche de superposition. Un des:

  • Créer une couche temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Sauvegarder en table PostGIS …..

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.16.2.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Difference

OUTPUT

[same as input]

Couche contenant (des parties) des entités de la couche d’entrée ne chevauchant pas la couche de superposition.

24.1.16.2.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:difference

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.16.3. Extraire/couper par étendue

Crée une nouvelle couche vectorielle qui ne contient que des entités qui se trouvent dans une étendue spécifiée.

Toutes les entités qui recoupent l’étendue seront incluses.

Voir aussi

couper

24.1.16.3.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

Couche pour extraire (des parties de) des entités.

Extent (xmin, xmax, ymin, ymax)

EXTENT

[emprise]

Extent pour découpage.

Couper les entités pour un extent

CLIP

[boolean]

Par défaut : Faux

Si cette case est cochée, les géométries de sortie seront automatiquement converties en géométries multiples pour garantir des types de sortie uniformes. De plus, les géométries seront écrêtées dans la mesure choisie au lieu de prendre la géométrie entière en sortie.

Extrait

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche devant contenir les entités de la couche d’entrée qui se trouvent à l’intérieur de l’étendue de découpe. Un des:

  • Créer une couche temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Sauvegarder en table PostGIS …..

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.16.3.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Extrait

OUTPUT

[same as input]

Couche contenant les entités coupées.

24.1.16.3.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:extractbyextent

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.16.4. Intersection

Extrait les parties d’entités de la couche d’entrée qui chevauchent les entités dans la couche de superposition.

Les entités de la couche d’intersection se voient attribuer les attributs des entités se chevauchant des couches d’entrée et de superposition.

Les attributs ne sont pas modifiés (voir warning).

../../../../_images/intersection.png

Fig. 24.88 L’opération d’intersection: une couche d’entrée à deux entités et une couche de superposition d’entités unique (à gauche) - les entités résultantes sont déplacées pour plus de clarté (à droite)

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de géotraitement

Voir aussi

couper, Difference

24.1.16.4.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

Couche pour extraire (des parties de) des entités.

Couche de superposition

OVERLAY

[vector: any]

Couche contenant les entités pour vérifier le chevauchement. La géométrie de ses entités devrait avoir au moins autant de dimensions (point: 0D, ligne: 1D, polygone: 2D, volume: 3D) que la couche d’entrée.

Champs de saisie à conserver (laisser vide pour conserver tous les champs)

Optionnel

INPUT_FIELDS

[tablefield: any] [list]

Defaut: None

Champ (s) de la couche d’entrée à conserver dans la sortie. Si aucun champ n’est choisi, tous les champs sont conservés.

les champs superposés à conserver (laisser vide pour conserver tous les champs)

Optionnel

OVERLAY_FIELDS

[tablefield: any] [list]

Defaut: None

Champ (s) de la couche de superposition à conserver dans la sortie. Si aucun champ n’est choisi, tous les champs sont pris.

Préfixe des champs de superposition

Optionnel

OVERLAY_FIELDS_PREFIX

[string]

Préfixe à ajouter aux noms de champ des champs de la couche d’intersection pour éviter les collisions de noms avec les champs de la couche d’entrée.

Intersection

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche devant contenir (les parties) des entités de la couche d’entrée qui chevauchent une ou plusieurs entités de la couche de superposition. Un des:

  • Créer une couche temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Sauvegarder en table PostGIS …..

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.16.4.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Intersection

OUTPUT

[same as input]

Couche contenant (des parties) des entités de la couche d’entrée qui chevauchent la couche de superposition.

24.1.16.4.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:intersection

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.16.5. Intersections de lignes

Crée des entités ponctuelles à l’intersection des lignes des deux couches.

../../../../_images/line_intersection.png

Fig. 24.89 Points d’intersection

Menu par défaut: Vecteur ► Outils d’analyse

24.1.16.5.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: line]

Couche de ligne d’entrée.

couche d’intersection

INTERSECT

[vector: line]

Couche à utiliser pour rechercher les intersections de lignes.

Champs de saisie à conserver (laisser vide pour conserver tous les champs)

Optionnel

INPUT_FIELDS

[tablefield: any] [list]

Defaut: None

Champ (s) de la couche d’entrée à conserver dans la sortie. Si aucun champ n’est choisi, tous les champs sont conservés.

Intersection des champs à conserver (laisser vide pour conserver tous les champs)

Optionnel

INTERSECT_FIELDS

[tablefield: any] [list]

Defaut: None

Champ (s) de la couche d’intersection à conserver dans la sortie. Si aucun champ n’est choisi, tous les champs sont pris.

Préfixe de champs d’intersection

Optionnel

OVERLAY_FIELDS_PREFIX

[string]

Préfixe à ajouter aux noms de champ des champs de la couche d’intersection pour éviter les collisions de noms avec les champs de la couche d’entrée.

Intersection

OUTPUT

[vector: point]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche devant contenir les points d’intersection des lignes des couches d’entrée et de superposition. Un des:

  • Créer une couche temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Sauvegarder en table PostGIS …..

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.16.5.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Intersections

OUTPUT

[vector: point]

Pointez la couche vecteur avec les intersections.

