Outdated version of the documentation. Find the latest one here.

5.1. Lesson: Utiliser le composeur de cartes

Maintenant que vous avez une carte, vous devez être capable de l’imprimer ou de l’exporter dans un document. En effet, un fichier de carte SIG n’est pas une image. Au contraire, il enregistre l’état du programme SIG, avec des références à toutes les couches, leurs étiquettes, couleurs, etc. Donc pour quelqu’un qui n’a pas les données ou le même programme de SIG (comme QGIS), le fichier de la carte sera inutile. Heureusement, QGIS peut exporter son fichier de carte dans un format que n’importe quel ordinateur peut lire, de même que l’impression de la carte si une imprimante est connectée. Autant l’exportation que l’impression sont traitées via le Composeur de cartes.

Objectif de cette leçon : Utiliser le composeur de carte QGIS pour créer une carte de base avec tous les paramètres requis.

5.1.1. basic Follow Along: Le Gestionnaire de Composition

QGIS vous autorise à créer plusieurs cartes utilisant le même fichier de carte. Pour cette raison, il existe un outil appelé le Gestionnaire de composition.

  • Cliquez sur le menu Projet ‣ Gestionnaire de composition pour ouvrir cet outil. Vous verrez une boîte de dialogue Gestionnaire de composition vide apparaître.

  • Cliquez sur le bouton Ajouter et donnez au nouveau composeur le nom de Swellendam.

  • Cliquez sur OK.

  • Cliquez sur le bouton Afficher.

(Vous pouvez également fermer la boîte de dialogue et accéder à un composer via le menu Fichier ‣ Composeurs d’impression, comme dans l’image ci-dessous.)

../../../_images/print_composer_menu.png

Quelque soit la façon dont vous y accéder, vous verrez maintenant la fenêtre Composeur d’impression :

../../../_images/print_composer_dialog.png

5.1.2. basic Follow Along: Composition d’une carte de base

Dans cet exemple, la composition était déjà telle que nous la voulions. Assurez-vous de faire de même.

  • Dans la fenêtre Composeur d’impression, vérifiez que les valeurs sous Composition ‣ Papier et Qualité sont fixées comme suit :

  • Taille: A4 (210x297mm)

  • Orientation: Paysage

  • Qualité: 300dpi

Vous avez maintenant la mise en page que vous souhaitez, mais cette page est encore vierge. Il manque clairement une carte. Ajoutons cela !

  • Cliquez sur le bouton Ajouter une nouvelle carte : addMap

Avec cet outil activé, vous pourrez placer une carte sur la page.

  • Cliquez et faites glisser un bloc sur la page blanche :

../../../_images/drag_add_map.png

La carte apparaîtra sur la page.

  • Déplacez la carte en cliquant et en vous déplaçant autour:

../../../_images/move_map.png
  • Modifiez ses dimensions en cliquant et en déplaçant les boîtes dans les coins:

../../../_images/resize_map.png

Note

Votre carte peut être très différente, bien sûr ! Cela dépend de comment est configuré votre propre projet. Mais pas de panique ! Ces instructions sont générales, donc elles fonctionneront de la même manière, peu importe à quoi ressemble la carte.

  • N’oubliez pas de laisser des marges sur les bords, et un espace sur le dessus pour le titre.

  • Zoomez et dézoomez sur la page (mais pas sur la carte !) en utilisant ces boutons :

    zoomFullExtent zoomIn zoomOut

  • Zoomez et déplacez la carte dans la fenêtre principale de QGIS. Vous pouvez aussi déplacer la carte en utilisant l’outil Déplacer le contenu de l’objet : moveItemContent

Lorsque vous zoomez, la vue de la carte ne se rafraîchit pas. Ce comportement est présent pour éviter de redessiner la carte lorsque vous zoomer sur la page où vous êtes mais il permet également de montrer que la page sera dans une résolution non adaptée lors du zoom.

