16.1. Fenêtre Propriétés d’une couche raster

Pour afficher et définir les propriétés d’une couche raster, double-cliquez sur le nom de la couche dans la légende de la carte ou cliquez avec le bouton droit sur le nom de la couche et choisissez Propriétés dans le menu contextuel. Cela ouvrira la boîte de dialogue Propriétés de la couche raster.

Il y a plusieurs onglets dans cette fenêtre :

metadata Information

system Source

symbology Symbology[1]

transparency Transparency[1]

rasterHistogram Histogram[1]

rendering Rendu

temporal Temporal

pyramids Pyramides

editMetadata Métadonnées

legend Légende

overlay QGIS Server

External plugins[2] tabs

[1] Also available in the Layer styling panel

[2] External plugins you install can optionally add tabs to this dialog. Those are not presented in this document. Refer to their documentation.

Astuce

Mise à jour du rendu en direct

Le Panneau de style de couche vous fournit certaines des fonctionnalités communes de la boîte de dialogue des propriétés de la couche et est un bon widget non modal que vous pouvez utiliser pour accélérer la configuration des styles de couche et afficher vos modifications sur le canevas de carte.

Note

Vu que les propriétés (symbologie, étiquette, actions, valeurs par défaut, formulaires…) des couches provenant d’un projet incorporé (voir Inclusion de projets) sont issues et liées au projet d’origine et, pour éviter des changements qui pourraient casser ce fonctionnement, les propriétés de ces couches ne sont pas accessibles.

16.1.1. Propriétés des informations

L’onglet metadata Information , en lecture seule, permet d’avoir rapidement un résumé des informations et métadonnées de la couche courante. Les informations fournies sont :

  • general such as name in the project, source path, list of auxiliary files, last save time and size, the used provider

  • based on the provider of the layer: extent, width and height, data type, GDAL driver, bands statistics

  • the Coordinate Reference System: name, units, method, accuracy, reference (i.e. whether it’s static or dynamic)

  • read from layer properties: data type, extent, width/height, compression, pixel size, statistics on bands, number of columns, rows and no-data values of the raster…

  • picked from the filled metadata: access, extents, links, contacts, history…

16.1.2. Propriétés source

L’onglet system Source affiche des informations de base sur le raster sélectionné, notamment:

../../../_images/rasterPropertiesDialog.png

Fig. 16.1 Propriétés de la couche raster - Boîte de dialogue Source

16.1.3. Propriétés de la symbologie

The raster layer symbology tab is made of three different sections:

  • The Band rendering where you can control the renderer type to use

  • The Layer rendering to apply effects on rendered data

  • The Resampling methods to optimize rendering on map

16.1.3.1. Rendu des bandes raster

QGIS propose de nombreux Types de rendu différents. Le choix du type de rendu dépend du type de données et des informations que vous souhaitez mettre en évidence.

  1. Couleur multibande - si le fichier est livré avec plusieurs bandes (par exemple une image satellite avec plusieurs bandes).

  2. Palette/Valeurs uniques - pour les fichiers à bande unique fournis avec une palette indexée (par exemple une carte topographique numérique) ou pour une utilisation générale des palettes pour le rendu des couches raster.

  3. Bande grise unique - (une bande de) l’image sera rendue en gris. QGIS choisira ce moteur de rendu si le fichier n’est ni multibande ni palettisé (par exemple une carte en relief ombrée).

  4. Pseudo-couleur à bande unique - ce rendu peut être utilisé pour les fichiers avec une palette continue ou une carte de couleurs (par exemple une carte d’élévation).

  5. Ombrage - Crée un ombrage à partir d’une bande.

  6. Contours - Génère des contours à la volée pour une bande raster source.

Couleur multibande

Avec le rendu de couleur multibande, trois bandes sélectionnées de l’image seront utilisées comme composante rouge, verte ou bleue de l’image couleur. QGIS récupère automatiquement Min et Max pour chaque bande du raster et met à l’échelle la coloration en conséquence. Vous pouvez contrôler les plages de valeurs dans les paramètres de valeurs Min/Max.

