Outdated version of the documentation. Find the latest one here.

Exporter des cartes

Figure_composer_output_1 montre une mise en page incluant un exemple de chaque type d’élément décrit dans les sections précédentes.

Figure Composer Output 1:

../../../_images/print_composer_complete.png

Composeur d’Impression avec une carte, une légende, une image, une barre d’échelle, des coordonnées, du texte et un cadre HTML

Avant d’imprimer une mise en page vous avez la possibilité de voir votre composition sans les boîtes de délimitation. Cela peut être activé en décochant Vue –> checkbox Afficher les zones d’emprise ou en appuyant sur Ctrl+Shift+B.

Le Composeur d’Impression vous permet de choisir plusieurs formats de sortie et il est possible de définir la résolution (qualité d’impression) et le format du papier :

  • Le bouton filePrint Imprimer vous permet d’imprimer la mise en page sur une imprimante ou dans un fichier PostScript en fonction des pilotes d’imprimante installés.

  • Le bouton saveMapAsImage Exporter comme image exporte le Composeur dans plusieurs formats d’image tels que PNG, BPM, TIF, JPG...

  • Le bouton saveAsSVG Exporter au format SVG sauve le contenu du Composeur en SVG (Scalable Vector Graphic).

  • Le bouton saveAsPDF Exporter au format PDF enregistre le contenu du composeur directement dans un fichier PDF.

Exporter au format image

En cliquant sur l’icône saveMapAsImage Exporter en image, il vous sera demandé le nom de fichier à utiliser pour exporter la composition: en cas de composition multi-pages, chaque page sera exportée vers un fichier avec le nom donné et suffixé avec le numéro de page.

Vous pouvez redéfinir la résolution d’impression (paramétré dans le panneau Composition) et retailler les dimensions de l’image exportée.

En cochant l’option checkbox Rogner au contenu, les images générées par le composeur inclueront seulement la surface de la composition avec le contenu. Il existe également une option pour les marges pour agrandir les limites de l’objet en cas de besoin.

Si la composition inclue une seule page, la sortie sera dimensionnée pour inclure l’ensemble de la composition. Si la composition est à pages multiples, chaque page sera rognée pour inclure uniquement la zone de la page contenu des objets.

Figure Composer Output 2:

../../../_images/image_export_options.png

Options pour l’export d’images

Si vous devez exporter votre mise en page en tant qu’image géoréférencée (par exemple pour la partager avec d’autres projets), vous devez activer cette fonctionnalité dans l’onglet Composition. Cochez checkbox Générer fichier World file et choisissez l’objet carte concerné. Avec cette option, ‘Exporter comme image’ créera un world file qui accompagne l’image.

Note

L’export de gros raster échoue parfois, même s’il semble qu’il y ait assez de ressource mémoire. Il s’agit d’un problème lié à la gestion des raster par Qt.

Exporter au format SVG

Avec saveAsSVG Exporter en SVG, vous aurez besoin de remplir le nom de fichier (utilisé comme nom de base dans le cas de fichiers à composition mutli-page) et vous pourrez appliquer l’option checkbox Rogner au contenu.

Les options d’export SVG vous permettent de :

  • Exporter les couches de la carte comme des groupes SVG

  • Exporter les étiquettes de la carte en tant que contours

Figure Composer Output 3:

../../../_images/svg_export_options.png

Options d’enregistrement SVG

Note

Actuellement le rendu SVG est très basique. Il ne s’agit pas d’un problème lié à QGIS mais à la bibliothèque Qt utilisée. Nous pouvons espérer que cela soit corrigé dans les versions futures.

Exporter au format PDF

Le bouton saveAsPDF Exporter au format PDF enregistre toute la composition dans un seul fichier PDF.

Si vous appliquez à votre composition ou à toute couche visible un effet avancé tel que les modes mélangés, les effets de transparence ou de symboles, ces derniers ne pourront pas être imprimés sous forme de vecteurs et vos effets seront perdus. Cocher Imprimer au format raster dans le panneau de Composition vous aidera à garantir les effets en rasterisant la composition. Merci de prendre note que l’option Forcer la couche layer sous forme de raster dans le panneau Rendu des propriétés de la couche est une alternative liée à la couche pour éviter la rasterisation complète de toute la composition.

Générer un Atlas

Le Composeur d’Impression fournit des outils vous permettant de générer automatiquement un ensemble de cartes. L’idée est d’utiliser la géométrie et les attributs d’une couche vectorielle. Pour chaque entité de la couche, une nouvelle carte est générée et son emprise correspond à la géométrie de l’entité. Les attributs de la couche peuvent être utilisés dans des zones de texte.

