Outdated version of the documentation. Find the latest one here.

La production de cartes

gentleLogo

Objectifs :

Compréhension de la production de cartes pour des données spatiales

Mots clés :

Production de carte, mise en page, barre d’échelle, flèche du Nord, légende, corps de carte, unités de carte

Aperçu

La production de carte est le processus d’arrangement des éléments cartographiques sur une feuille de papier d’une façon que, même sans beaucoup de mots, la personne moyenne puisse comprendre de quoi il s’agit. Des cartes sont habituellement produites pour des présentations et des rapports où l’audience ou le lecteur est un politicien, un citoyen ou un apprenant sans bagage professionnel dans les SIG. De ce fait, une carte doit être efficace dans la communication de l’information spatiale. Les éléments courants d’une carte sont le titre, le corps de carte, la légende, la flèche du nord, l’échelle, les remerciements, et la bordure de la carte (voir figure_map_elements).

Figure Map Elements 1:

../../_images/map_elements.png

Les éléments courants de la carte (étiquetés en rouge) sont le titre, le corps de carte, la légende, la flèche du nord, l’échelle, les remerciements et la bordure de la carte.

Les autres éléments qui peuvent être ajouté sont par ex. une grille, ou le nom de la projection de la carte (SCR). Ensemble, ces éléments aident le lecteur de la carte à interpréter l’information montrée sur la carte. Le corps de la carte est, bien sûr, la partie la plus importante car elle contient l’information de la carte. Les autres éléments soutiennent le processus de communication et aident le lecteur de la carte à s’orienter et comprendre le sujet de la carte. Par exemple, le titre décrit le sujet du problème et la légende rapporte les symboles de la carte aux données cartographiques.

Titre en détail

Le titre de carte est très important car il est généralement la première chose que verra le lecteur d’une carte. Il peut être comparé au titre d’un article de journal. il devrait être court tout en donnant au lecteur une première idée de ce dont traite la carte.

Bordure de la carte en détail

La bordure de la carte est un ligne qui définit exactement les coins de la zone montrée sur la carte. Lors de l’impression d’une carte avec une grille (que nous décrirons plus bas), vous trouvez souvent les informations de coordonnées des lignes de la grille le long des lignes de bordure, comme vous pouvez le voir dans figure_map_legend.

Légende de la carte en détail

Une carte est une représentation simplifiée du monde réel et les symboles de la carte sont utilisés pour représenter des objets réels. Sans symboles, nous ne comprendrions pas les cartes. Pour s’assurer qu’une personne peut correctement lire une carte, une légende de carte est utilisées pour fournir une clé pour tous les symboles utilisés sur la carte. C’est comme un dictionnaire qui vous permet de comprendre le sens de ce que la carte montre. Une légende de carte est habituellement montrée comme une petite boîte dans un coin de la carte. Elle contient des icônes, chacune d’elles représente un type d’entité. Par exemple, une icône de maison vous montrera comment identifier les maisons sur la carte (voir figure_map_legend).

Figure Map Legend 1:

../../_images/map_legend.png

Deux cartes de la même région, les deux avec un plan d’eau en arrière-plan mais avec différents thèmes, symboles de la carte et couleurs dans la légende.

Vous pouvez aussi utiliser différents symboles et icônes dans votre légende pour montrer différents thèmes. Dans figure_map_legend, vous pouvez voir une carte avec un lac en bleu clair recouvert avec les lignes de contour et les points cotés pour montrer les informations sur le terrain dans cette région. Sur le côté droite, vous voyez la même région avec le lac en arrière plan mais cette carte est destinée à montrer aux touristes l’emplacement des maisons qu’ils peuvent louer pour leurs vacances. Elle utilise des couleurs lumineuses, une icône de maison et des mots plus descriptifs et invitants dans la légende.

La flèche du nord en détail

Une flèche du nord (souvent appelé rose des vents) est une figure qui affiche les directions principales, Nord, Sud, Est et Ouest. Sur la carte, elle est utilsée pour indiquer la direction du nord.

Par exemple, en SIG cela signifie qu’une maison qui est située au nord d’un lac peut être trouvée en haut du lac sur la carte. La route à l’est sera alors à la droite du corps d’eau sur la carte, un rivière au sud sera en bas du corps d’eau et si vous cherchez une gare à l’ouest du lac, vous la trouverez sur le côté gauche de la carte.

Échelle en détail

L’échelle d’une carte est la valeur d’une seule unité de distance sur la carte, représentant la distance dans le monde réel. Les valeurs sont indiquées en unités de carte (mètres, pieds ou degrés). L’échelle peut être exprimée de différentes façons, par exemple, en mots, comme un rapport ou une barre d’échelle graphique (voir figure_map_scale).