Une méthode Renforcement de Contraste peut être appliquée aux valeurs: “Pas de renforcement”, “Etirer jusqu au MinMax”, “Etendre et couper jusqu au MinMax” et “Couper jusqu au min max”.

Note

Amélioration de contraste

Lors de l’ajout de rasters GRASS, l’option Amélioration du contraste sera toujours définie automatiquement sur étirer jusqu’au min max, même si elle est définie sur une autre valeur dans les options générales de QGIS.

../../../_images/rasterMultibandColor.png

Fig. 16.2 Symbologie raster - Rendu des couleurs multibandes

Astuce

Visualiser une seule bande d’un raster multibande

Si vous souhaitez afficher une seule bande d’une image multibande (par exemple, rouge), vous pourriez penser que vous définiriez les bandes verte et bleue sur Non renseigné. Mais la meilleure façon de procéder consiste à définir le type d’image sur Bande grise unique, puis sélectionnez Rouge comme Bande grise.

Valeur Palettes / Unique

Il s’agit de l’option de rendu standard pour les fichiers à bande unique qui incluent une table de couleurs, où une certaine couleur est affectée à chaque valeur de pixel. Dans ce cas, la palette est rendue automatiquement.

Il peut être utilisé pour toutes sortes de bandes raster, en attribuant une couleur à chaque valeur de raster unique.

Si vous voulez changer une couleur, double-cliquez simplement sur la couleur et la boîte de dialogue Selectionner une couleur apparaît.

Il est également possible d’attribuer des étiquettes aux couleurs. L’étiquette apparaîtra alors dans la légende de la couche raster.

Un clic droit sur les lignes sélectionnées dans la table des couleurs affiche un menu contextuel pour:

  • Changer la couleur … pour la sélection

  • Changer opacité … pour la sélection

  • Changer l’étiquette … pour la sélection

../../../_images/rasterPalettedUniqueValue.png

Fig. 16.3 Symbologie raster - Rendu de valeur unique de la palette

The pulldown menu, that opens when clicking the (Advanced options) button below the color map to the right, offers color map loading (Load Color Map from File…) and exporting (Export Color Map to File…), and loading of classes (Load Classes from Layer).

Bande grise unique

This renderer allows you to render a layer using only one band with a Color gradient: “Black to white” or “White to black”. You can change the range of values to color (Min and Max) in the Min/Max Value Settings.

Une méthode Renforcement de Contraste peut être appliquée aux valeurs: “Pas de renforcement”, “Etirer jusqu au MinMax”, “Etendre et couper jusqu au MinMax” et “Couper jusqu au min max”.

../../../_images/rasterSingleBandGray.png

Fig. 16.4 Symbologie raster - Rendu gris monobande

Pixels are assigned a color based on the selected color gradient and the layer’s legend (in the Layers panel and the layout legend item) is displayed using a continuous color ramp. Press Legend settings… if you wish to tweak the settings. More details at Customize raster legend.

Pseudocouleur à bande unique

This is a render option for single-band files that include a continuous palette. You can also create color maps for a band of a multiband raster.

../../../_images/rasterSingleBandPseudocolor.png

Fig. 16.5 Symbologie raster - Rendu pseudo-couleur à bande unique

Using a Band of the layer and a values range, you can now interpolate and assign representation color to pixels within classes. More at Color ramp shader classification.

Pixels are assigned a color based on the selected color ramp and the layer’s legend (in the Layers panel and the layout legend item) is displayed using a continuous color ramp. Press Legend settings… if you wish to tweak the settings or instead use a legend with separated classes (and colors). More details at Customize raster legend.

Ombrage

Rendre une bande de la couche raster à l’aide de l’ombrage.

../../../_images/rasterHillshade.png

Fig. 16.6 Symbologie raster - Rendu ombré

Options:

  • Bande: La bande raster à utiliser.

  • Altitude: L’angle d’élévation de la source de lumière (par défaut est 45 °).

  • Azimuth: L’azimut de la source de lumière (la valeur par défaut est 315 °).

  • Facteur Z: Facteur d’échelle pour les valeurs de la bande raster (la valeur par défaut est 1).

  • checkbox Multidirectionel: Spécifiez si l’ombrage multidirectionnel doit être utilisé (la valeur par défaut est off).

