24.2.8. Divers vecteur

24.2.8.1. Construire un vecteur virtuel

Crée une couche vectorielle virtuelle qui contient un ensemble de couches vectorielles. Le calque vectoriel virtuel créé ne sera pas ouvert dans le projet actuel.

Cet algorithme est particulièrement utile dans le cas où un autre algorithme a besoin de plusieurs couches mais n’accepte qu’un seul vrt dans lequel les couches sont spécifiées.

24.2.8.1.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Sources de données en entrée

INPUT

[vector: any] [list]

Sélectionnez les couches vectorielles que vous souhaitez utiliser pour construire le vecteur virtuel.

**Créer un VRT uni **.

UNIONED

[boolean]

Defaut: False

Vérifiez si vous voulez unir tous les vecteurs dans un seul fichier vrt.

Vecteur virtuel

OUTPUT

[identique à l’entrée]

Defaut: [Save to temporary file]

Spécifiez la couche de sortie contenant uniquement les doublons. Une des options suivantes :

  • Enregistrer dans un fichier temporaire

  • Enregistrer dans un fichier …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

24.2.8.1.2. Les sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Vecteur virtuel

OUTPUT

[vector: any]

Le vecteur virtuel de sortie réalisé à partir des sources choisies

24.2.8.1.3. Code Python

ID de l’algorithme : gdal:buildvirtualvector

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.2.8.2. Exécuter SQL

Exécute une requête simple ou complexe avec la syntaxe SQL sur la couche source. Le résultat de la requête sera ajouté en tant que nouvelle couche.

Cet algorithme est dérivé de l’utilitaire GDAL ogr2ogr.

24.2.8.2.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche source

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle d’entrée prise en charge par OGR

Expression SQL

SQL

[string]

Définit la requête SQL, par exemple SELECT * FROM my_table WHERE name is not null.

SQL dialect

DIALECT

[enumeration]

Par defaut: 0

Dialecte SQL à utiliser. Un des:

  • 0 — Aucun

  • 1 — OGR SQL

  • 2 — SQLite

Options de création supplémentaires

Optionnel

OPTIONS

[string]

Defaut: “” (pas d’options supplémentaires)

Options de création GDAL supplémentaires.

Resultat SQL

OUTPUT

[vector: any]

Spécification de la couche de sortie. Un des:

  • Enregistrer dans un fichier temporaire

  • Enregistrer dans un fichier …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici.

Pour `` Enregistrer dans un fichier “”, le format de sortie doit être spécifié. Tous les formats vectoriels GDAL sont pris en charge. Pour `` Enregistrer dans un fichier temporaire “”, le format de couche de vecteur de sortie par défaut sera utilisé.

24.2.8.2.2. Les sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Resultat SQL

OUTPUT

[vector: any]

Couche vectorielle créée par la requête

24.2.8.2.3. Code Python

ID de l’algorithme :gdal:executesql

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.2.8.3. Exporter vers PostgreSQL (connexions disponibles)

Importe des couches vectorielles dans une base de données PostgreSQL sur la base d’une connexion disponible. La connexion doit être définie correctement au préalable. Assurez-vous que les cases à cocher «Enregistrer le nom d’utilisateur» et «Enregistrer le mot de passe» sont activées. Ensuite, vous pouvez utiliser l’algorithme.

Cet algorithme est dérivé de l’utilitaire GDAL ogr2ogr.

24.2.8.3.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Database (connection name)

DATABASE

[string]

La base de données PostgreSQL à laquelle se connecter

Couche source

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle prise en charge par OGR à exporter vers la base de données

Shape encoding

Optionnel

SHAPE_ENCODING

[string]

Defaut: “”

Définit l’encodage à appliquer aux données

Type de géométrie en sortie

GTYPE

[enumeration]

Par defaut: 0

Définit le type de géométrie en sortie. Un des:

  • 0 —

  • 1 — NONE

  • 2 — GEOMETRY

  • 3 — POINT

  • 4 — LINESTRING

  • 5 — POLYGON

  • 6 — GEOMETRYCOLLECTION

  • 7 — MULTIPOINT

  • 8 — MULTIPOLYGON

  • 9 — MULTILINESTRING

Attribuer un SCR de sortie

Optionnel

A_SRS

[crs]

Defaut: None

Définit le SCR de sortie de la table de base de données

Reprojeter dans ce SCR en sortie

Optionnel

T_SRS

[crs]

Defaut: None

Reprojete / transforme dans ce SCR en sortie

Remplacer le SCR de la source

Optionnel

S_SRS

[crs]

Defaut: None

Remplace le SCR de la couche d’entrée

Schema (nom schema)

Optionnel

SCHEMA

[string]

Par defaut: “public”

Définit le schéma de la table de base de données

Table vers laquelle exporter (laisser vide pour utiliser le nom de la couche)

Optionnel

TABLE

[string]

Defaut: “”

Définit un nom pour la table qui sera importée dans la base de données. Par défaut, le nom de la table est le nom du fichier vectoriel d’entrée.

