3.2. Lesson: Etiquettes

Des étiquettes peuvent être ajoutées à une carte pour afficher de l’information sur un objet. N’importe quelle couche vecteur peut avoir des étiquettes qui lui sont associées. Le contenu de ces étiquettes repose sur les données attributaires de la couche.

Le but de ce cours: Appliquer des étiquettes utiles, jolies et lisibles à une couche.

3.2.1. basic Follow Along: Utilisation d’étiquettes

Premièrement, assurez-vous que le bouton labeling est visible dans l’interface graphique :

  1. Aller à l’élément du menu Vue ► Barres d’outils

  2. Assurez-vous que l’élément Barre d’outils Étiquettes est coché. Si ce n’est pas le cas, cliquez sur l’élément Barre d’outils Étiquettes pour l’activer.

  3. Cliquez sur la couche places dans le panneau Couches pour qu’il soit mis en évidence

  4. Cliquez sur le bouton labeling de la barre d’outils pour ouvrir l’onglet Etiquettes du panneau Style de couche

  5. Passez de Pas d’étiquettes à labeling Etiquettes simples.

    Vous devrez choisir le champ des attributs qui sera utilisé pour les étiquettes. Dans la leçon précédente, vous avez décidé que le champ name était le plus approprié à cette fin.

  6. Select name from the Value list :

    ../../../_images/select_label_with.png
  7. Cliquez sur Appliquer

La carte devrait maintenant afficher des étiquettes comme ceci:

../../../_images/first_place_names.png

3.2.2. basic Follow Along: Modification des Options d’Étiquetage

Selon les styles que vous avez choisis pour votre carte dans les leçons précédentes, vous pourriez trouver que les étiquettes ne sont pas formatées correctement et soit se chevauchent, soit sont trop éloignées de leurs marqueurs de points.

Note

Ci-dessus, vous avez utilisé le bouton labeling dans la barre d’outils Etiquettes pour ouvrir le panneau Style de couches. Comme pour Symbologie, les mêmes options d’étiquetage sont disponibles dans le panneau Style de couches que dans la fenêtre Propriétés de la couche. Ici, vous utiliserez la boîte de dialogue Propriétés de la couche.

  1. Ouvrez le dialogue Propriétés de la couche en double-cliquant sur la couche places.

  2. Sélectionnez l’onglet labeling Etiquettes

  3. Assurez-vous que Texte est sélectionné dans la liste d’options à gauche, puis mettez à jour les options de formatage de texte pour les faire correspondre à celles montrées ci-dessous:

    ../../../_images/label_formatting_options.png
  4. Cliquez sur Appliquer

    Cette police est peut-être plus grande et plus familière aux utilisateurs, mais sa lisibilité dépend toujours des couches qui sont rendues en dessous. Pour résoudre ce problème, regardons l’option Tampon.

  5. Sélectionnez Tampon dans la liste d’options de gauche

  6. Sélectionnez la case à cocher à côté de Afficher un tampon, puis choisissez les options qui correspondent aux suivantes:

    ../../../_images/buffer_options.png
  7. Cliquez sur Appliquer

    Vous constaterez que cela ajoute une bordure ou un tampon coloré autour des étiquettes des places, les rendant plus faciles à repérer sur la carte:

    ../../../_images/buffer_results.png

    Maintenant, nous pouvons aborder le positionnement des étiquettes par rapport à leurs points de repères.

  8. Sélectionnez Placement dans la liste d’options de gauche

  9. Sélectionnez Autour du point et changez la valeur de Distance à 2.0 millimètres :

    ../../../_images/offset_placement_settings.png
  10. Cliquez sur Appliquer

    Vous verrez que les étiquettes ne chevauchent plus désormais les points.

3.2.3. moderate Follow Along: Utiliser des étiquettes à la place de symboles de couche

Dans de nombreux cas, l’emplacement d’un point n’a pas besoin d’être très précis. Par exemple, la plupart des points de la couche « places » se réfèrent à des villes ou des banlieues entières, et le point spécifique associé à de telles entites n’est pas si spécifique à grande échelle. En fait, donner un point trop spécifique est souvent déroutant pour quelqu’un qui lit une carte.

Par exemple: sur une carte du monde, le point indiquant l’Union Européenne peut être quelque part en Pologne, par exemple. Pour quelqu’un qui lit la carte, voir un point marqué Union Européenne en Pologne peut sembler vouloir dire que la capitale de l’Union Européenne est donc en Pologne.

