14.2. Expressions

Basées sur les données des couches et les fonctions par défaut ou celles définies par l’utilisateur, les Expressions constituent un moyen efficace de manipuler la valeur d’un attribut, d’une géométrie ou d’une variable afin de modifier dynamiquement le style d’une géométrie, le contenu ou la position d’une étiquette, la valeur d’un diagramme, la hauteur d’un objet de mise en page, de sélectionner des entités ou créer des champs virtuels…

14.2.1. Le constructeur de chaîne d’expression

Le Constructeur de chaîne d’expression, principale fenêtre de création des expressions, est accessible en maints endroits dans QGIS, et particulièrement:

Le constructeur d’expression vous donne accès à:

  • l’onglet Expression qui, grâce à un large panel de fonctions prédéfinies, vous permet d’écrire et vérifier l’expression à utiliser;

  • l’onglet Éditeur de fonctions qui permet d’étendre cette liste par la création de vos propres fonctions.

Exemples d’utilisation des expressions:

  • A partir de la Calculatrice de champ, calculer le champ « pop_density » en utilisant les champs « total_pop » et « area_km2 »:

    "total_pop" / "area_km2"
    
  • Mettre à jour le champ « density_level » avec les catégories basées sur les valeurs de « pop_density »:

    CASE WHEN "pop_density" < 50 THEN 'Low population density'
         WHEN "pop_density" >= 50 and "pop_density" < 150 THEN 'Medium population density'
         WHEN "pop_density" >= 150 THEN 'High population density'
    END
    
  • Mettre à jour un champ de la couche région avec les noms des aéroports qui sont à l’intérieur (séparés par des virgules):

    aggregate('airport_layer', 'concatenate', "name", within($geometry, geometry(@parent)), ', ')
    
  • Appliquer un style catégorisé à l’ensemble des entités selon que le prix moyen des maisons est inférieur ou non à 10000€ le mètre carré:

    "price_m2" > 10000
    
  • En utilisant l’outil « Sélectionner à l’aide d’une expression… », sélectionner toutes les entités qui représentent des surfaces avec une « grande densité de population » et dont le prix moyen des maisons est supérieur à 10000€ le mètre carré:

    "density_level" = 'High population density' and "price_m2" > 10000
    

    De la même manière, l’expression précédente peut également être employée pour définir quelles entités doivent être étiquetées ou affichées sur la carte.

L’utilisation des expressions vous offre de nombreuses possibilités.

Astuce

Utiliser des paramètres nommés pour améliorer la lecture des expressions

Certaines fonctions ont besoin de définir de nombreux paramètres. Le moteur d’expression permet l’utilisation de paramètres nommés. Cela signifie qu’au lieu d’écrire une expression cryptique du style clamp( 1, 2, 9), vous pouvez écrire clamp( min:=1, value:=2, max:=9). Cela permet également d’interchanger l’ordre dans lequel vous indiquez les paramètres, par exemple clamp( value:=2, max:=9, min:=1). Utiliser des paramètres nommés aide à clarifier quels arguments se réfèrent à quelle fonction, ce qui est utile si vous relisez cette expression à une date ultérieure !

14.2.2. Liste des fonctions

L’onglet Expression fournit l’interface principale pour écrire des expressions à l’aide de fonctions, attributs de couche et valeurs. Il contient les gadgets suivants :

  • Une surface d’éditeur d’expression pour écrire ou coller des expressions. L’autocomplétion est disponible pour écrire vos expressions plus rapidement :

    • Les noms de variables, de fonctions ou d’attributs correspondants au text d’entrée sont indiqués en-dessous : utiliser les touches de flèches Up et Down de votre clavier pour naviguer entre les éléments proposés et appuyer sur la touche Tab pour insérer l’élément dans l’expression ou bien cliquer sur l’élément souhaité.

    • Les paramètres des fonctions sont affichés lors de leur complétion.

    QGIS vérifie également la validité de votre expression et met en valeur les erreurs avec :

    • Un soulignement : pour les fonctions inconnues, fausses ou des arguments invalides ;

    • Un surlignage : pour toutes les autres erreurs (par exemple une parenthèse manquante, un caractère inattendu) à une position unique.

    Astuce

    Documentez vos expressions avec des commentaires

    Lorsque vous utilisez une expression complexe, il est conseillé d’ajouter du texte soit comme commentaire multiligne, soit dans la ligne pour vous aider à vous en souvenir.