Clé primaire (nouveau champ)

Optionnel

PK

[string]

Defaut: “id”

Définit quel champ d’attribut sera la clé primaire de la table de base de données

Clé primaire (champ existant, utilisé si l’option ci-dessus est laissée vide)

Optionnel

PRIMARY_KEY

[tablefield: any]

Defaut: None

Définit quel champ d’attribut dans la couche exportée sera la clé primaire de la table de base de données

Nom de la colonne Geometry

Optionnel

GEOCOLUMN

[string]

Defaut: “geom”

Définit dans quel champ d’attribut de la base de données il y aura les informations de géométrie

Dimensions vectorielles

Optionnel

DIM

[enumeration]

Defaut: 0 (2D)

Définit si le fichier vectoriel à importer contient des données 2D ou 3D. Un des:

  • 0 — 2

  • 1 — 3

Tolérance de distance pour la simplification

Optionnel

SIMPLIFY

[string]

Defaut: “”

Définit une tolérance de distance pour la simplification des géométries vectorielles à importer. Par défaut, il n’y a pas de simplification.

Distance maximale entre 2 nœuds (densification)

Optionnel

SEGMENTIZE

[string]

Defaut: “”

La distance maximale entre deux nœuds. Utilisé pour créer des points intermédiaires. Par défaut, il n’y a pas de densification.

Sélectionner des entités par étendue (définie dans le SCR de la couche d’entrée)

Optionnel

SPAT

[extent]

Defaut: None

Vous pouvez sélectionner des entités d’une étendue donnée qui figureront dans le tableau de sortie.

Coupez la couche d’entrée en utilisant l’étendue ci-dessus (rectangle)

Optionnel

CLIP

[boolean]

Defaut: False

La couche d’entrée sera découpée selon l’étendue que vous avez définie auparavant

Select features using a SQL « WHERE » statement (Ex: column= »value »)

Optionnel

WHERE

[string]

Defaut: “”

Définit avec une instruction SQL « WHERE » quelles entités doivent être sélectionnées dans la couche d’entrée

Entités du groupe N par transaction (par défaut: 2000)

Optionnel

GT

[string]

Defaut: “”

Vous pouvez regrouper les entités en entrée dans des transactions où N définit la taille. Par défaut, N limite la taille de la transaction à 20000 entites

Remplacer la table existante

Optionnel

OVERWRITE

[boolean]

Defaut: True

S’il existe une table du même nom dans la base de données et si cette option est définie sur True, la table sera remplacée.

Ajouter à la table existante

Optionnel

APPEND

[boolean]

Defaut: False

Si coché / Vrai, les données vectorielles seront ajoutées à une table existante. Les nouveaux champs trouvés dans la couche d’entrée sont ignorés. Par défaut, une nouvelle table sera créée.

Charger et ajouter de nouveaux champs à la table existante

Optionnel

ADDFIELDS

[boolean]

Defaut: False

Si activé, les données vectorielles seront ajoutées à une table existante, aucune nouvelle table ne sera créée. De nouveaux champs trouvés dans la couche d’entrée sont ajoutés à la table. Par défaut, une nouvelle table sera créée.

Ne pas blanchir les noms de colonnes / tables

Optionnel

LAUNDER

[boolean]

Defaut: False

Lorsque cette option est cochée, vous pouvez empêcher le comportement par défaut (conversion de noms de colonne en minuscules, suppression d’espaces et d’autres caractères non valides).

Ne créez pas d’index spatial

Optionnel

INDEX

[boolean]

Defaut: False

Empêche la création d’un index spatial pour la table de sortie. Par défaut, un index spatial est ajouté.

Continuer après un échec, ignorer les entités ayant échouées

Optionnel

SKIPFAILURES

[boolean]

Defaut: False

Promouvoir en multipart

Optionnel

PROMOTETOMULTI

[boolean]

Defaut: True

Convertit le type de géométrie en plusieurs parties dans la table en sortie

Conserver la largeur et la précision des attributs d’entrée

Optionnel

PRECISION

[boolean]

Defaut: True

Évite de modifier les attributs de colonne pour se conformer aux données d’entrée

Options de création supplémentaires

Optionnel

OPTIONS

[string]

Defaut: “” (pas d’options supplémentaires)

Options de création GDAL supplémentaires.