  • Forcez la carte à se rafraîchir en cliquant sur ce bouton :

../../../_images/refresh_button.png

Rappelez-vous que la taille et la position que vous avez données à la carte n’ont pas besoin d’être définitives. Vous pouvez toujours revenir et modifier la carte plus tard si vous n’êtes pas satisfait. Pour l’instant, il faut vous assurer que vous avez sauvegardé votre travail dans cette carte. Étant donné qu’un Composeur dans QGIS est une partie du fichier principal de la carte, vous devrez sauvegarder votre projet principal. Rendez-vous à la fenêtre principale de QGIS (celle avec la Légende de la carte et tous les autres éléments familiers avec lesquels vous avez travaillé plus tôt), et sauvegardez votre projet depuis là, comme d’habitude.

5.1.3. basic Follow Along: Ajout d’un Titre

Votre carte semble maintenant bien sur la page, mais vos lecteurs/utilisateurs ne savent pas encore ce qu’elle dit. Ils ont besoin d’un peu de contexte, qui correspond à ce que vous ajoutez comme éléments cartographiques. Ajoutons tout d’abord un titre.

  • Cliquez sur ce bouton : label

  • Cliquez sur la page, au-dessus de la carte, et une étiquette apparaîtra en haut de la carte.

  • Redimensionnez-la et place-la en haut au centre de la page. Elle peut être redimensionnée et déplacée de la même façon que lorsque vous avez redimensionné et déplacé la carte.

Lorsque vous déplacez le titre, vous remarquerez que des lignes directrices apparaissent pour vous aider à positionner le titre au centre de la page.

Cependant, il existe également un outil pour aider à placer le titre à une position relative par rapport à la carte (et non à la page) :

alignLeft

  • Cliquez sur la carte pour la sélectionner.

  • Appuyez sur shift sur votre clavier et cliquez sur l’étiquette afin que la carte et l’étiquette soient toutes les deux sélectionnées.

  • Cherchez le bouton Aligner alignLeft et cliquez sur la flèche du menu déroulant à côté du bouton pour faire apparaître les options de positionnement et cliquez sur Centrer :

../../../_images/align_center_dropdown.png

Pour être sûr que vous ne bougez pas accidentellement ces éléments maintenant que vous les avez alignés :

  • Faites un clic-droit à la fois sur la carte et sur l’étiquette.

Une petite icône de cadenas apparaîtra dans le coin pour vous informer qu’un élément ne peut pas être déplacé en ce moment. Cependant, vous pouvez toujours refaire un clic-droit sur un élément pour le déverrouiller.

L’étiquette est maintenant centrée par rapport à la carte, mais pas le contenu. Pour centrer le contenu de l’étiquette :

  • Sélectionnez l’étiquette en cliquant dessus.

  • Cliquez sur l’onglet Propriétés de l’objet dans le panneau latéral de la fenêtre Composeur.

  • Changez le texte de l’étiquette en “Swellendam” :

  • Utilisez cette interface pour configurer les options de police et d’alignement :

../../../_images/title_font_alignment.png
  • Choisissez une grande mais raisonnable police de caractère (l’exemple utilise la police par défaut avec une taille de 36) et configurez l’Alignement Horizontal sur Centre.

Vous pouvez également changer la couleur de la police de caractère, mais il est probablement préférable de la laisser en noir, comme par défaut.

La configuration par défaut n’ajoute pas de cadre autour de la boîte de texte du titre. Cependant, si vous le souhaitez, vous pouvez le faire :

  • Dans l’onglet Propriétés de l’objet, faites défiler vers le bas jusqu’à ce que vous voyiez l’option Cadre.

  • Cochez la case Cadre pour activer le cadre. Vous pouvez également changer la couleur et l’épaisseur du cadre.

Dans cet exemple, nous n’activerons pas le cadre, ainsi voici notre page telle qu’actuellement :

../../../_images/page_so_far.png

5.1.4. basic Follow Along: Ajout d’une Légende

Le lecteur de la carte doit aussi maintenant pouvoir voir ce que les différentes choses sur la carte signifient. Dans certains cas, comme avec les noms de lieux, c’est assez logique. Dans d’autres cas, c’est plus difficile de deviner, comme avec la couleurs des fermes. Ajoutons une nouvelle légende.