    /*
    Labels each region with its highest (in altitude) airport(s)
    and altitude, eg 'AMBLER : 264m' for the 'Northwest Artic' region
    */
    with_variable(
      'airport_alti', -- stores the highest altitude of the region
      aggregate(
        'airports',
        'max',
        "ELEV", -- the field containing the altitude
        -- and limit the airports to the region they are within
        filter := within( $geometry, geometry( @parent ) )
      ),
        aggregate( -- finds airports at the same altitude in the region
          'airports',
          'concatenate',
          "NAME",
          filter := within( $geometry, geometry( @parent ) )
            and "ELEV" = @airport_alti
        )
        || ' : ' || @airport_alti || 'm'
        -- using || allows regions without airports to be skipped
    )
    
  • Sous la zone l’éditeur d’expression, un Aperçu du résultat vous permet de visualiser le résultat de l’expression évaluée sur la première entité de la couche. En cas d’erreur, cela l’indique et vous pouvez accéder aux détails qui vous sont fournis par un hyperlien.

  • Un sélecteur de fonctions affiche la liste des fonctions, des variables, des champs… organisés par groupes. Une boîte de recherche est disponible pour filtrer la liste et trouver rapidement une fonction particulière ou un champ. Double-cliquer sur le nom d’un objet l’ajoute au texte de l’expression en cours de rédaction dans la zone d’éditeur.

  • Un onglet d’aide affiche l’aide pour chaque objet sélectionné dans le sélecteur de fonction.

    Astuce

    Faites un Ctrl+Clic lorsque vous survolez le nom d’une fonction dans une expression pour afficher automatiquement son aide dans la boîte de dialogue.

    Un onglet des valeurs de champs s’affiche lorsqu’un champ est sélectionné, un échantillon de ses valeurs est proposé pour aider à insérer des valeurs d’attributs d’une couche. Double-cliquer sur une valeur l’ajoute dans le texte de l’expression.

    Astuce

    Il arrive que le panneau de droite, qui montre l’aide des fonctions ou les champs des valeurs soit caché (invisible) dans la boîte de dialogue. Cliquer sur les boutons Montrer les valeurs ou Montrer l’aide pour le faire réapparaître.

../../../_images/function_list.png

Fig. 14.65 L’onglet Expression

14.2.2.1. Fonctions d’agrégats

Ce groupe contient des fonctions pour agréger des valeurs sur des couches et des champs.

Fonction

Description

aggregate

Renvoie une valeur agrégée calculée en utilisant les entités d’une autre couche

array_agg

Renvoie un tableau de valeurs agrégées à partir d’un champ ou d’une expression.

collect

Renvoie la géométrie multipartie des géométries agrégées à partir d’une expression

concatenate

Renvoie toutes les chaînes agrégées d’un champ ou d’une expression rejoints par un délimiteur

concatenate_unique

Renvoie toutes les chaînes agrégées uniques d’un champ ou d’une expression joints par un délimiteur

count

Renvoie le décompte des entités correspondantes

count_distinct

Renvoie le décompte des valeurs distinctes

count_missing

Renvoie le décompte des valeurs manquantes (null)

iqr

Renvoie la plage inter-quartiles d’un champ ou d’une expression

majority

Renvoie les valeurs majoritaires (les valeurs les plus fréquentes) d’un champ ou d’une expression

max_length

Renvoie la longueur maximale des chaînes de caractères d’un champ ou d’une expression

maximum

Renvoie la valeur maximale d’un champ ou d’une expression.

mean

Renvoie la valeur moyenne d’un champ ou d’une expression.

median

Renvoie la valeur médiane d’un champ ou d’une expression.

min_length

Renvoie la longueur minimale des chaînes de caractères d’un champ ou d’une expression.

minimum

Renvoie la valeur minimale d’un champ ou d’une expression.

minority

Renvoie la valeur minoritaire (la moins fréquente) d’un champ ou d’une expression.

q1

Renvoie le premier quartile d’un champ ou d’une expression.

q3

Renvoie le troisième quartile d’un champ ou d’une expression.

range

Renvoie la plage de valeur (maximum - minimum) d’un champ ou d’une expression.

relation_aggregate

Renvoie une valeur agrégée, calculée à partir de toutes les entités enfants correspondantes dans la couche en relation.

stdev

Renvoie l’aggrégat de l’écart-type des valeurs d’un champ ou d’une expression.

sum

Renvoie l’aggrégat des sommes de valeurs d’un champ ou d’une expression.