Aussi, pour prévenir ce genre d’incompréhension, il est souvent utile de désactiver les symboles de points et les remplacer complètement par les étiquettes.

Dans QGIS, vous pouvez faire ça en positionnant l’étiquette directement à la place du point auquel elle se réfère.

  1. Ouvrez l’onglet labeling etiquettes du dialogue proprietes couches pour la couche places.

  2. Sélectionnez l’option Placement dans la liste des options

  3. Cliquez sur le bouton décalage du point

    Ceci va révéler les options Quadrant que vous pourrez utiliser pour définir la position de l’étiquette par rapport au marqueur de point. Dans le cas-ci, nous souhaitons centrer l’étiquette sur le point donc choisissez le centre du quadrant:

    ../../../_images/quadrant_offset_options.png
  4. Cachez les symboles de points en éditant la couche symbologie comme d’habitude, et en fixant la taille du Marker à 0.0 :

    ../../../_images/hide_point_marker.png
  5. Cliquez sur Appliquer et vous verrez ce résultat :

    ../../../_images/hide_point_marker_results.png

Si vous effectuez un zoom arrière sur la carte, vous verrez que certaines des étiquettes disparaissent à des échelles plus grandes pour éviter les chevauchements. C’est parfois ce que vous souhaitez lorsque vous traitez des ensembles de données qui comportent de nombreux points, mais à d’autres moments, vous perdrez des informations utiles de cette manière. Il existe une autre possibilité pour traiter ce genre de cas, que nous aborderons dans un exercice ultérieur de cette leçon. Pour l’instant, faites un zoom arrière et cliquez sur le bouton showUnplacedLabel dans la barre d’outils et voyez ce qui se passe.

3.2.4. moderate Try Yourself Personnaliser les étiquettes

  • Réinitialisez les paramètres des étiquettes et des symboles pour avoir un marqueur de points et un décalage d’étiquettes de 2,0 millimètres.

Vérifiez vos résultats

  • Mettez la carte à l’échelle 1:100000. Vous pouvez le faire en la tapant dans la case Echelle dans la barre statut. Modifiez vos étiquettes pour qu’elles puissent être visualisées à cette échelle.

Vérifiez vos résultats

3.2.5. moderate Follow Along: Étiquetage de Lignes

Maintenant que vous comprenez le fonctionnement de l’étiquetage, il y a un nouveau problème. Points et polygones sont faciles à étiqueter, mais qu’en est-il des lignes? Si vous les étiquetez de la même manière que les points, vos résultats devraient ressembler à quelque chose comme ceci:

../../../_images/bad_street_labels.png

Nous allons maintenant reformater les étiquettes de la couche roads afin qu’elles soient faciles à comprendre.

  1. Cachez la couche « places » pour qu’elle ne vous distraie pas

  2. Activez labeling etiquette simple pour la couche roads comme vous l’avez fait ci-dessus pour places.

  3. Définissez la police taille` à 10 pour que vous puissiez voir plus d’étiquettes

  4. Zoom sur la zone Swellendam de la ville

  5. Dans l’onglet etiquettes de l’onglet Placement, choisissez les paramètres suivants :

    ../../../_images/street_label_settings.png

    Vous constaterez probablement que le style du texte a utilisé des valeurs par défaut et que les étiquettes sont par conséquent très difficiles à lire. Mettez à jour le Texte pour utiliser une Couleur gris foncé ou noire et le Tampon pour utiliser une Couleur jaune clair.

    Selon l’échelle, la carte devrait ressembler à peu près à ceci:

    ../../../_images/street_label_formatted.png

    Vous verrez que certains noms de voies apparaissent plus d’une fois sans que ce ne soit toujours nécessaire. Pour empêcher cela:

  6. Dans l’onglet etiquettes du dialogue proprietes couche, choisissez l’option rendu et sélectionnez Fusionner les lignes connectées pour éviter les doublons comme indiqué :

    ../../../_images/merge_lines_option.png
  7. Cliquez sur OK.

    Une autre fonction utile permet d’empêcher l’affichage des entités trop courtes pour être indiquées.

  8. Dans le même panneau Rendu, définissez la valeur de Supprimer l’étiquetage des entités plus petites que à 5.00 mm et notez les résultats lorsque vous cliquez sur Appliquer.