  • Cliquez sur ce bouton : addLegend

  • Cliquez sur la page pour placer la légende, et déplacez-la où vous voulez :

../../../_images/legend_added.png

5.1.5. moderate Follow Along: Personnaliser les éléments de légende

Pas tout dans la légende n’est nécessaire, alors enlevons quelques éléments non souhaités.

  • Dans l’onglet Propriétés de l’élément, vous trouverez le panneau Élements de la légende.

  • Sélectionnez l’entrée buildings.

  • Supprimez-la de la légende en cliquant sur le bouton moins : signMinus

Vous pouvez aussi renommer les éléments.

  • Sélectionnez une couche dans la même liste.

  • Cliquez sur le bouton Édition : edit

  • Renommez les couches en Places, Roads and Streets, Surafce Water, et Rivers.

  • Paramétrer l’entrée landuse à Caché et cliquez sur la flèche du bas pour éditer chaque nom de catégorie de la légende. Vous pouvez également ordonner les éléments:

../../../_images/categories_reordered.png

Comme la légende sera probablement élargie avec les nouveaux noms des couches, vous pouvez déplacer et redimensionner la légende et/ou la carte. Voici le résultat :

../../../_images/map_composer_result.png

5.1.6. basic Follow Along: Exporter votre carte

Note

Avez-vous pensé à souvent sauvegarder votre travail ?

La carte est finalement prête à être exportée ! Vous verrez les boutons d’export près du coin supérieur gauche de la fenêtre Composeur :

filePrint saveMapAsImage saveAsSVG saveAsPDF

Le bouton sur la gauche est le bouton Imprimer, qui interagit avec une imprimante. Étant donné que les options d’impression seront différentes selon le modèle d’imprimante avec lequel vous travaillez, le mieux est probablement de consulter le manuel de l’imprimante ou un guide général sur l’impression pour plus d’informations à ce sujet.

Les trois autres boutons vous permettent d’exporter la page de la carte dans un fichier. Il y a trois formats d’exportation à choix :

  • Exporter comme Image

  • Exporter comme SVG

  • Exporter comme PDF

Exporter comme une image vous donnera une sélection de différents formats courants d’image à choix. C’est probablement l’option la plus simple, mais l’image ainsi créée est “morte” et difficile à modifier.

Les deux autres options sont plus courantes.

Si vous transmettez la carte à un cartographe (qui pourra vouloir l’éditer pour publication), c’est mieux de l’exporter en SVG. SVG veut dire “Scalable Vector Graphic” - graphique vectoriel extensible, et peut être importé dans des programmes tel que Inkscape ou autre programme d’édition d’images vectorielles.

Si vous devez envoyer la carte à un client, il est plus courant d’utiliser un PDF, car il est plus facile de configurer les options d’impression pour un PDF. Certains cartographes peuvent aussi préférer un PDF, s’ils ont un programme qui leur permet d’importer et de modifier ce format.

Pour nos fins, nous allons utiliser un PDF.

  • Cliquez sur le bouton Exporter au format PDF : saveAsPDF

  • Choisissez comme d’habitude un emplacement de sauvegarde et un nom de fichier.

  • Cliquez sur Sauvegarder.

5.1.7. In Conclusion

  • Fermez la fenêtre Composeur.

  • Sauvegardez votre carte.

  • Trouvez votre PDF d’exportation en utilisant votre gestionnaire de fichiers du système d’exploitation.

  • Ouvrez-le.

  • Bravo !

Félicitations pour votre premier projet complet de carte QGIS !

5.1.8. What’s Next?

Sur la prochaine page, vous allez recevoir une mission à remplir. Cela vous permettra de pratiquer les techniques que vous venez d’apprendre.