24.2.8.3.2. Les sorties

Cet algorithme n’a pas de sortie.

24.2.8.3.3. Code Python

ID de l’algorithme : gdal:importvectorintopostgisdatabaseavailableconnections

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.2.8.4. Exporter vers PostgreSQL (nouvelle connexion)

Importe des couches vectorielles dans une base de données PostGreSQL. Une nouvelle connexion à la base de données PostGIS doit être créée.

Cet algorithme est dérivé de l’utilitaire GDAL ogr2ogr.

24.2.8.4.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche source

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle prise en charge par OGR à exporter vers la base de données

Shape encoding

Optionnel

SHAPE_ENCODING

[string]

Defaut: “”

Définit l’encodage à appliquer aux données

Type de géométrie en sortie

GTYPE

[enumeration]

Par defaut: 0

Définit le type de géométrie en sortie. Un des:

  • 0 —

  • 1 — NONE

  • 2 — GEOMETRY

  • 3 — POINT

  • 4 — LINESTRING

  • 5 — POLYGON

  • 6 — GEOMETRYCOLLECTION

  • 7 — MULTIPOINT

  • 8 — MULTIPOLYGON

  • 9 — MULTILINESTRING

Attribuer un SCR de sortie

Optionnel

A_SRS

[crs]

Defaut: None

Définit le SCR de sortie de la table de base de données

Reprojeter dans ce SCR en sortie

Optionnel

T_SRS

[crs]

Defaut: None

Reprojete / transforme dans ce SCR en sortie

Remplacer le SCR de la source

Optionnel

S_SRS

[crs]

Defaut: None

Remplace le SCR de la couche d’entrée

Hote

Optionnel

HOST

[string]

Defaut: “localhost”

Nom de la base de données

Port

Optionnel

PORT

[string]

Defaut: “5432”

Numéro de port sur lequel le serveur de base de données PostgreSQL écoute

Nom util.

Optionnel

USER

[string]

Defaut: “”

Nom d’utilisateur utilisé pour se connecter à la base de données

Nom de la base de données

Optionnel

DBNAME

[string]

Defaut: “”

Nom de la base de données

Mot de passe

Optionnel

PASSWORD

[string]

Defaut: “”

Mot de passe utilisé avec le nom d’utilisateur pour se connecter à la base de données

Schema (nom schema)

Optionnel

SCHEMA

[string]

Par defaut: “public”

Définit le schéma de la table de base de données

Nom de table, laisser vide pour utiliser le nom d’entrée

Optionnel

TABLE

[string]

Defaut: “”

Définit un nom pour la table qui sera importée dans la base de données. Par défaut, le nom de la table est le nom du fichier vectoriel d’entrée.

Clé primaire (nouveau champ)

Optionnel

PK

[string]

Defaut: “id”

Définit quel champ d’attribut sera la clé primaire de la table de base de données

Clé primaire (champ existant, utilisé si l’option ci-dessus est laissée vide)

Optionnel

PRIMARY_KEY

[tablefield: any]

Defaut: None

Définit quel champ d’attribut dans la couche exportée sera la clé primaire de la table de base de données

Nom de la colonne Geometry

Optionnel

GEOCOLUMN

[string]

Defaut: “geom”

Définit dans quel champ d’attribut pour stocker les informations de géométrie

Dimensions vectorielles

Optionnel

DIM

[enumeration]

Defaut: 0 (2D)

Définit si le fichier vectoriel à importer contient des données 2D ou 3D. Un des:

  • 0 — 2D

  • 1 — 3D

Tolérance de distance pour la simplification

Optionnel

SIMPLIFY

[string]

Defaut: “”

Définit une tolérance de distance pour la simplification des géométries vectorielles à importer. Par défaut pas de simplification il n’y a pas de simplification.

Distance maximale entre 2 nœuds (densification)

Optionnel

SEGMENTIZE

[string]

Defaut: “”

La distance maximale entre deux nœuds. Utilisé pour créer des points intermédiaires. Par défaut, il n’y a pas de densification.

Sélectionner des entités par étendue (définie dans le SCR de la couche d’entrée)

Optionnel

SPAT

[extent]

Defaut: None

Vous pouvez sélectionner des entités d’une étendue donnée qui figureront dans le tableau de sortie.

Coupez la couche d’entrée en utilisant l’étendue ci-dessus (rectangle)

Optionnel

CLIP

[boolean]

Defaut: False

La couche d’entrée sera découpée selon l’étendue que vous avez définie auparavant

Champs à inclure (laisser vide pour utiliser tous les champs)

Optionnel

FIELDS

[string] [list]

Defaut: []

Définit les champs à conserver du fichier vectoriel importé. Si aucun n’est sélectionné, tous les champs sont importés.

