Outdated version of the documentation. Find the latest one here.

Fenêtre Propriétés d’une couche raster

Pour voir et définir les propriétés d’une couche raster, double-cliquez sur le nom de la couche dans la légende de la carte ou faites un clic-droit son nom et choisissez Propriétés dans le menu qui apparaît.

La fenêtre Propriétés de la couche s’ouvre alors (voir figure_raster_1).

Il y a plusieurs onglets dans cette fenêtre :

  • Style
  • Transparence

  • Palette de Couleur

  • Général

  • Métadonnées

  • Pyramides

  • Histogramme

Figure Raster 1:

../../../_images/rasterPropertiesDialog.png

Raster Layers Properties Dialog nix

Onglet Style

QGIS permet d’afficher les couches rasters de deux manières différentes :

  1. Bande simple - une bande de l’image sera affichée en nuance de gris, en pseudo-couleurs ou en couleurs farfelues.

  2. Trois bandes de couleurs - trois bandes de l’image seront affichées, chaque bande représentant la composante rouge, vert ou bleu qui sera utilisée pour créer une image en couleur.

Pour les deux types de rendu, vous pouvez inverser la sortie couleur en utilisant la case à cocher checkbox Inverser la carte de couleur.

Rendu des bandes simples

Ce choix vous propose deux paramétrages. Vous pouvez tout d’abord sélectionner quelle bande vous voulez utiliser pour le rendu (si le jeu de données comporte plus d’une bande).

La deuxième possibilité vous permet une sélection des tables de couleurs disponibles pour le rendu.

Le deuxième paramètre vous permet de choisir une Palette de couleur selectstring

  • Dégradé de Gris (par défaut)

  • Pseudo-Couleurs

  • Couleurs farfelues

  • Palette de Couleur

Quand vous sélectionnez ‘Palette de Couleur’ dans la liste Palette de Couleur selectstring, l’onglet Palette de Couleur devient disponible. Pour plus d’informations, voir Palette de Couleur.

QGIS peut restreindre les données affichées pour afficher seulement les pixels dont la valeur est comprise dans un nombre donné d’écarts types par rapport à la moyenne.

Cela est utile lorsque vous avez une ou deux cellules dont les valeurs sont aberrentes et qui ont donc un impact négatif sur le rendu du raster. Cette option est seulement disponible pour les images en dégradé de gris, pseudo-couleur et couleurs farfelues.

Trois bandes de couleurs

Ce choix vous offre une large gamme d’options pour modifier l’apparence de votre couche raster. Par exemple, vous pouvez passer les bandes de couleurs d’un ordre RVB standard à un autre.

L’échantillonnage des couleurs est également disponible.

Astuce

Visualiser une seule bande d’un raster multibande

Si vous désirez visualiser une seule bande (par exemple la bande rouge) d’une image multibande, vous pouvez penser que vous pourriez définir les bandes Vertes et Bleue à “Non définie ”. Mais ce n’est pas la manière correcte. Pour afficher la bande Rouge, définissez le type d’image à Bande grise unique, puis sélectionnez la bande Rouge comme bande à utiliser pour le gris.

Amélioration de contraste

Note

Lors de l’ajout d’une couche raster GRASS, l’option Amélioration de contraste sera automatiquement Etirer jusqu’au MinMax, quelles que soient les options générales de QGIS définies pour cette option.

Onglet Transparence

QGIS permet d’afficher chaque raster à des niveaux de transparence différents. Utilisez le curseur de transparence pour indiquer dans quelle mesure les couches sous-jacentes (s’il y en a) pourront être visibles à travers cette couche raster. Cela est très utile, si vous désirez superposer plus d’une couche raster, par exemple une carte des reliefs ombrés superposée par une carte raster classifiée. Cela donnera un rendu proche d’un rendu en trois dimensions.

De plus, vous pouvez entrer une valeur raster qui pourra être traitée comme NODATA. Cela peut être effectué manuellement ou en utilisant le bouton mActionContextHelp Ajouter les valeurs depuis l’affichage.

Un moyen encore plus flexible de personnaliser la transparence est d’utiliser la section Options de transparence personnalisée. La transparence de chaque pixel peut être définie dans cet onglet.

Par exemple, pour donner une transparence de 20% à l’eau sur notre raster d’exemple landcover.tif, les étapes suivantes sont nécessaires :

  1. Chargez le fichier raster landcover.

  2. Ouvrez la boîte de dialogue Propriétés de la couche en double-cliquant sur le nom du raster dans la légende ou avec un clic droit et en choisissant Propriétés dans le menu qui apparaît.

  3. Sélectionnez l’onglet Transparence.

  4. Cliquez sur le bouton mActionNewAttribute Ajouter des valeurs manuellement. Une nouvelle ligne apparait dans la liste des pixels.

