Extension DB Manager

L’extension DB Manager constitue l’outil principal permettant d’intégrer et de gérer tous les formats de bases de données reconnus par QGIS (PostGIS, SpatiaLite, Geopackage, Oracle Spatial, Virtual layers) en une seule et même interface utilisateur. Le bouton dbManager DB Manager propose plusieurs fonctionnalités. Vous pouvez simplement glisser des couches depuis l’explorateur QGIS vers DB Manager pour les importer dans votre base de données. Vous pouvez également transférer des tables entre bases de données par un simple glisser-déposer.

../../../../_images/db_manager1.png

Fenêtre DB Manager

Le menu Base de données vous permet de se connecter à une base de données existante, d’ouvrir une fenêtre de requête SQL et de sortir de l’extension DB manager. Une fois connecté à une base existante, les menus Schéma (pour les SGBD tels que PostgreSQL / PostGIS) et Table apparaissent.

Le menu Schéma inclut des outils pour créer et pour effacer des schémas (s’il sont vides) et, si la topologie est activée (par exemple avec PostGIS topology), de lancer le TopoViewer.

The Table menu allows you to create and edit tables and to delete tables and views. It is also possible to empty tables and to move tables between schemas. You can Run Vacuum Analyze for the selected table. Vacuum reclaims space and makes it available for reuse, and analyze updates statistics that is used to determine the most efficient way to execute a query. Change Logging… allows you to add change logging support to a table. Finally, you can Import Layer/File… and Export to File….

La partie Fournisseurs de données affiche l’ensemble des bases de données existantes supportées par QGIS. A l’aide d’un double-clic, vous pouvez vous connecter à une base. Un clic droit permet de renommer ou de supprimer un schéma ou une table existante. Les tables peuvent être ajoutées au canevas de QGIS à l’aide du menu contextuel.

If connected to a database, the main window of the DB Manager offers four tabs. The Info tab provides information about the table and its geometry, as well as about existing fields, constraints and indexes. It allows you to create a spatial index on a the selected table. The Table tab shows the table, and the Preview tab renders the geometries as preview. When you open an SQL Window, it will be placed in a new tab.

Utilisation de la fenêtre SQL

You can use the DB Manager to execute SQL queries against your spatial database. Queries can be saved and loaded, and there the SQL Query Builder will help you formulate your queries. You can even view spatial output by checking Load as new layer and specifying Column(s) with unique values (IDs), Geometry column and Layer name (prefix). It is possible to highlight a portion of the SQL to only execute that portion when pressing Ctrl+R or clicking the Execute button.

../../../../_images/db_manager_sql.png

Exécution de requêtes dans la fenêtre SQL de DB Manager

Note

La fenêtre SQL peut aussi être utilisé pour créer des couches virtuelles. Dans ce cas, plutôt que de sélectionner la base de donnée, sélectionnez QGIS Layers sous Virtual Layers avant d’ouvrir la fenêtre SQL. Voir Creating virtual layers pour les instructions concernant la syntaxe SQL à utiliser.