Outdated version of the documentation. Find the latest one here.

Le gestionnaire d’historique

L’historique des traitements

A chaque exécution d’un algorithme, les informations du traitement, paramètres utilisés, date et heure d’exécution, sont sauvegardées dans le gestionnaire d’historiques.

Ainsi, il est possible de suivre et vérifier les tâches effectuées et de les reproduire facilement.

Le gestionnaire d’historiques est un ensemble d’entrées de registre, regroupées selon la date d’exécution, permettant de retrouver facilement quel algorithme a été exécuté à un moment donné.

Figure Processing 31:

../../../_images/history2.png

Historique win

Les informations de traitement sont sauvegardées sous forme de ligne de commande, même si l’algorithme a été exécuté depuis la boîte à outils. Cela permet également de comprendre l’interface en ligne de commande en visualisant la commande effectivement lancée depuis la boîte à outils.

Pour ré-exécuter une commande présente dans l’historique, double-cliquez sur l’entrée correspondante.

Le journal des traitements

La boîte de dialogue de l’historique ne contient que les appels d’éxécution et non les informations produites lors de l’éxécution de l’algorithme. Cette information est écrite dans le journal QGIS dans le panneau Processing.

L’exécution d’algorithmes externes s’effectue généralement par appel de l’interface en ligne de commande qui interagit avec l’utilisateur via la console. Bien que cette dernière ne soit pas affichée, une copie complète des commandes est écrite dans le log chaque fois que vous lancez un de ces algorithmes. Afin d’éviter d’encombrer le journal avec cette information il est possible de désactiver cette sortie pour chaque fournisseur en activant l’option correspondante au fournisseur dans la boîte de dialogue des paramètres.

Certains algorithmes génèrent des messages d’avertissements ou des commentaires dans le journal, même si le traitement semble avoir réussi. Vérifiez ces messages si les résultats ne semblent pas cohérents.