Extensions QGIS

QGIS repose sur un système d’extensions. Cela permet d’ajouter facilement de nouvelles fonctions au logiciel. De nombreuses nouvelles fonctions de QGIS sont implémentées comme des extensions principales ou complémentaires.

  • Les extensions principales sont maintenues par l’équipe de développement de QGIS et sont intégrées automatiquement à chaque nouvelle distribution de QGIS. Elles sont écrites en C++ ou en Python. On trouvera plus d’informations sur les extensions principales dans la Section Utiliser les extensions principales de QGIS

  • Les extensions complémentaires sont actuellement toutes écrites en Python. Elles sont stockées dans des dépôts externes et maintenues par leurs auteurs. Elles peuvent être ajoutées à QGIS en utilisant l’Installateur d’extensions Python. On trouvera plus d’informations sur les extensions complémentaires dans la Section load_external_plugins.

Gestion des extensions

De manière générale, gérer les extensions consiste à les afficher ou pas à l’aide du Gestionnaire d’extension. Les extensions complémentaires doivent d’abord être installées à l’aide de l’Installateur d’extensions python pour pouvoir être activées ou désactivées dans le Gestionnaire d’extension.

Activer une extension principale

On active une extension principale à l’aide du menu Extensions ‣ Gestionnaire d’extensions

Figure Plugins 1:

../../../_images/pluginmanager.png

Plugin Manager nix

Le Gestionnaire d’extensions liste toutes les extensions disponibles et leur statut (installé ou pas), dont toutes les extensions principales et toutes celles complémentaires que vous avez ajoutées à l’aide de l’Installateur d’extensions Python (voir Section load_external_plugins). Les extensions installées sont cochées à gauche de leur nom. La figure Figure_plugins_1 montre la boîte de dialogue du Gestionnaire d’extension.

Pour installer une extension, cocher la case à gauche du nom puis cliquez sur [OK]. Les extensions installées sont mémorisées lorsque vous quittez l’application et seront restaurées à la prochaine ouverture de QGIS.

Astuce

Extensions défaillantes

Si QGIS ne se lance pas, il est possible que cela vienne d’une extension défaillante. Vous pouvez désactiver le chargement des extensions en éditant le fichier de configuration (voir Options pour son emplacement exact). Recherchez les configurations des extensions et mettez les valeurs à false pour empêcher leur chargement.

nix Par exemple, pour empêcher le chargement de l’extension ‘Texte Délimité’, sous Linux, la ligne du fichier $HOME/.config/QuantumGIS/qgis.conf devra ressembler à ceci: Add Delimited Text Layer=false.

Faites ceci pour chaque extension de la section [Extensions]. Vous pouvez alors redémarrer QGIS et activer les extensions une par une dans le Gestionnaire d’extensions pour trouver celle qui pose problème.

Installer une extension externe

Les extensions QGIS externes sont écrites en Python. Elles sont stockées par défaut soit dans le répertoire QGIS ‘Officiel’ ou ‘contribution utilisateur’ soit dans différents dépôts externes maintenus par des auteurs indépendants. Ces listes sont disponibles automatiquement à partir de l’Installateur d’extensions Python.

Des informations détaillées sur l’utilisation, la version minimale de QGIS, la page principale, les auteurs et d’autres informations importantes sont disponibles avec le Dépôt Officiel QGIS situé à l’adresse http://plugins.qgis.org/plugins/. Pour les dépôts externes, ces informations peuvent être disponibles avec les extensions elles-mêmes. De manière général, elles ne sont pas incluses dans ce manuel d’utilisation.

Note

Les mises à jours des extensions principales sont disponibles dans ce dépôt externe.

Note

Les extensions fTools, Export Mapserver et l’Installateur d’Extensions sont écrits en Python, mais elles font également parties du code source de QGIS. Elles sont donc automatiquement chargées et activées dans le Gestionnaire d’Extension (voir la Section Installer une extension externe).