24.1.16.5.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:lineintersections

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.16.6. Fractionner avec des lignes

Fractionne les lignes ou les polygones d’une couche à l’aide des lignes d’une autre couche pour définir les points de rupture. L’intersection entre les géométries des deux couches est considérée comme un point de partage.

La sortie contiendra plusieurs géométries pour les entités fractionnées.

../../../../_images/split_with_lines.png

Fig. 24.90 Séparer lignes

checkbox Permet la modification de la couche source

24.1.16.6.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: line, polygon]

Layer containing the lines or polygons to split.

couche à fractionner

LINES

[vector: line]

Couche de lignes dont les lignes sont utilisées pour définir les points de rupture.

Fractionner

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche devant contenir les entités ligne/polygone fractionnées (au cas où elles sont coupées par une ligne de la couche fractionnée) de la couche en entrée. Un des:

  • Créer une couche temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Sauvegarder en table PostGIS …..

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.16.6.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Fractionner

OUTPUT

[same as input]

Couche vectorielle de sortie avec des lignes ou des polygones divisés à partir de la couche d’entrée.

24.1.16.6.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:splitwithlines

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.16.7. Différence symétrique

Crée une couche contenant des entités à la fois des couches d’entrée et de superposition, mais avec les zones de chevauchement entre les deux couches supprimées.

La table d’attributs de la couche de différence symétrique contient les attributs et les champs des couches d’entrée et de superposition.

Les attributs ne sont pas modifiés (voir warning).

../../../../_images/symmetrical_difference.png

Fig. 24.91 Opération de différence symétrique entre une couche d’entrée à deux entités et une couche de superposition d’entités unique (à gauche) - les entités résultantes sont déplacées pour plus de clarté (à droite)

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de géotraitement

24.1.16.7.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

Première couche à partir de laquelle (parties de) entités sont extraites.

Couche de superposition

OVERLAY

[vector: any]

Deuxième couche pour extraire (des parties) des entités. Idéalement, le type de géométrie devrait être le même que la couche d’entrée.

Préfixe des champs de superposition

Optionnel

OVERLAY_FIELDS_PREFIX

[string]

Préfixe à ajouter aux noms de champ des champs de la couche de superposition pour éviter les collisions de noms avec les champs de la couche en entrée.

Différence symétrique

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche devant contenir (les parties de) les entités des couches d’entrée et de superposition qui ne chevauchent pas les entités de l’autrecouche. Un des:

  • Créer une couche temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Sauvegarder en table PostGIS …..

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.16.7.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Différence symétrique

OUTPUT

[same as input]

Couche contenant (parties de) les caractéristiques de chaque couche ne chevauchant pas l’autre couche.

24.1.16.7.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:symmetricaldifference

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.1.16.8. Union

Vérifie les chevauchements entre les entités au sein de la couche d’entrée et crée des entités distinctes pour les pièces qui se chevauchent et qui ne se chevauchent pas. La zone de chevauchement créera autant d’entités de chevauchement identiques qu’il y a d’entités qui participent à ce chevauchement.

../../../../_images/union1.png

Fig. 24.92 Opération d’union avec une seule couche d’entrée de trois entités superposées (à gauche) - les entités résultantes sont déplacées pour plus de clarté (à droite)

Une couche de superposition peut également être utilisée, auquel cas les entités de chaque couche sont divisées à leur chevauchement avec les entités de l’autre, créant une couche contenant toutes les parties des couches d’entrée et de superposition. La table d’attributs de la couche d’union est remplie de valeurs d’attributs de la couche d’origine respective pour les entités sans chevauchement et de valeurs d’attributs des deux couches pour les entités qui se chevauchent.

../../../../_images/union_with_overlay.png

Fig. 24.93 Opération d’union entre une couche d’entrée à deux entités et une couche de superposition d’entités unique (à gauche) - les entités résultantes sont déplacées pour plus de clarté (à droite)

Note

Pour l’algorithme union(A,B), s’il y a des chevauchements entre les géométries de la couche A ou entre les géométries de la couche B, celles-ci ne sont pas résolues: vous devez faire union(union (A,B)) pour résoudre tous les chevauchements, c’est-à-dire exécuter une seule couche ``union(X)` sur le résultat produit X=union(A,B).

Menu par défaut: Vecteur ► Outils de géotraitement

24.1.16.8.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche en entrée

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle d’entrée à diviser à toutes les intersections.

Couche de superposition

Optionnel

OVERLAY

[vector: any]

Couche qui sera combinée à la première. Idéalement, le type de géométrie devrait être le même que la couchee d’entrée.

Préfixe des champs de superposition

Optionnel

OVERLAY_FIELDS_PREFIX

[string]

Préfixe à ajouter aux noms de champ des champs de la couche de superposition pour éviter les collisions de noms avec les champs de la couche en entrée.

Union

OUTPUT

[same as input]

Par défaut: [Créer une couche temporaire]

Spécifiez la couche devant contenir les entités (divisées et dupliquées) de la couche d’entrée et de la couche de superposition. Un des:

  • Créer une couche temporaire

  • Enregistrer dans un fichier…

  • Enregistrer dans un GeoPackage…

  • Sauvegarder en table PostGIS …..

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.1.16.8.2. Sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Union

OUTPUT

[same as input]

Couche contenant toutes les parties superposées et non superposées des couches traitées.

24.1.16.8.3. Code Python

ID de l’algorithme : qgis:union

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.