Exemples:

  • Retourner le maximum du champ « passengers » depuis les entités groupées sur l’attribut « station_class »

    maximum("passengers", group_by:="station_class")
    
  • Calculer le nombre de total de passagers pour toutes les stations contenues à l’intérieur de l’entité sélectionnée par l’atlas

    aggregate('rail_stations','sum',"passengers",
      intersects(@atlas_geometry, $geometry))
    
  • Retourner la moyenne du champ « field_from_related_table » pour tous les entités enfants correspondants à l’aide de la relation “my_relation” depuis la couche

    relation_aggregate('my_relation', 'mean', "field_from_related_table")
    

    ou

    relation_aggregate(relation:='my_relation', aggregate := 'mean',
      expression := "field_from_related_table")
    

14.2.2.2. Fonctions Listes

pour la création et la manipulation de listes (également appelés structures de données de liste). L’ordre des valeurs dans la liste importe, contrairement à la structure de données «carte» <maps_functions>`, où l’ordre des paires de clés-valeurs n’est pas pertinent et les valeurs sont identifiées par leurs clés.

Fonction

Description

array

Renvoie une liste contenant toutes les valeurs passées comme paramètre.

array_all

Renvoie vrai si un tableau contient toutes les valeurs d’un tableau donné

array_append

Renvoie une liste avec la valeur donnée ajoutée à la fin.

array_cat

Renvoie une liste contenant tous les listes données concaténées.

array_contains

Renvoie vrai si une liste contient la valeur donnée.

array_distinct

Renvoie une liste contenant les valeurs distinctes de la liste donnée.

array_filter

Retourne une liste avec seulement les éléments pour lesquels l’expression est vraie.

array_find

Renvoie l’index (0 pour le premier) d’une valeur dans une liste. Renvoie -1 si la valeur n’est pas trouvée.

array_first

Retourne la première valeur d’une liste.

array_foreach

Retourne une liste avec l’expression évaluée pour chaque élément.

array_get

Renvoie la Nième (0 correspondant à la première) valeur d’une liste.

array_insert

Renvoie une liste avec la valeur ajoutée donnée à la position donnée.

array_intersect

Renvoie true si tous les éléments de array_1 sont présents dans array_2

array_last

Renvoie la dernière valeur d’une liste.

array_length

Renvoie le nombre d’éléments d’une liste.

array_prepend

Renvoie une liste avec la valeur donnée ajoutée à son début.

array_remove_all

Renvoie une liste dont les entrées correspondantes à la valeur donnée ont été supprimées.

array_remove_at

Renvoie une liste dont les index donnés ont été supprimés.

array_reverse

Renvoie la liste donnée avec des valeurs dans l’ordre inverse.

array_slice

Renvoie les valeurs de la liste depuis l’argument index start_pos jusqu’à et en l’incluant l’argument index end_pos.

array_sort

Renvoie le tableau fourni avec ses éléments triés

array_to_string

Concatène les éléments d’une liste en une chaîne de caractères séparée par un délimiteur et utilisant en option une chaîne de caractères pour les valeurs vides.

generate_series

Crée une liste contenant une suite de chiffres.

regexp_matches

Renvoie une liste de toutes les chaînes capturées par des groupes de capture, dans l’ordre dans lequel les groupes eux-mêmes apparaissent dans l’expression régulière fournie par une chaîne.

string_to_array

Découpe une chaîne de caractères en une liste en utilisant le délimiteur et l’éventuelle chaîne de remplacement pour les valeurs vides.

14.2.2.3. Fonctions de Couleur

Ce groupe contient des fonctions pour manipuler les couleurs.

Fonction

Description

color_cmyk

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses composantes cyan, magenta, jaune et noire

color_cmyka

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses composantes cyan, magenta, jaune et noire et alpha (transparence)

color_grayscale_average

Applique un filtre par niveau de gris et renvoie une valeur littérale (en chaîne de caractères) depuis une couleur en entrée.

color_hsl

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses attributs de teinte, de saturation et de luminosité

color_hsla

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses attributs de teinte, de saturation, de luminosité et alpha (transparence).

color_hsv

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses attributs de teinte, de saturation et de valeur

color_hsva

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses attributs de teinte, de saturation, de valeur et alpha (transparence)

color_mix_rgb

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses composantes rouge, verte, bleue et sur la valeur alpha (transparence).

color_part

Renvoie une composante spécifique d’une chaîne de caractères de couleur, ex: la composante rouge ou la composante alpha

color_rgb

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses composantes rouge, verte, bleue

color_rgba

Renvoie une chaîne de caractères représentant une couleur basée sur ses composantes rouge, verte, bleue et sur la valeur alpha (transparence)

create_ramp

Renvoie une rampe de dégradé à partir d’une carte de chaînes de couleurs et d’étapes.

darker

Renvoie une chaîne de caractères de couleur plus sombre (ou plus claire)

lighter

Renvoie une chaîne de caractères de couleur plus claire (ou plus sombre)

project_color

Renvoie une couleur du jeu de couleurs du projet

ramp_color

Renvoie une chaîne de caractères représentant la couleur d’une rampe de couleur

set_color_part

Définit une composante spécifique d’une chaîne de caractères de couleur, ex: la composante rouge ou la composante alpha

14.2.2.4. Fonctions conditionnelles

Ce groupe contient des fonctions permettant de gérer des conditions dans les expressions.