Contours

Ce moteur de rendu dessine des lignes de contour qui sont calculées à la volée à partir de la bande raster source.

../../../_images/rasterContours.png

Fig. 16.7 Symbologie Raster - Rendu des contours

Options:

  • Bande d’entrée : la bande raster à utiliser.

  • Intervalle de contour : la distance entre deux lignes de contour consécutives

  • Symbole de contour : le symbol à appliquer aux lignes de contour communes.

  • Intervalle de contour d’indice : la distance entre deux contours d’indice consécutifs, c’est-à-dire les lignes représentées de manière distinctive pour faciliter l’identification, étant généralement imprimées plus fortement que les autres lignes de contour et généralement étiquetées avec une valeur le long de leur parcours.

  • Symbole du contour de l’indice : le symbole à appliquer aux lignes de contour de l’indice.

  • Mise à l’échelle de l’entrée : Indique de combien le moteur de rendu va réduire la demande au fournisseur de données (la valeur par défaut est de 4.0).

    Par exemple, si vous générez des lignes de contour sur un bloc raster d’entrée de même taille que le bloc raster de sortie, les lignes générées contiendraient trop de détails. Ces détails peuvent être réduits par le facteur « downscale », en demandant une résolution plus faible du bloc raster source. Pour un bloc raster de 1000x500 avec un facteur de réduction de 10, le moteur de rendu demandera un raster de 100x50 au fournisseur. Une réduction d’échelle plus importante simplifie les lignes de contour (au prix d’une perte de détails).

Réglage des valeurs min et max

Par défaut, QGIS signale les valeurs Min et Max de la ou des bandes du raster. Quelques valeurs très faibles et/ou élevées peuvent avoir un impact négatif sur le rendu du raster. Le cadre Paramètres de valeur min/max vous aide à contrôler le rendu.

../../../_images/rasterMinMaxValues.png

Fig. 16.8 Symbologie raster - Paramètres de valeur minimale et maximale

Les options disponibles sont:

  • radioButtonOff Défini par l’utilisateur: La valeur par défaut Min et Max peuvent être remplacées

  • radioButtonOff Coupure du nombre cumulé: Supprime les valeurs aberrantes. La plage de valeurs standard est de 2% à 98%, mais elle peut être adaptée manuellement.

  • radioButtonOn Min/Max: Utilise toute la plage de valeurs dans la bande d’image.

  • radioButtonOff Moyenne +/- standard deviation x: crée une table de couleurs qui ne prend en compte que les valeurs comprises dans l’écart type ou dans plusieurs écarts types. Ceci est utile lorsque vous avez une ou deux cellules avec des valeurs anormalement élevées dans une couche raster qui ont un impact négatif sur le rendu du raster.

Les calculs des valeurs min et max des bandes sont effectués sur la base:

  • Étendue des statistiques: cela peut être raster entier, emprise actuelle ou emprise actualisée. Emprise actualisée signifie que les valeurs min / max utilisées pour le rendu changeront avec l’étendue du canevas (étirement dynamique).

  • Précision, qui peut être soit Estimation (plus rapide) ou Réel (plus lent).

Note

Pour certains paramètres, vous devrez peut-être appuyer sur le bouton Appliquer de la boîte de dialogue des propriétés de la couche afin d’afficher les valeurs réelles min et max dans les widgets.

Color ramp shader classification

This method can be used to classify and represent scalar dataset (raster or mesh contour) based on their values. Given a color ramp and a number of classes, it generates intermediate color map entries for class limits. Each color is mapped with a value interpolated from a range of values and according to a classification mode. The scalar dataset elements are then assigned their color based on their class.

../../../_images/color_ramp_shader.png

Fig. 16.9 Classifying a dataset with a color ramp shader

  1. A Min and Max values must be defined and used to interpolate classes bounds. By default QGIS detects them from the dataset but they can be modified.

  2. The Interpolation entry defines how scalar elements are assigned their color :

    • Discrete (a <= symbol appears in the header of the Value column): The color is taken from the closest color map entry with equal or higher value

    • Linear: The color is linearly interpolated from the color map entries above and below the pixel value, meaning that to each dataset value corresponds a unique color

    • Exact (a = symbol appears in the header of the Value column): Only pixels with value equal to a color map entry are applied a color; others are not rendered.