Actuellement plus de 150 extensions externes sont disponibles à partir du Dépôt Officiel QGIS. Certaines de ces extensions offrent des fonctionnalités qui sont demandées par beaucoup d’utilisateurs (par exemple, fournir la possibilité de voir et d’éditer des données OpenStreetMap ou d’ajouter des couches Google) tandis que d’autres offrent des fonctions très spécialisées (par exemple calculer le diamètre économique pour les réseaux d’approvisionnement en eau).

Il est cependant assez simple de faire une recherche à travers les extensions externes disponibles à l’aide de mots-clés, en choisissant un dépôt et/ou en filtrant le statut des extensions (pour le moment celles installées et non installées sur votre système). Chercher et filtrer est réaliser à partir du Gestionnaire d’extension de QGIS (voir Figure figure_plugins_2).

Astuce

Ajouter plus de dépôts

Pour ajouter un dépôt ‘Contribution d’utilisateurs’ et/ou plusieurs dépôts de contributeurs externes, ouvrez l’installeur d’extension Python(Extensions ‣ Installeur d’extensions Python), allez sur l’onglet Dépôts et cliquez sur [Ajouter les dépôts tiers]. Si vous ne voulez pas un ou plusieurs dépôts ajoutés, ils peuvent être désactivés via le bouton [Éditer...], ou complètement supprimés avec le bouton [Supprimer].

Une seule étape est nécessaire pour installer une extension externe dans QGIS:

  • Téléchargez une extension externe depuis un dépôt à l’aide de l’installeur d’extension python (voir section Utiliser l’installeur d’extension python de QGIS). La nouvelle extension complémentaire sera ajoutée à la liste des extensions disponibles dans le gestionnaire d’extensions et automatiquement chargée.

Utiliser l’installeur d’extension python de QGIS

Pour télécharger et installer une extension python complémentaire, cliquez sur le Extensions > plugin_installer Installateur d’extensions python. La fenêtre de l’Installeur d’extension python apparaîtra (figure figure_plugins_2) avec l’onglet Extensions, qui présente la liste de toutes les extensions python installées localement ou disponibles dans des dépôts distants.

Figure Plugins 2:

../../../_images/plugininstaller.png

Installing external python plugins nix

Chaque extension peut être soit:

  • non installée : signifie que l’extension est disponible dans le dépôt, mais n’est pas encore installée. Pour l’installer, sélectionnez-la dans la liste et cliquez sur le bouton [Installer l’extension].

  • nouveau : signifie que l’extension est nouvelle dans le dépôt.

  • installée : l’extension est déjà installée. Si elle est également disponible dans un dépôt, le bouton [Ré-installer l’extension] est actif. En revanche, si la version disponible est plus ancienne que la version installée, le bouton [Rétrograder la version] apparaît à la place.

  • mise à jour disponible : l’extension est installée, mais une version plus récente est disponible. Les boutons [Mettre à jour l’extension] et [Toute mettre à jour] sont actifs.

  • invalide : l’extension est installée, mais ne fonctionne pas. Les détails sont donnés dans la description de l’extension.

L’onglet Extensions

Pour installer une extension, sélectionnez-la dans la liste et cliquez sur le bouton [Installer l’extension]. L’extension est installée dans un répertoire qui lui est dédié.

  • nix Linux et autres unix

    • /share/qgis/python/plugins
    • $HOME/.qgis/python/plugins
  • osx Mac OS X
    • /Contents/MacOS/share/qgis/python/plugins
    • /Users/$USERNAME/.qgis/python/plugins
  • win Windows
    • C:\Program Files\QGIS\python\plugins
    • C:\Documents and Settings\$USERNAME\.qgis\python\plugins

Si l’installation est réussie, un message de confirmation apparaît.

Si l’installation ne fonctionne pas, la raison est alors indiquée dans une fenêtre d’alerte. Les problèmes les plus fréquents sont dus à des erreurs de connexion et à des modules Python manquants. Dans le premier cas, il vous faudra probablement attendre quelques instants puis retenter l’installation (dans le cas où il s’agit d’un problème dû au serveur); dans le second cas, il sera nécessaire d’installer les modules manquants pour votre système d’exploitation avant d’utiliser les extensions. Pour Linux, la plupart des modules requis devraient être disponibles dans le gestionnaire de paquets de votre distribution. Pour les instructions d’installation pour Windows, visitez la page web du module.