Fonction

Description

CASE WHEN … THEN … END

Évalue une expression et renvoie un résultat si vrai. Vous pouvez tester plusieurs conditions

CASE WHEN … THEN … ELSE … END

Évalue une expression et renvoie un résultat différent selon qu’elle est vraie ou fausse. Vous pouvez tester plusieurs conditions

coalesce

Renvoie la première valeur non NULL de la liste en expression.

if

Teste une condition et renvoie un résultat selon la condition de vérification

nullif(value1, value2)

Renvoie une valeur nulle si valeur1 est égal à valeur2 sinon il renvoie valeur1. Cela peut être utilisé pour substituer conditionnellement des valeurs par NULL.

try

Tente une expression et renvoie sa valeur si elle est sans erreur, une valeur alternative (si fournie) ou Null si une erreur se produit

Quelques exemples:

  • Envoie une valeur en retour si la première condition est vraie, sinon une autre valeur:

    CASE WHEN "software" LIKE '%QGIS%' THEN 'QGIS' ELSE 'Other' END
    

14.2.2.5. Fonctions de conversion

Ce groupe contient des fonctions pour convertir un type de données en un autre (par ex. chaîne à entier, entier à chaîne).

Fonction

Description

to_date

Convertit une chaîne de caractère en objet date

to_datetime

Convertit une chaîne de caractères en objet de date et de temps

to_dm

Convertit une coordonnée en degrés, minutes.

to_dms

Convertit une coordonnée en degrés, minutes, secondes.

to_int

Convertit une chaîne de caractères en nombre entier

to_interval

Convertit une chaîne de caractère en objet d’intervalle de temps (peut être utilisée pour récupérer les jours, heures, mois, etc. d’une date)

to_real

Convertit une chaîne de caractères en nombre réel

to_string

Convertit un nombre en chaîne de caractères

to_time

Convertit une chaîne de caractères en objet de temps

14.2.2.6. Fonctions personnalisées

Ce groupe contient les fonctions créées par l’utilisateur. Consultez Éditeur de fonction pour plus de détails.

14.2.2.7. Fonctions de Date et Heure

Ce groupe contient des fonctions permettant de gérer des données de date et d’heure.

Fonction

Description

age

Renvoie sous forme d’intervalle la différence entre deux dates ou deux heures.

day

Extrait le jour d’une date, ou d’un objet datetime, ou un nombre de jours depuis un intervalle

day_of_week

Renvoie le nombre correspondant au jour de la semaine pour une date ou une date et heure spécifique.

epoch

Retourne l’intervale en millisecondes entre l’epoch unix et une date donnée.

hour

Extrait l’heure à partir d’une valeur de temps ou de date et de temps ou extrait e nombre d’heures dans un intervalle

minute

Extrait les minutes composant un temps ou une date ainsi que le nombre de minutes dans un intervalle

month

Extrait le mois depuis une date ou une date et heure, ou le nombre de mois dans un intervalle.

now

Renvoie la date et le temps actuels

second

Extrait les secondes d’un temps ou d’une date et d’un temps ou extrait le nombre de secondes dans un intervalle de temps.

week

Extrait le numéro de semaine d’une date ou d’une date et heure, ou le nombre de semaines dans un intervalle de temps.

year

Extrait la partie année d’une date ou d’une heure ou le nombre d’années d’un intervalle

Ce groupe partage également plusieurs fonctions avec le groupe Fonctions de conversion (to_date, to_time, to_datetime, to_interval) et avec le groupe Fonctions de Chaîne (format_date).

Quelques exemples :

  • Obtenir pour ce jour le mois et l’année en format « numéro_du_mois/année » :

    format_date(now(),'MM/yyyy')
    -- Returns '03/2017'
    

Hormis ces fonctions, soustraire des dates, dates-horaires ou temps avec l’opérateur - (moins) va retourner un intervalle de temps.

Ajouter ou soustraire un intervalle de temps à une date, une date-horaire ou un temps en utilisant les opérateurs + (plus) ou - (moins) va retourner une date-horaire.