  3. The Color ramp widget helps you select the color ramp to assign to the dataset. As usual with this widget, you can create a new one and edit or save the currently selected one. The name of the color ramp will be saved in the configuration.

  4. The Label unit suffix adds a label after the value in the legend, and the Label precision controls the number of decimals to display.

  5. The classification Mode helps you define how values are distributed across the classes:

    • Equal interval: Provided the Number of classes, limits values are defined so that the classes all have the same magnitude.

    • Continuous: Classes number and color are fetched from the color ramp stops; limits values are set following stops distribution in the color ramp.

    • Quantile: Provided the Number of classes, limits values are defined so that the classes have the same number of elements. Not available with mesh layers.

  6. You can then Classify or tweak the classes:

    • The button symbologyAdd Add values manually adds a value to the table.

    • The button symbologyRemove Remove selected row deletes selected values from the table.

    • Double clicking in the Value column lets you modify the class value.

    • Double clicking in the Color column opens the dialog Change color, where you can select a color to apply for that value.

    • Double clicking in the Label column to modify the label of the class, but this value won’t be displayed when you use the identify feature tool.

    • Right-clicking over selected rows in the color table shows a contextual menu to Change Color… and Change Opacity… for the selection.

    Vous pouvez utiliser les boutons fileOpen Charger la carte des couleurs à partir du fichier ou fileSaveAs Exporter la palette de couleurs vers un fichier pour charger une table de couleurs existante ou pour sauvegarder la table de couleurs pour une utilisation ultérieure.

  7. With linear Interpolation, you can also configure:

    • checkbox Clip out of range values: By default, the linear method assigns the first class (respectively the last class) color to values in the dataset that are lower than the set Min (respectively greater than the set Max) value. Check this setting if you do not want to render those values.

    • Legend settings, for display in the Layers panel and the layout legend item. More details at Customize raster legend.

Customize raster legend

When applying a color ramp to a raster or a mesh layer, you may want to display a legend showing the classification. By default, QGIS displays a continuous color ramp with min and max values in the Layers panel and the layout legend item. This can be customized using the Legend settings button in the classification widget.

../../../_images/raster_legend_settings.png

Fig. 16.10 Modifying a raster legend

In this dialog, you can set whether to checkboxUse continuous legend: if unchecked, the legend displays separated colors corresponding to the different classes applied. This option is not available for raster singleband gray symbology.

Checking the Use continuous legend allows you to configure both the labels and layout properties of the legend.

Labels

  • Add a Prefix and a Suffix to the labels

  • Modify the Minimum and a Maximum values to show in the legend

  • Customize the Number format

  • Customize the Text format to use in the print layout legend.

Layout

  • Control the Orientation of the legend color ramp; it can be Vertical or Horizontal

  • Control the Direction of the values depending on the orientation:

    • If vertical, you can display the Maximum on top or the Minimum on top

    • If horizontal, you can display the Maximum on right or the Minimum on right

16.1.3.2. Layer rendering

Over the symbology type applied to the layer band(s), you can achieve special rendering effects for the whole raster file(s):

  • Use one of the blending modes (see Modes de fusion)

  • Set custom Brightness, Saturation, Gamma and Contrast to colors.

  • With the checkboxInvert colors, the layer is rendered with opposite colors. Handy, for example, to switch out-of-the box OpenStreetMap tiles to dark mode.

  • Turn the layer to Grayscale option either “By lightness”, “By luminosity” or “By average”.

  • Colorize and adjust the Strength of Hue in the color table

Press Reset to remove any custom changes to the layer rendering.

../../../_images/rasterRenderAndResampling.png

Fig. 16.11 Raster Symbology - Layer rendering and Resampling settings

16.1.3.3. Ré-échantillonnage

L’option Rééchantillonnage a un effet lorsque vous effectuez un zoom avant ou arrière sur une image. Les modes de rééchantillonnage peuvent optimiser l’apparence de la carte. Ils calculent une nouvelle matrice de valeurs grises par une transformation géométrique.