  5. Entrez la valeur du raster (ici la valeur 0) et ajustez la transparence à 20%.

  6. Cliquez sur le bouton [Appliquer] et regardez la carte.

Vous pouvez répéter les étapes 4 et 5 pour personnaliser la transparence d’autres valeurs.

Comme vous pouvez le voir, il est assez facile de définir une transparence personnalisée, mais cela peut prendre un peu de temps. Par conséquent, vous pouvez utiliser le bouton mActionFileSave Exporter dans un fichier pour sauver vos paramètres de transparence dans un fichier. Le bouton mActionFolder Importer à partir d’un fichier charge vos paramètres de transparence et les applique à la couche raster actuelle.

Palette de Couleur

L’onglet Palette de couleur n’est disponible que si vous avez sélectionné un rendu sur une seule bande en Palette de couleur dans l’onglet Style (voir Onglet Style).

Trois manières de faire une interpolation de couleurs sont disponibles :

  1. Discrète

  2. Liénaire

  3. Exacte

Le bouton [Ajouter une entrée] ajoute une couleur à la table de couleur individuelle. Le bouton [Éffacer entrée], supprime une couleur de la table et [Trier] permet de classer selon la valeur des pixels. Double-cliquez sur une valeur entrée vous permet de la modifier. Double-cliquez sur une couleur, ouvre une fenêtre Sélectionner une couleur où vous pouvez sélectionner une autre couleur à appliquer sur cette valeur. Vous pouvez également ajouter des étiquette pour chaque couleur mais elles ne s’afficheront pas via l’outil d’identification des entités.

Alternativement, vous pouvez cliquer sur le bouton mActionNewAttribute Charger une Palette de couleurs depuis la bande qui tente de charger la table de couleur à partir d’une bande (si celle-ci en a une). Et vous pouvez utiliser les boutons mActionFileOpen Charger une palette de couleur depuis un fichier ou mActionFileSave Exporter une palette de couleur vers un fichier pour charger ou sauvegarder la palette dans un fichier pour des sessions utltérieures.

Le bloc Générer une nouvelle palette de couleur vous permet de créer de nouvelles palettes de couleurs par catégorie. Vous avez seulement besoin de sélectionner le Nombre d’entrées selectnumber dont vous avez besoin et d’appuyez sur le bouton Classer. Actuellement seul un Mode de classification selectstring est géré, ‘Intervalles égaux’.

Onglet Général

L’onglet Général affiche des informations basiques sur le raster sélectionné, dont la source de la couche et le nom affiché dans la légende (qui peut être modifié). Cet onglet montre aussi un aperçu de la couche, le symbole de la légende et la palette.

La visibilité en fonction de l’échelle se définie également dans cet onglet. Vous devez activer la case à cocher et définir une échelle appropriée pour l’affichage de vos données sur la carte.

Le système de coordonnées de référence (SCR) est également affiché ici. Il peut être modifié en cliquant sur le bouton [Spécifier].

Onglet Métadonnées

L’onglet Métadonnées affiche de nombreuses d’information sur la couche raster, dont les statistiques sur chaque bande de la couche raster. Les statistiques sont recueillies ‘à la demande’, de sorte qu’il est possible que les statistiques sur une couche n’aient pas été encore collectées.

Cet onglet est principalement informatif. Vous ne pouvez pas modifier les valeurs qui y sont affichées.

Onglet Pyramides

Les couches raster à haute résolution peuvent ralentir la navigation dans QGIS. En créant des copies des données de plus basses résolutions (des pyramides), les performances peuvent être considérablement améliorées puisque QGIS sélectionne la résolution la plus pertinente à utiliser en fonction du niveau de zoom.

Vous devez avoir accès en écriture dans le répertoire où les données originelles sont stockées pour construire les pyramides.

Plusieurs méthodes de reéchantillonage peuvent être utilisées pour calculer les pyramides :

  • Moyenne

  • Plus proche voisin

Quand la case checkbox Construire les pyramides de manière interne si possible est cochée, QGIS tente de construire les pyramides au sein même du fichier image.

Notez que construire des pyramides peut altérer le fichier original et, une fois créées, elles ne peuvent plus être supprimées. Si vous désirez préserver une version ‘sans pyramide’ de vos raster, réalisez une copie de sauvegarde avant de les construire.

Onglet Histogramme

L’onglet Histogramme vous permet de visualiser la distribution des bandes ou des couleurs dans votre raster. Il se génère automatiquement quand vous accédez à l’onglet Histogramme. Toutes les bandes seront représentées ensemble. Vous pouvez exporter une image de l’histogramme grâce au bouton mActionFileSave.