  • Obtenir le nombre de jours depuis la sortie de QGIS 3.0 :

    to_date('2017-09-29') - to_date(now())
    -- Returns <interval: 203 days>
    
  • La même chose avec le temps :

    to_datetime('2017-09-29 12:00:00') - to_datetime(now())
    -- Returns <interval: 202.49 days>
    
  • Obtenir la date-horaire de 100 jours à partir de maintenant :

    now() + to_interval('100 days')
    -- Returns <datetime: 2017-06-18 01:00:00>
    

Note

Sauvegarder des dates, dates-horaires et intervalles de temps dans des champs

La possibilité de stocker les valeurs date, temps et date-horaire directement dans des champs peut dépendre du fournisseur de la source de données (par exemple, un Shapefile accepte le format date, mais pas le format date-horaire ou temps). Voici quelques suggestions pour passer outre cette limitation :

  • Les dates, date-horaires et temps peuvent être stockées dans des attributs en format texte avec l’utilisation de la fonction to_format().

  • Les intervalles de temps peuvent être sauvegardés en format de nombre Entier ou Décimal avec l’utilisation d’une des fonctions d’extraction de date (par exemple day() pour avoir la durée exprimée en jours).

14.2.2.8. Champs et Valeurs

Contient la liste des champs de la couche.

Double-cliquer sur le nom d’un champ pour l’ajouter à votre expression. Vous pouvez aussi taper le nom de votre champ entre guillemets ou son :ref:`alias `<configure_field>.

Pour retrouver les valeurs des champs à utiliser dans une expression, sélectionner le champ et dans l’onglet de champ qui s’affiche choisir entre 10 Samples et All Unique. Les valeurs voulues sont alors affichées et vous pouvez utiliser la boîte Search au sommet de l’onglet pour filtrer le résultat. Des valeurs échantillonnées peuvent également être obtenues avec un clic-droit sur un champ.

Pour ajouter une valeur à une expression que vous êtes en train d’écrire, double-cliquez dessus dans la liste proposée. Si la valeur n’est pas une chaîne de caractères, elle sera mise entre apostrophes, sinon, aucune apostrophe n’est nécessaire.

14.2.2.9. Fonctions Fichiers et Chemins

Ce groupe contient des fonctions qui manipulent les noms de fichiers et de chemins.

Fonction

Description

base_file_name

Renvoie le nom de base du fichier sans le répertoire ou le suffixe du fichier.

file_exists

Renvoie vrai si un chemin de fichier existe.

file_name

Renvoie le nom d’un fichier (y compris l’extension de fichier), à l’exclusion du répertoire.

file_path

Renvoie le répertoire d’un chemin de fichier, sans le nom de fichier

file_size

Renvoie la taille (en octets) d’un fichier.

file_suffix

Renvoie l’extension de fichier à partir d’un chemin de fichier.

is_directory

Renvoie vrai si un chemin correspond à un répertoire.

is_file

Renvoie vrai si un chemin correspond à un fichier.

14.2.2.10. Fonctions de correspondance floue

Ce groupe contient des fonctions destinées à réaliser des comparaisons floues entre les valeurs.

Fonction

Description

hamming_distance

Renvoie le nombre de caractères situés à des positions correspondantes aux chaînes de caractères en entrée, où les caractères sont différents.

levensheim

Renvoie le nombre minimum d’opérations d’édition de caractère (insertions, suppressions, substitutions) requis pour transformer une chaîne de caractères en une autre. Mesure la similitude entre deux chaînes de caractères.

longest_common_substring

Renvoie la longueur de la sous-chaîne de caractères commune la plus longue entre deux chaînes de caractères.

soundex

Renvoie la représentation Soundex d’une chaîne de caractères.

14.2.2.11. Fonctions Générales

Ce groupe contient des fonctions générales assorties.

Fonction

Description

env

Retourne le contenu d’une variable d’environnement en tant que chaîne de caractères. Si la variable n’est pas trouvée, NULL sera renvoyé.

eval

Évalue une expression passée dans une chaîne. Utile pour développer des paramètres dynamiques passés en tant que variables ou champs de contexte.

is_layer_visible

Renvoie «vrai» si la couche spécifiée est visible.

layer_property

Renvoie une propriété de couche ou la valeur de ses métadonnées. Il peut s’agir du nom de la couche, son SCR, son type géométrique, son nombre d’entités…

var

Renvoie la valeur stockée dans une variable spécifiée. Voir Variables ci-dessous

with_variable

Crée et définit une variable pour tout code d’expression qui sera fourni comme troisième argument. Ceci n’est utile que pour des expressions compliquées, où la même valeur calculée doit être utilisée dans différents endroits.