Select features using a SQL « WHERE » statement (Ex: column= »value »)

Optionnel

WHERE

[string]

Defaut: “”

Définit avec une instruction SQL « WHERE » quelles entités doivent être sélectionnées pour la table de sortie

Entités du groupe N par transaction (par défaut: 2000)

Optionnel

GT

[string]

Defaut: “”

Vous pouvez regrouper les entités en entrée dans des transactions où N définit la taille. Par défaut, N limite la taille de la transaction à 20000 entites

Remplacer la table existante

Optionnel

OVERWRITE

[boolean]

Defaut: True

S’il existe une table du même nom dans la base de données et si cette option est définie sur True, la table sera remplacée.

Ajouter à la table existante

Optionnel

APPEND

[boolean]

Defaut: False

Si coché / Vrai, les données vectorielles seront ajoutées à une table existante. Les nouveaux champs trouvés dans la couche d’entrée sont ignorés. Par défaut, une nouvelle table sera créée.

Charger et ajouter de nouveaux champs à la table existante

Optionnel

ADDFIELDS

[boolean]

Defaut: False

Si activé, les données vectorielles seront ajoutées à une table existante, aucune nouvelle table ne sera créée. De nouveaux champs trouvés dans la couche d’entrée sont ajoutés à la table. Par défaut, une nouvelle table sera créée.

Ne pas blanchir les noms de colonnes / tables

Optionnel

LAUNDER

[boolean]

Defaut: False

Lorsque cette option est cochée, vous pouvez empêcher le comportement par défaut (conversion de noms de colonne en minuscules, suppression d’espaces et d’autres caractères non valides).

Ne créez pas d’index spatial

Optionnel

INDEX

[boolean]

Defaut: False

Empêche la création d’un index spatial pour la table de sortie. Par défaut, un index spatial est ajouté.

Continuer après un échec, ignorer les entités ayant échouées

Optionnel

SKIPFAILURES

[boolean]

Defaut: False

Promouvoir en multipart

Optionnel

PROMOTETOMULTI

[boolean]

Defaut: True

Convertit le type de géométrie en plusieurs parties dans la table en sortie

Conserver la largeur et la précision des attributs d’entrée

Optionnel

PRECISION

[boolean]

Defaut: True

Évite de modifier les attributs de colonne pour se conformer aux données d’entrée

Options de création supplémentaires

Optionnel

OPTIONS

[string]

Defaut: “” (pas d’options supplémentaires)

Options de création GDAL supplémentaires.

24.2.8.4.2. Les sorties

Cet algorithme n’a pas de sortie.

24.2.8.4.3. Code Python

ID de l’algorithme : gdal:importvectorintopostgisdatabasenewconnection

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.

24.2.8.5. Information vectorielle

Crée un fichier d’informations qui répertorie les informations sur une source de données prise en charge par OGR. Le résultat sera affiché dans une fenêtre «Résultat» et peut être écrit dans un fichier HTML. Les informations comprennent le type de géométrie, le nombre d’entités, l’étendue spatiale, les informations de projection et bien d’autres.

Cet algorithme est dérivé de l’utilitaire GDAL ogrinfo.

24.2.8.5.1. Paramètres

Étiquette

Nom

Type

Description

Couche source

INPUT

[vector: any]

Couche vectorielle en entrée

Sortie récapitulative uniquement

Optionnel

SUMMARY_ONLY

[boolean]

Defaut: True

Supprimer les informations de métadonnées

Optionnel

NO_METADATA

[boolean]

Defaut: False

Informations sur la couche

OUTPUT

[html]

Defaut: [Save to temporary file]

Spécifiez le fichier HTML de sortie qui inclut les informations sur le fichier. Un des:

  • Enregistrer dans un fichier temporaire

  • Enregistrer dans un fichier …

L’encodage du fichier peut également être modifié ici. Si aucun fichier HTML n’est défini, la sortie sera écrite dans un fichier temporaire

24.2.8.5.2. Les sorties

Étiquette

Nom

Type

Description

Informations sur la couche

OUTPUT

[html]

Le fichier HTML de sortie qui inclut les informations sur le fichier.

24.2.8.5.3. Code Python

ID de l’algorithme : gdal:ogrinfo

import processing
processing.run("algorithm_id", {parameter_dictionary})

L”id de l’algorithme est affiché lors du survol du nom de l’algorithme dans la boîte à outils Traitements. Les nom et valeur de chaque paramètre sont fournis via un dictionnaire de paramètres. Voir Utiliser les algorithmes du module de traitements depuis la console Python pour plus de détails sur l’exécution d’algorithmes via la console Python.