Un page est générée par entité de la couche. Pour générer un atlas et le paramétrer, allez sur l’onglet Génération d’atlas. Cet onglet propose les éléments suivants (voir figure_composer_atlas_1) :

Figure Composer Atlas 1:

../../../_images/atlas_properties.png

Onglet Génération d’atlas

  • checkbox Générer un atlas, qui permet d’activer ou de désactiver la génération d’atlas.

  • La liste déroulante Couche de couverture selectString permet de choisir la couche (vecteur) contenant les entités à partir desquelles générer chaque planche.

  • La case optionnelle checkbox Cacher la couche de couverture permet de cacher la couche de couverture sur les planches en sortie.

  • Une liste déroulante optionnelle Nom de la page permet de renseigner un nom plus explicite pour chaque entité de page(s) lors de la prévisualisation de l’atlas. Vous pouvez sélectionner un attribut de la couche de couverture ou renseigner une expression. Si cette option est vide, QGIS utilise un identifiant interne, selon le filtre et/ou l’ordre de tri appliqué à la couche.

  • La possibilité de Filtrer avec une expression les entités de la couche de couverture. Si une expression est rentrée, seules les entités satisfaisant la condition seront utilisées. Le bouton à droite permet d’ouvrir un constructeur de requête.

  • La case optionnelle checkbox Trier par vous permet de trier les entités de la couche de couverture. La liste déroulante associée permet de choisir un champ à utiliser pour le tri. L’ordre de tri (ascendant ou descendant) est spécifié par le bouton à droite représenté par une flèche ascendante ou descendante.

Vous disposez également les options pour paramétrer la sortie de l’atlas:

  • Le Nom du fichier en sortie est utilisé pour générer un nom de fichier pour chaque planche. Il est basé sur une expression. Il n’est utile que lorsque plusieurs fichiers sont produits.

  • L’checkbox Export d’un seul fichier (si possible) vous permet de forcer la création d’un unique fichier quand le format de sortie choisi le permet (par exemple le PDF). Si cette case est cochée, le Nom du fichier en sortie n’est pas pris en compte.

Vous pouvez utiliser plusieurs objets carte dans la génération d’atlas, chacun sera rendu en fonction de la couche de couverture. Pour activer la génération d’atlas pour un objet carte, vous devez cocher la case checkbox Paramètres contrôlés par l’Atlas dans les propriétés de l’objet carte. Une fois cochée, vous pouvez définir:

  • Un bouton radioButtonOn Marge autour des entités vous permet de sélectionner la quantité d’espace ajouté autour de chaque géométrie dans la carte. Sa valeur n’a de sens que si vous utilisez le mode mise à l’échelle automatique.

  • radioButtonOff Échelle prédéfinie (meilleur ajustement). Utilise la meilleure option d’ajustement de la liste des échelles prédéfinies dans votre projet (voir Projet –> Propriétés du projet –> Général –> Échelles du projet pour configurer ces échelles prédéfinies).

  • Une radioButtonOff Échelle fixe qui permet de basculer du mode ‘Marge’ au mode ‘Échelle fixe’. En échelle fixe, la carte est simplement translatée et centrée sur chaque entité. En mode ‘Marge’, l’emprise de la carte est calculée de telle sorte que l’entité de la couche de couverture apparaisse entièrement.

Zones de texte

Pour adapter les étiquettes aux entités utilisées par l’atlas, vous pouvez utiliser des expressions. Vous devriez néanmoins faire attention d’insérer l’expression (incluant les fonctions, les champs ou les variables) entre [% et %]. Par exemple, pour une couche de ville ayant les champs CITY_NAME et ZIPCODE, vous pouvez insérer ceci :

The area of [% upper(CITY_NAME) || ',' || ZIPCODE || ' is '
format_number($area/1000000,2) %] km2

ou une autre combinaison:

The area of [% upper(CITY_NAME)%],[%ZIPCODE%] is
[%format_number($area/1000000,2) %] km2

L’information [% upper(CITY_NAME) || ',' || ZIPCODE || ' is ' format_number($area/1000000,2) %] est une expression utilisée dans la zone de texte. Cela sera traduit dans l’atlas généré par :

The area of PARIS,75001 is 1.94 km2

Boutons de Valeurs définies par des données

Il y a plusieurs endroits où vous pouvez utiliser un bouton dataDefined Valeurs définies par des données pour définir le paramètre sélectionné. Ces options sont particulièrement utiles avec la Génération d’Atlas.

Pour les exemples suivants, la couche Regions du jeu de données d’exemple de QGIS est utilisée et sélectionnée pour la Génération d’Atlas. Nous supposons également que le format de la page A4 (210X297) est sélectionné dans l’onglet Composition pour le champ Réglages.