14.2.2.12. Fonctions de Géométrie

Ce groupe contient des fonctions qui opèrent sur des objets géométriques (par exemple, buffer, transform, $area).

Fonction

Description

$area

Renvoie la surface de l’entité courante

$geometry

Renvoie la géométrie de l’entité courante (peut être utilisée en combinaison avec d’autres fonctions)

$length

Renvoie la longueur de l’entité courante

$perimeter

Renvoie le périmètre de l’entité actuelle

$x

Renvoie la coordonnée X de l’entité actuelle.

$x_at(n)

Renvoie la coordonnée X du nième noeud de la géométrie de l’entité actuelle.

$y

Renvoie la coordonnée Y de l’entité actuelle.

$y_at(n)

Renvoie la coordonnée Y du nième noeud de la géométrie de l’entité actuelle.

angle_at_vertex

Renvoie la bissectrice de l’angle (angle moyen) de la géométrie pour un sommet spécifique d’une géométrie de polyligne. Les angles sont en degrés dans le sens des aiguilles d’une montre à partir du nord.

area

Renvoie la surface d’un objet géométrique polygonal. Les calculs sont effectués dans le Système Spatial de Référence de cette géométrie.

azimuth

Renvoie l’azimut par rapport au nord sous forme d’angle en radians mesuré dans le sens des aiguilles d’une montre à partir de la verticale entre point_a et point_b.

boundary

Renvoie pour chaque entité la ou les limites de celle ci (c’est-à-dire la limite topologique de la géométrie, voir aussi Limite).

bounds

Renvoie une géométrie représentant l’emprise d’une géométrie en entrée. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de cette géométrie (voir aussi Emprise).

bounds_height

Renvoie la hauteur de l’emprise d’une géométrie. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de cette géométrie.

bounds_width

Renvoie la largeur de l’emprise d’une géométrie. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de cette géométrie.

buffer

Renvoie une géométrie qui représente l’ensemble des points dont la distance à la géométrie en entrée est inférieure ou égale à une certaine distance. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de cette géométrie (voir aussi Tampon).

buffer_by_m

Crée autour d’une ligne une zone tampon dont le diamètre varie en fonction des mesures « M » à chaque nœud (voir aussi buffer à largeur variable (par valeur M)).

centroid

Renvoie le centre géométrique d’une géométrie (voir aussi Centroïdes).

closest_point

Renvoie le point d’une géométrie qui est le plus proche d’une deuxième géométrie

collect_geometries

Collecte un ensemble de géométries en un objet géométrique en plusieurs parties (voir aussi Collecter les géométries)

combine

Renvoie la combinaison de deux géométries

contains(a,b)

Renvoie 1 (vrai) si et seulement si aucun point de la géométrie b ne se situe à l’extérieur de la géométrie a et qu’au moins un point de l’intérieur de b est situé à l’intérieur de a.

convex_hull

Renvoie l’enveloppe convexe d’une géométrie (elle représente la géométrie convexe minimale qui entoure toutes les géométries du jeu de données, voir aussi Enveloppe convexe).

crosses

Renvoie 1 (vrai) si les géométries fournies contiennent quelques points intérieurs en commun, sans que tous les points ne le soient.

difference(a,b)

Renvoie une géométrie qui représente la partie de la géométrie A qui ne s’intersecte pas avec la géométrie B (voir aussi Difference).

disjoint

Renvoie 1 (vrai) si les géométries ne partagent aucun espace ensemble.

distance

Renvoie la distance minimale (basée sur le Système de Coordonnée de Référence) entre deux géométries dans les unités de la projection.

distance_to_vertex

Renvoie la distance le long de la géométrie à un sommet spécifié

end_point

Renvoie le dernier nœud d’une géométrie (voir aussi Extraire des vertexs spécifiques).

extend

Prolonge le départ et l’arrivée d’une géométrie polyligne d’une valeur spécifiée (voir aussi Prolonger les lignes)

exterior_ring

Renvoie une ligne représentant l’anneau extérieur d’une géométrie de polygone. Si la géométrie n’est pas un polygone alors le résultat sera NULL.

extrude(geom,x,y)

Renvoie une version extrudée d’une géométrie (Multi-)Courbe ou d’une (Multi-)Polyligne avec une extension indiquée par X et Y.

flip_coordinates

Retourne une copie de la géométrie avec les valeurs de coordonnées X et Y inversées. Il peut être utilisé pour réparer des géométries dont les valeurs de latitude et de longitude ont été inversées (voir aussi Permuter les coordonnées X et Y).

