Outdated version of the documentation. Find the latest one here.

17.3. Installation du module de traitements

La première chose à faire avant d’utiliser le module de traitements est de le configurer. Il n’y a pas beaucoup à mettre en place, c’est une tâche facile.

Plus tard, nous montrerons comment configurer les applications externes qui sont utilisées pour étendre la liste des algorithmes disponibles, mais pour l’instant, nous allons nous contenter de travailler avec le module lui-même.

Le module de traitements est une extension principale de QGIS, ce qui signifie que, si vous utilisez QGIS 2.0 ou suivant, il devrait déjà être installé sur votre système, car il est inclus avec QGIS. Dans le cas où il est activé, vous devriez voir un menu appelé Traitements dans votre barre de menu. Vous y trouverez un accès à tous les éléments du module.

../../../_images/menu1.png

Si vous ne pouvez pas trouver ce menu, vous devez activer l’extension en vous rendant dans le gestionnaire d’extensions et en l’activant.

../../../_images/installer.png

L’élément principal avec lequel nous allons travailler est la barre d’outils. Cliquez sur l’entrée du menu correspondant et vous verrez la barre d’outils épinglée sur le côté droit de la fenêtre QGIS.

../../../_images/toolbox2.png

La barre d’outils contient une liste de tous les algorithmes disponibles, divisés en groupes. Il y a deux façons d’afficher et d’organiser ces algorithmes : le mode avancé et le mode simplifié.

Par défaut, vous verrez le mode simplifié, qui regroupe les algorithmes selon le type d’opération qu’ils effectuent. Bien que certains des algorithmes que vous verrez dans la boîte à outils dépendant d’autres applications externes (la plupart le sont, en fait), vous ne verrez aucune mention de ces applications. L’origine des algorithmes est cachée dans ce mode, ce qui est une façade qui simplifie l’utilisation des algorithmes par l’intermédiaire du mode de traitements.

Les exemples de ce guide utilisent uniquement le mode simplifié. Le mode avancé a quelques caractéristiques supplémentaires et algorithmes, mais il exige la compréhension des applications que l’on appelle. Il requiert donc des connaissances plus poussées et sera abordé un peu plus loin dans la documentation.

Vous pouvez invariablement passer de l’interface simplifiée à l’avancée à l’aide du sélecteur présent sur la partie inférieure de la barre d’outils.

La fenêtre de la boîte d’outils, en utilisant le mode avancé, ressemble à cela.

../../../_images/toolbox_advanced.png

Si vous avez atteint ce point, vous êtes maintenant prêt à utiliser des géoalgorithmes. Il n’y a pas besoin de configurer autre chose pour le moment. Nous pouvons déjà faire tourner notre premier algorithme, ce que nous ferons dans la prochaine leçon.