Exprimer une échelle en mots est une méthode couramment utilisée et a l’avantage d’être facilement compris par la plupart des utilisateurs de carte. Vous pouvez voir un exemple d’une échelle à base de mot dans une figure_map_scale (a). Une autre option est la méthode fraction représentative (RF, en anglais representative fraction), où la distance de la carte et la distance au sol dans le monde réel sont données dans les mêmes unités de carte, comme un rapport. Par exemple, une valeur RF 1:25‘000 signifie que toute distance sur la carte est 1/25‘000 ème de la distance réelle sur le sol (voir figure_map_scale (b)). La valeur 25‘000 dans le rapport est appelée dénominateur d’échelle. Les utilisateurs plus expérimentés préfèrent souvent la méthode de fraction représentative, car elle réduit la confusion.

Lorsqu’une fraction représentative exprime un très petit rapport, par exemple 1:1000‘000, on parle d’une carte à petite échelle. À l’opposé, si le rapport est très grand, par exemple une carte 1:50‘000, on parle d’une carte à grande échelle. Il est utile de rappeler qu’une carte à petite échelle couvre une grande surface, et une carte à grande échelle couvre une petite surface !

Une expression d’échelle comme échelle graphique ou barre d’échelle est une autre méthode de base pour exprimer une échelle. Une barre d’échelle montre les distances mesurées sur une carte. La distance équivalente dans le monde réel est placée en-dessus, comme vous pouvez le voir dans figure_map_scale (c).

Figure Map Scale 1:

../../_images/map_scale.png

Une échelle de carte peut être exprimée en mots (a), comme un rapport (b), ou graphiquement ou comme une barre d’échelle (c)

Les cartes sont habituellement produites à des échelles standards de, par exemple, 1:10 000, 1:25 000, 1:50 000, 1:100 000, 1:250 000, 1:500 000. Qu’est-ce que cela signifie pour le lecteur de la carte ? Cela signifie que si vous multipliez la distance mesurée sur la carte par le dénominateur de l’échelle, vous connaîtrez la distance dans le monde réel.

Par exemple, si vous voulez mesurer une distance de 100 mm sur la carte avec une échelle de 1:25.000, vous allez calculer la distance dans le monde réel de cette façon :

100 mm x 25,000 = 2,500,000 mm

Ça signifie que 100 mm sur la carte correspondent à 2 500 000 mm (2 500 m) dans le monde réel.

Un autre aspect intéressant d’une échelle de carte est que plus l’échelle de la carte est petite, plus l’information des entités sur la carte sera détaillée. Dans figure_map_scale_compare, vous pouvez voir un exemple de cela. Les deux cartes ont la même taille mais ont une échelle différente. L’image sur la gauche montre plus de détails, par exemple les maisons au sud-ouest du plan d’eau peuvent être clairement identifiées comme des carrés séparés. Sur l’image sur la droite, vous pouvez seulement voir un amas noir de rectangles et vous n’êtes pas capable de voir clairement chaque maison.

Figure Map Scale 2:

../../_images/map_scale_compare.png

Cartes montrant une surface avec deux échelles différentes. L’échelle de la carte sur la gauche est 1:25‘000. L’échelle de la carte sur la droite est 1:50‘000.

Remerciements en détail

Dans la zone de remerciements d’une carte, il est possible d’ajouter du texte avec des informations importantes. Par exemple, de l’information sur la qualité des données utilisées peut être utile pour donner au lecteur une idée sur des détails tels que comment, par qui et où une carte a été créée. Si vous regardez une carte topographique de votre ville, il sera utile de savoir quand la carte a été créée et qui l’a faite. Si la carte est vieille de déjà 50 ans, vous trouverez probablement beaucoup de maisons et de routes qui n’existent plus ou qui n’ont peut-être même jamais existé. Si vous savez que la carte a été créée par une institution officielle, vous pourriez les contacter et leur demander s’ils ont une version plus récente de cette carte avec les informations mises à jour.

Le graticule en détail

A graticule is a network of lines overlain on a map to make spatial orientation easier for the reader. The lines can be used as a reference. As an example, the lines of a graticule can represent the earth’s parallels of latitude and meridians of longitude. When you want to refer to a special area on a map during your presentation or in a report you could say: ‘the houses close to latitude -32.11 / longitude 26.04 are often exposed to flooding during January and February’ (see figure_map_graticule).

Figure Map Graticule 1:

../../_images/map_graticule.png

Des graticules (lignes rouges) représentant les parallèles de latitude et les méridiens de longitude de la Terre. Les valeurs de latitude et de longitude sur la bordure de la carte peuvent être utilisées pour une meilleure orientation sur la carte.

Le nom de la projection cartographique en détail

Une projection de carte essaie de représenter la Terre en 3 dimensions avec toutes ses entités comme les maisons, routes ou lacs sur une feuille de papier à plat. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est très difficile, et même après des centaines d’années il n’y a pas une seule projection qui soit capable de représenter parfaitement la Terre pour toutes les surfaces dans le monde. Chaque projection a ses avantages et ses désavantages.