force_rhr

Force une géométrie à respecter la Right-Hand-Rule (voir aussi Forcer la règle de droite)

geom_from_gml

Renvoie une géométrie créée à partir d’une représentation géométrique GML

geom_from_wkt

Renvoie une géométrie créée à partir d’une représentation well-known text (WKT)

geom_to_wkt

Renvoie la représentation well-known text (WKT) d’une géométrie sans les métadonnées de SRID

geometry

Renvoie la géométrie d’une entité

geometry_n

Renvoie la nième géométrie d’une collection de géométrie ou NULL si la géométrie en entrée n’est pas une collection.

hausdorff_distance

Renvoie essentiellement une mesure de la similitude ou de la différence de deux géométries, avec une distance plus faible indiquant des géométries plus similaires

inclination

Renvoie l’inclinaison mesurée du zénith (0) au nadir (180) du point_a au point_b.

interior_ring_n

Renvoie la géométrie du nième anneau intérieur d’une géométrie polygonale ou NULL si la géométrie n’est pas un polygone.

intersection

Renvoie une géométrie qui représente la portion commune de deux géométries (voir aussi Intersection).

intersects

Teste si une géométrie en intersecte une autre. Renvoie 1 (vrai) si les géométries s’intersectent (partage n’importe quelle portion de leur surface) et 0 dans le cas contraire.

intersects_bbox

Teste si une emprise de géométrie en chevauche une autre. Renvoie 1 (vrai) si les géométries intersectent (partage au moins un espace commun) leurs emprises respectives et 0 dans le cas contraire.

is_closed

Renvoie TRUE si une ligne est fermée (si le point de début et le point de fin sont identiques) ou FALSE si une ligne n’est pas fermée. Si la géométrie n’est pas une ligne, le résultat sera NULL.

length

Renvoie la longueur d’une entité ayant une géométrie linéaire (ou la longueur d’une chaîne de caractères).

line_interpolate_angle

Renvoie l’angle parallèle à la géométrie à une distance spécifiée le long d’une polyligne. Les angles sont en degrés dans le sens des aiguilles d’une montre par rapport au nord.

line_interpolate_point

Renvoie l’interpolation d’un point situé à une certaine distance le long d’une géométrie de type polyligne (voir aussi Interpoler le point en ligne).

line_locate_point

Renvoie la distance le long d’une géométrie de type polyligne correspondant à la longueur de cette ligne à la plus proche position d’un point spécifié.

line_merge

Renvoie une géométrie de type (multi)polyligne dans laquelle toutes les polylignes connectées de la geométrie en entrée ont été fusionnées en une seule polyligne.

line_substring

Renvoie la partie d’une ligne (ou courbe) comprise entre les distances de début et de fin spécifiées (mesurées à partir du début de la ligne, voir aussi Portion de ligne).

m

Renvoie la valeur M d’une géométrie de type point.

make_circle

Crée une géométrie circulaire basée sur un point central et un rayon.

make_ellipse

Crée une géométrie elliptique basée sur un point central, des axes et un azimut.

make_line

Crée une géométrie de ligne à partir d’une série ou d’un tableau de géométries de point

make_point(x,y,z,m)

Renvoie une géométrie ponctuelle à partir des valeurs X et Y (et optionnellement des valeurs Z et M).

make_point_m(x,y,m)

Renvoie une géométrie ponctuelle à partir de coordonnées X et Y et d’une valeur M.

make_polygon

Créé une géométrie polygonale à partir d’un anneau externe et de séries optionnelles de géométries d’anneaux internes

make_rectangle_3points

Crée un rectangle à partir de 3 points

make_regular_polygon

Crée un polygone régulier.

make_square

Crée un carré à partir d’une diagonale

make_triangle

Crée un triangle.

minimal_circle

Retourne le plus petit cercle contenant une géométrie donnée (voir aussi Cercles englobants minimum).

nodes_to_points

Renvoie une géométrie multi-point composée de chaque nœud de la géométrie en entrée (voir aussi Extraire les vertexs).

num_geometries

Renvoie le nombre de géométries dans une collection de géométrie ou NULL si la géométrie en entrée n’est pas une collection

num_interior_rings

Renvoie le nombre d’anneaux intérieurs dans un polygone ou dans une collection de géométrie ou NULL si la géométrie en entrée n’est pas un polygone ou une collection

num_points

Renvoie le nombre de sommets d’une géométrie

num_rings

Renvoie le nombre d’anneaux (incluant les anneaux extérieurs) d’un polygone ou d’une collection de géométrie ou bien NULL si la géométrie en entrée n’est pas un polygone ou une collection

offset_curve

Renvoie une géométrie formée en décalant sur un côté une géométrie de type polyligne. Les distances sont exprimées dans le Système de Coordonnées de Référence de cette géométrie (voir aussi Lignes décalées).