    Essayez également différents réglages de Position. Comme nous l’avons vu précédemment, l’option Horizontal n’est pas une bonne idée dans ce cas, alors essayons plutôt l’option Incurvé.

  9. Sélectionnez l’option Incurvé dans le panneau Placement de l’onglet Etiquettes

Voici le résultat:

../../../_images/final_street_labels.png

Comme vous pouvez le voir, cela cache certaines étiquettes qui étaient auparavant visibles, en raison de la difficulté de faire suivre à certaines d’entre elles des lignes de rue sinueuses tout en étant lisibles. Cela rend d’autres étiquettes beaucoup plus utiles, car elles suivent les routes plutôt que de flotter dans l’espace entre elles. Vous pouvez décider laquelle de ces options utiliser, en fonction de ce qui vous semble le plus utile ou le plus esthétique.

3.2.6. hard Follow Along: Valeurs définies par des données

  1. Désactiver l’étiquetage pour la couche roads

  2. Réactiver l’étiquetage pour la couche places

  3. Ouvrez la table d’attributs pour les places via le bouton openTable

    Il y a un champ qui nous intéresse maintenant : place qui définit le type de zone urbaine pour chaque enregistrement. Nous pouvons utiliser ces données pour influencer les styles d’étiquettes.

  4. Naviguez vers le sous-panneau Texte de l’onglet Etiquettes de la couche places.

  5. Cliquez sur le bouton dataDefined à côté du bouton de texte en italique sous Style et sélectionnez Editer… pour ouvrir le Constructeur d’expression :

    ../../../_images/expression_string_builder.png
  6. Sous Champs et valeurs, double-cliquez sur place puis cliquez sur Tous. Cela permettra de lister toutes les valeurs uniques du champ place de cette couche. Ajoutez un = dans l’éditeur de texte, puis double-cliquez sur town.

    Vous pouvez aussi taper : "place" = "town" directement dans l’éditeur de texte.

  7. Cliquez deux fois sur OK :

    ../../../_images/expression_builder_settings.png

Notez que les étiquettes de tous les lieux dont le champ place correspond à town sont affichées en italique.

../../../_images/italic_label_result.png

3.2.7. hard Try Yourself Utiliser les Valeurs définies par des données

Note

Nous allons aller un peu plus loin ici pour vous présenter quelques paramètres avancés d’étiquetage. A ce niveau avancé, nous assumons que vous avez suffisamment de connaissances sur le sujet pour comprendre ce qui va suivre. Si ce n’est pas le cas, quittez cette section et revenez plus tard lorsque vous aurez étudiez les pré-requis.

  1. Ouvrez la table des attributs pour les « places ».

  2. Entrez en mode édition en cliquant sur le bouton toggleEditing.

  3. Ajouter une nouvelle colonne avec le bouton newAttribute

  4. Configurez-le comme ceci:

    ../../../_images/font_size_column.png
  5. Utilisez cette fonction pour définir des tailles de police personnalisées pour chaque type de lieu (chaque clé dans le champ place)

Vérifiez vos résultats

3.2.8. hard Possibilités Avancées de l’étiquetage

Nous ne pouvons pas couvrir toutes les options dans ce cours, mais sachez que l’onglet etiquette a de nombreuses autres fonctions utiles. Vous pouvez définir un rendu basé sur l’échelle, modifier la priorité de rendu des étiquettes dans une couche, et définir chaque option d’étiquette à l’aide des attributs de la couche. Vous pouvez même définir la rotation, la position XY et d’autres propriétés d’un label (si des champs d’attributs ont été attribués à cet effet), puis modifier ces propriétés à l’aide des outils adjacents au bouton principal options étiquetage des couches :

labeling showPinnedLabels pinLabels showHideLabels moveLabel rotateLabel changeLabelProperties

(Ces outils seront actifs tant que les champs requis existent dans la table d’attributs et que vous êtes en mode édition.)

N’hésitez pas à explorer les diverses possibilités offertes par le système d’étiquetage.

3.2.9. In Conclusion

Vous avez appris comment utiliser les attributs d’une couche pour créer des étiquettes dynamiques. Cela peut rendre votre carte plus informative et plus élégante.

3.2.10. What’s Next?

Maintenant que vous savez comment les attributs peuvent apporter une différence visuelle à votre carte, que diriez-vous de les utiliser pour changer la symbologie des objets eux-mêmes ? C’est l’objet de la leçon suivante!