Pour être capable de créer des cartes aussi précisément que possible, des personnes ont étudié, modifié, et produit beaucoup de sortes différentes de projections. Au final, presque chaque pays a développé sa propre projection de carte avec pour but d’améliorer la précision de la carte pour son territoire (voir figure_map_projection).

Figure Map Projection 1:

../../_images/map_projection.png

Le monde dans différentes projections. À gauche une projection Mollweide de Surface Égale, à droite une projection Plate Carrée Cylindrique Équidistante.

Avec ceci en tête, nous pouvons maintenant comprendre pourquoi il fait sens d’ajouter le nom d’une projection sur une carte. Cela permet au lecteur de voir rapidement si une carte peut être comparée avec une autre. Par exemple, des entités sur une carte dans une projection respectant les surfaces apparaissent très différemment d’entités projetées dans une projection Cylindrique Équidistante (voir figure_map_projection).

Une projection de carte est un sujet très complexe et nous ne pouvons pas le couvrir entièrement ici. Vous pourriez vouloir jeter un oeil à notre précédent sujet : Systèmes de Coordonnées de Référence, si vous voulez en savoir plus à ce propos.

Problèmes courants / Choses à savoir

Il est parfois difficile de créer une carte qui soit facile à comprendre et qui soit bien agencée tout en montrant et en expliquant toutes les informations que le lecteur doit connaître. Pour atteindre cet objectif, vous devez créer un arrangement et une composition idéale de tous les éléments de la carte. Vous devriez vous concentrez sur quelle histoire vous voulez raconter avec votre carte et comment les éléments, comme la légende, la barre d’échelle et les remerciements, devraient être ordonnés. En faisant cela, vous obtiendrez une carte bien conçue et éducative, que les personnes auront envie de regarder et seront capables de comprendre.

Qu’avons-nous appris ?

Faisons le point sur ce que nous avons abordé dans cette partie :

  • La Production de carte signifie arranger les éléments de carte sur une feuille de papier.

  • Des éléments de carte sont le titre, le corps de la carte, la bordure de la carte, l’échelle, la flèche du nord et les remerciements.

  • L’échelle représente le ratio entre la distance sur la carte et la distance mesurée dans le monde réel.

  • L’échelle est affichée en unités de carte (mètres, pieds ou degrés)

  • Une légende explique tous les symboles présents sur la carte.

  • Une carte se doit d’expliquer les informations complexes aussi simplement que possible.

  • Les cartes sont habituellement orientées ‘le nord vers le haut‘.

Maintenant, essayez !

Voici quelques pistes d’actions à essayer avec vos élèves:

  • Charger quelques calques vecteurs de votre zone locale dans votre SIG. Vos élèves peuvent-ils identifier des exemples de différents types d’éléments de légende tels que des types de routes ou des bâtiments ? Créer une liste d’éléments de légende et définissez ce à quoi les icônes doivent ressembler. Ainsi, un lecteur pourra aisément comprendre leurs significations sur la carte.

  • Créez une présentation de carte avec vos apprenants sur une feuille de papier. Décidez du titre de la carte, quelles couches SIG vous voulez montrer et quelles couleurs et icônes sont à avoir sur la carte. Utilisez les techniques que vous avez apprises dans les sujets Données Vecteurs et Attributs de données vectorielles pour ajuster la symbologie correspondante. Si vous avez un modèle, ouvrez le Composeur de Cartes QGIS et essayez d’arranger une présentation de carte comme prévu.

Pour aller un peu plus loin...

Si vous n’avez pas d’ordinateur à disposition, vous pouvez utiliser n’importe quelle carte topographique et discuter de la conception de la carte avec vos apprenants. Déterminer s’ils comprennent ce que la carte veut dire. Qu’est-ce qui peut être amélioré ? Avec quelle précision la carte représente-elle l’histoire de la région ? Comment une carte vieille de 100 ans peut-elle être différente d’une même carte datant d’aujourd’hui ?

Pour aller plus loin

Livres :

  • Chang, Kang-Tsung (2006). Introduction to Geographic Information Systems. 3rd Edition. McGraw Hill. ISBN: 0070658986
  • DeMers, Michael N. (2005). Fundamentals of Geographic Information Systems. 3rd Edition. Wiley. ISBN: 9814126195

Sites Web :

Le Guide de l’Utilisateur de QGIS contient également plus d’informations détaillées sur la réalisation de cartes avec QGIS.

La suite ?

Dans la section suivante, nous aborderons plus en détail les analyses vectorielles afin de montrer comment un SIG peut permettre de faire autre chose que de simples jolies cartes.