Lors de l’application de la méthode “Voisin le plus proche”, la carte peut obtenir une structure pixellisée lors d’un zoom avant. Cette apparence peut être améliorée en utilisant la méthode “Bilinéaire” ou “Cubique”, qui rend les bords nets flous. L’effet est une image plus fluide. Cette méthode peut être appliquée, par exemple, aux cartes raster topographiques numériques.

16.1.4. Propriétés de transparence

transparency QGIS provides capabilities to set the transparency level of a raster layer.

Use the Global opacity slider to set to what extent the underlying layers (if any) should be visible through the current raster layer. This is very useful if you overlay raster layers (e.g., a shaded relief map overlayed by a classified raster map). This will make the look of the map more three dimensional. The opacity of the raster can be data-defined, and vary e.g. depending on the visibility of another layer, by temporal variables, on different pages of an atlas, …

../../../_images/rasterTransparency.png

Fig. 16.12 Transparence raster

With checkbox No data value QGIS reports the original source no data value (if defined) which you can consider as is in the rendering. Additionally, you can enter a raster value that should be treated as an Additional no data value. The Display no data as color selector allows you to apply a custom color to no data pixels, instead of the default transparent rendering.

Un moyen encore plus flexible de personnaliser la transparence est disponible dans la section Options de transparence personnalisées:

  • Utilisez Bande de transparence pour appliquer la transparence à une bande entière.

  • Fournissez une liste de pixels à rendre transparents avec les niveaux de transparence correspondants:

    1. Cliquez sur le bouton symbologyAdd Ajouter des valeurs manuellement. Une nouvelle ligne apparait dans la liste des pixels.

    2. Saisissez les valeurs Rouge, Vert et Bleu du pixel et ajustez le Pourcentage de transparence à appliquer.

    3. Vous pouvez également extraire les valeurs des pixels directement à partir du raster à l’aide du contextHelp bouton Ajouter des valeurs depuis l’affichage. Saisissez ensuite la valeur de transparence.

    4. Répétez les étapes pour ajuster plus de valeurs avec une transparence personnalisée.

    5. Appuyez sur le bouton Appliquer et regardez la carte.

    Comme vous pouvez le voir, il est assez facile de définir une transparence personnalisée, mais cela peut prendre un peu de temps. Par conséquent, vous pouvez utiliser le bouton fileSave Exporter dans un fichier pour sauver vos paramètres de transparence dans un fichier. Le bouton fileOpen Importer depuis le fichier charge vos paramètres de transparence et les appliquent à la couche raster actuelle.

16.1.5. Propriétés de l’Histogramme

rasterHistogram L’onglet Histogramme vous permet de visualiser la distribution des valeurs dans votre raster. L’histogramme est généré lorsque vous appuyez sur le bouton Calculer l’histogramme. Toutes les bandes existantes seront affichées ensemble. Vous pouvez enregistrer l’histogramme en tant qu’image avec le fileSave bouton.

Au bas de l’histogramme, vous pouvez sélectionner une bande raster dans le menu déroulant et Définir le style min / max . Le menu déroulant actionRun Prefs / Actions vous offre des options avancées pour personnaliser l’histogramme:

  • Avec l’option Visibilité, vous pouvez afficher des histogrammes pour des bandes individuelles. Vous devrez sélectionner l’option radioButtonOff Afficher la bande sélectionnée.

  • L’option min / max vous permet de “Toujours afficher les marqueurs min / max”, “Zoomer sur min / max” et de “Mettre à jour le style min / max”.

  • L’option Actions vous permet de “Réinitialiser” ou “Recalculer l’histogramme” après avoir modifié les valeurs min ou max des bandes.

../../../_images/rasterHistogram1.png

Fig. 16.13 Histogramme raster

16.1.6. Propriétés du rendu

Dans l’onglet rendering Rendu, il est possible de:

  • Saisir Visibilité dépendante de l’échelle pour la couche: Vous pouvez définir les échelles Maximum (inclus) et Minimum (exclusif) , définissant une plage d’échelles dans laquelle la couche sera visible . Il sera caché en dehors de cette plage. Le mapIdentification bouton Définir à l’échelle actuelle du canevas vous aide à utiliser l’échelle actuelle du canevas de carte comme limite. Voir Rendu dépendant de l’échelle pour plus d’informations.