Si vous utilisez un proxy, vous pourriez avoir besoin de le configurer dans le menu Edition ‣ Options (Gnome, OSX) or Préférences ‣ Options (KDE, Windows) dans l’onglet Proxy.

Le bouton [Désinstaller l’extension] est actif seulement si l’extension sélectionnée est installée et n’est pas une extension principale. Notez que si vous avez installé une mise à jour d’une extension principale, vous pouvez désinstaller cette mise à jour avec le bouton [Désinstaller l’extension] et revenir à la version d’origine fournie à l’installation de Quantum GIS. Cette dernière ne peut cependant pas être désinstallée.

L’onglet Dépôts

Le second onglet, Dépôts, contient une liste de dépôts d’extensions disponibles pour l’Installateur d’extensions. Par défaut, seul le Dépôt Officiel de QGIS (QGIS Official Repository) est utilisé. Vous pouvez ajouter des dépôts contenant des contributions d’utilisateurs, notamment le dépôt central de contributions de QGIS (QGIS Contributed Repository) et quelques autres dépôts externes cliquant sur le bouton [Ajouter un dépôt-tiers d’extension à la liste]. Ces dépôts contiennent une grande quantité d’extensions utiles, mais elles ne sont pas maintenues par l’équipe de développement de QGIS et nous ne pouvons prendre aucune responsabilité les concernant. Vous pouvez également gérer la liste de dépôts manuellement, pour ajouter, retirer ou éditer des entrées. Désactiver temporairement un dépôt particulier est possible en cliquant sur le bouton [Éditer...].

L’onglet Options

L’onglet Options vous permet de configurer les paramètres de l’Installateur d’extensions. La case checkbox Chercher des mises à jour au démarrage configure QGIS pour rechercher automatiquement les mises à jour et les actualités relatives aux extensions. Si la case est cochée, tous les dépôts listés et activés dans l’onglet Dépôts sont vérifiés à chaque démarrage du programme. La fréquence de cette vérification peut être ajustée dans le menu déroulant allant d’une fois par jour à tous les mois. Si une nouvelle extension ou une mise à jour est disponible pour une des extensions installées, une notification cliquable apparaît dans la barre de statut. Si la case est décochée, la recherche de mises à jour et d’actualités s’effectue uniquement lorsque l’Installateur d’Extension est lancé manuellement depuis le menu.

Bien que l’installateur d’extensions puisse prendre en charge des ports autres que le 80, certaines connexions Internet peuvent poser des problèmes lors des vérifications automatiques. Dans ce cas, un indicateur Recherche de nouvelles extensions... reste visible dans la barre de statut durant toute la session QGIS et peut faire planter le programme à la fermeture. Dans ce cas, décochez la case.

De plus, vous pouvez spécifier le type d’extension qui sont affichées dans l’Installateur d’extensions Python. Sous Extensions autorisées, vous pouvez spécifier si vous le souhaitez :

  • radiobuttonon Afficher seulement les extensions du dépôt officiel

  • radiobuttonoff Afficher toutes les extensions, sauf celles encore expérimentales

  • radiobuttonoff Afficher toutes les extensions, même celles encore expérimentales

Astuce

Utiliser les extensions expérimentales

Les extensions expérimentales sont généralement inadaptées à une utilisation en production. Ces extensions sont à des stades peu avancés de développement et doivent être considérées comme des outils ‘incomplets’ ou des ‘démonstrations de faisabilité’. L’équipe de développement de QGIS ne recommande pas de les installer sauf pour des besoins de test.

Prestataires de données

Les prestataires de données sont des extensions “spéciales” donnant accès à un dépôt de données. Par défaut, QGIS supporte les couches PostGIS et les bases de données couvertes par la bibliothèque GDAL/OGR. L’utilisation d’extensions pour fournir des données permet d’élargir les sources de données utilisables par QGIS.

Les extensions fournissant des données sont automatiquement enregistrées par QGIS au démarrage. Elles ne sont pas gérées par le Gestionnaire d’Extension, mais utilisées en arrière-plan lorsqu’un type de données est ajouté comme couche dans QGIS.