Avec un bouton Valeurs définies par des données, vous pouvez définir dynamiquement l’orientation de la page. Lorsque la hauteur (nord-sud) de l’emprise d’une région est plus grande que sa largeur (est-ouest), vous devriez plutôt utiliser l’orientation portrait plutôt que paysage pour optimiser l’utilisation de la page.

Dans la Composition, vous pouvez définir le champ Orientation et sélectionner Paysage ou Portrait. Nous voulons définir l’orientation dynamiquement en utilisant une expression dépendant de la géométrie de la région. Cliquez sur le bouton dataDefined du champ Orientation, sélectionnez Éditer afin d’ouvrir la boîte de dialogue Constructeur de chaîne d’expression. Entrez l’expression suivante :

CASE WHEN bounds_width($atlasgeometry) > bounds_height($atlasgeometry)
THEN 'Landscape' ELSE 'Portrait' END

Maintenant, le papier s’oriente automatiquement. Pour chaque région, vous devez également repositionner l’élément du composeur. Pour l’élément carte, vous pouvez utiliser le bouton dataDefined du champ Largeur pour définir dynamiquement cette dernière en utilisant l’expression suivante :

(CASE WHEN bounds_width($atlasgeometry) > bounds_height($atlasgeometry)
THEN 297 ELSE 210 END) - 20

Utilisez le bouton dataDefined du champ Hauteur pour proposer l’expression suivante:

(CASE WHEN bounds_width($atlasgeometry) > bounds_height($atlasgeometry)
THEN 210 ELSE 297 END) - 20

Lorsque vous voulez ajouter un titre au-dessus de la carte au centre de la page, insérez un élément de zone de texte au-dessus de la carte. Utilisez d’abord les propriétés de l’objet de l’élément zone de texte pour définir un alignement horizontal à radioButtonOn Au centre. Ensuite activez l’option du milieu supérieur à partir du Point de référence. Vous pouvez proposer l’expression suivante pour le champ X:

(CASE WHEN bounds_width($atlasgeometry) > bounds_height($atlasgeometry)
THEN 297 ELSE 210 END) / 2

Pour tous les autres éléments du composeur, vous pouvez définir la position de façon similaire de sorte qu’ils soient correctement positionnés lorsque la page est automatiquement tournée en portrait ou paysage.

Les informations fournies sont tirées de l’excellent blog (en anglais et portugais) sur les options de Valeurs définies par des données Multiple_format_map_series_using_QGIS_2.6 .

Ceci est seulement un exemple de comment vous pouvez utiliser les Valeurs de définies par des données.

Aperçu et génération

Figure Composer Atlas 2:

../../../_images/atlas_preview.png

Barre d’outils d’aperçu de l’atlas

Une fois les paramètres de l’atlas configurés et les objets du composeur (carte, table, image...) sélectionnés, vous pouvez créer un aperçu de toutes les pages en cliquant sur Atlas ‣ Aperçu de l’Atlas ou sur l’icône atlas Aperçu de l’Atlas. Vous pouvez utiliser les flèches, depuis cette même barre d’outils pour naviguer à travers les entités:

  • atlasFirst Première entité

  • atlasPrev Entité précédente

  • atlasNext Entité suivante

  • atlasLast Dernière entité

Vous pouvez également utiliser la liste déroulante pour sélectionner directement et prévisualiser une entité spécifique. La liste déroulante affiche le nom des entités selon l’expression paramétrée dans l’option Nom de page.

Comme pour les compositions simples, un atlas peut être généré de plusieurs manières (voir Exporter des cartes pour plus d’information). Au lieu de passer par le menu Composeur, utilisez plutôt les outils à partir du menu Atlas ou de la barre d’outils d’Atlas.

Cela signifie que vous pouvez imprimer directement vos compositions avec Atlas ‣ Imprimer l’Atlas. Vous pouvez également créer un PDF en utilisant Atlas ‣ Exporter l’Atlas en PDF...: on demandera à l’utilisateur d’indiquer un répertoire pour générer les fichiers PDF, sauf si l’option checkbox Export d’un seul fichier si possible a été sélectionnée. Dans ce cas, on vous demandera d’indiquer un nom de fichier.

Avec l’outil Atlas ‣ Exporter l’Atlas en tant qu’Images... ou Atlas ‣ Exporter l’Atlas au format SVG..., on vous demandera de choisir un répertoire. Chaque page de chaque entité d’atlas est exportée dans un fichier d’image ou SVG.

Astuce

Imprimer une entité spécifique de l’atlas

Si vous souhaitez imprimer ou exporter la composition de l’atlas, lancez simplement l’aperçu, sélectionner l’entité désirée dans la liste déroulante et cliquez sur le menu Composeur ‣ Imprimer (ou exporter... pour n’importe quel format de fichier pris en charge).