  • Actualiser la couche à intervalle (secondes): réglez une minuterie pour actualiser automatiquement les couches individuelles. Les mises à jour du canevas sont différées afin d’éviter d’actualiser plusieurs fois si plusieurs couches ont un intervalle de mise à jour automatique défini.

../../../_images/rasterRendering.png

Fig. 16.14 Raster Rendering Properties

16.1.7. Temporal Properties

The temporal Temporal tab provides options to control the rendering of the layer over time. Such dynamic rendering requires the temporal navigation to be enabled over the map canvas.

../../../_images/rasterTemporal.png

Fig. 16.15 Raster Temporal Properties

Check the checkbox Dynamic Temporal Control option and set whether the layer redraw should be:

  • Automatic: the rendering is controlled by the underlying data provider if it suppports temporal data handling. E.g. this can be used with WMS-T layers or PostGIS rasters.

  • Fixed time range: only show the raster layer if the animation time is within a Start date and End date range

  • Redraw layer only: the layer is redrawn at each new animation frame. It’s useful when the layer uses time-based expression values for renderer settings (e.g. data-defined renderer opacity, to fade in/out a raster layer).

16.1.8. Propriétés des Pyramides

Les couches raster haute résolution peuvent ralentir la navigation dans QGIS. En créant des copies de résolution inférieure des données (pyramides), les performances peuvent être considérablement améliorées, car QGIS sélectionne la résolution la plus appropriée à utiliser en fonction du niveau de zoom.

Vous devez avoir accès en écriture dans le répertoire où les données originelles sont stockées pour construire les pyramides.

Dans la liste Résolutions, sélectionnez les résolutions auxquelles vous souhaitez créer des niveaux de pyramide en cliquant dessus.

Si vous choisissez Interne (si possible) dans le menu déroulant Aperçu du format, QGIS essaie de construire des pyramides en interne.

Note

Veuillez noter que la construction de pyramides peut altérer le fichier de données d’origine et, une fois créées, elles ne peuvent pas être supprimées. Si vous souhaitez conserver une version «non pyramidale» de votre raster, faites une copie de sauvegarde avant la construction de la pyramide.

Si vous choisissez Externe et Externe (Erdas Imagine), les pyramides seront créées dans un fichier à côté du raster d’origine avec le même nom et une extension .ovr.

Plusieurs méthodes de rééchantillonnage peuvent être utilisées pour le calcul de la pyramide:

  • Plus proche voisin

  • Moyenne

  • Gauss

  • Cubique

  • Cubic Spline

  • Laczos

  • Mode

  • Aucune

Enfin, cliquez sur Construire pyramides pour démarrer le processus.

../../../_images/rasterPyramids.png

Fig. 16.16 Pyramides Raster

16.1.9. Propriétés des Métadonnées

The editMetadata Metadata tab provides you with options to create and edit a metadata report on your layer. See Metadata for more information.

../../../_images/rasterMetadata.png

Fig. 16.17 Métadonnées raster

16.1.10. Propriétés de la Légende

The legend Legend tab provides you with advanced settings for the Layers panel and/or the print layout legend. These options include:

  • Depending on the symbology applied to the layer, you may end up with several entries in the legend, not necessarily readable/useful to display. The Legend placeholder image helps you select an image for replacement, displayed both in the Layers panel and the print layout legend.

  • The legend Embedded widgets in Legend provides you with a list of widgets you can embed within the layer tree in the Layers panel. The idea is to have a way to quickly access some actions that are often used with the layer (setup transparency, filtering, selection, style or other stuff…).

    Par défaut, QGIS fournit un widget de transparence mais celui-ci peut être étendu par des plugins qui enregistrent leurs propres widgets et assignent des actions personnalisées aux couches qu’ils gèrent.

../../../_images/rasterLegend.png

Fig. 16.18 Legende Raster

16.1.11. Proprietes QGIS Server

From the overlay QGIS Server tab, information can be provided for Description, Attribution, Metadata URL and Legend URL.

../../../_images/rasterServer.png

Fig. 16.19 Propriétés raster dans QGIS Server