order_parts

Ré-arrange les parties d’une géométrie multiple selon le critère donné

oriented_bbox

Renvoie une géométrie qui représente la zone de délimitation orientée minimale d’une géométrie en entrée (voir aussi Boîte de délimitation minimale orientée).

overlaps

Teste si une géométrie recouvre totalement une autre. Renvoie 1 (vrai) si les géométries partagent la même surface, sont de même dimension mais ne sont pas complètement contenues l’une dans l’autre.

perimeter

Renvoie le périmètre d’un objet géométrique polygonal. Les calculs sont effectués dans le Système Spatial de Référence de cette géométrie.

point_n

Renvoie un nœud spécifique d’une géométrie (voir aussi Extraire des vertexs spécifiques).

point_on_surface

Renvoie un point qui est certainement situé à la surface d’une géométrie (voir aussi Point sur la surface).

pole_of_inaccessibility

Calcule une approximation du pôle d’inaccessibilité pour une surface, qui est le point de la surface le plus éloigné de ses bords (voir aussi Pôle d’inaccessibilité).

project

Renvoie un point projeté à partir d’un point de départ en utilisant une distance, un relèvement (azimut) et une élévation en radians (voir aussi Points de projet (cartésiens))

relate

Teste ou renvoie la représentation du Modèle Dimensionnel Étendu à 9 Intersections (DE-9IM en anglais) de la relation entre deux géométries.

reverse

Inverse la direction d’une géométrie linéaire en inversant l’ordre de ses sommets (voir aussi Inverser la direction de la ligne).

segments_to_lines

Renvoie une géométrie multi-ligne composée d’une ligne pour chaque segment de la géométrie en entrée (voir aussi Exploser les lignes).

shortest_line

Renvoie la plus courte ligne joignant deux géométries. La ligne résultante commencera sur la géométrie 1 et se terminera sur la géométrie 2

simplify

Simplifie la géométrie en retirant des nœuds selon une distance-seuil (voir aussi Simplifier).

simplify_vw

Simplifie la géométrie en retirant des nœuds selon une surface-seuil (voir aussi Simplifier).

single_sided_buffer

Renvoie une géométrie formée par un tampon appliqué sur un seul côté d’une géométrie de type polyligne. Les distances sont exprimées dans le Système de Coordonnées de Référence de cette géométrie (voir aussi buffer simple face).

smooth

Lisse une géométrie en ajoutant des nœuds supplémentaires qui arrondissent les coins de la géométrie (voir aussi Lisse).

start_point

Renvoie le premier nœud d’une géométrie (voir aussi Extraire des vertexs spécifiques).

sym_difference

Renvoie une géométrie qui représente les portions non superposées de deux géométries (voir aussi Différence symétrique).

tapered_buffer

Crée autour d’une ligne une zone tampon dont le diamètre varie uniformément du début jusqu’à la fin de la ligne (voir aussi Tampons coniques).

touches

Teste si deux géométries se touchent. Renvoie 1 (vrai) si les géométries ont au moins un point en commun mais que leurs surfaces intérieures ne s’intersectent pas

transform

Renvoie la géométrie transformée d’un SCR source vers un SCR cible (voir aussi Reprojeter la couche).

translate

Renvoie une version translatée d’une géométrie. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de cette géométrie (voir aussi Traduire).

union

Renvoie une géométrie qui représente l’ensemble de points unis des géométries

wedge_buffer

Renvoie un tampon avec angles depuis une géométrie de point selon un angle et un rayon (voir aussi Créer des buffer compensés).

within (a,b)

Teste si une géométrie est située complètement à l’intérieur d’une autre. Renvoie 1 (vrai) si la géométrie a est contenue complètement dans la géométrie b

x

Renvoie la coordonnée X d’une géométrie ponctuelle ou la coordonnée X du centroïde d’une géométrie non ponctuelle

x_max

Renvoie la coordonnée Y maximale d’une géométrie. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de la géométrie.

x_min

Renvoie la coordonnée X minimale d’une géométrie. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de la géométrie.

y

Renvoie la coordonnée Y d’une géométrie ponctuelle ou la coordonnée Y du centroïde d’une géométrie non ponctuelle

y_max

Renvoie la coordonnée Y maximale d’une géométrie. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de la géométrie.

y_min

Renvoie la coordonnée Y minimale d’une géométrie. Les calculs sont effectués dans le Système de Coordonnées de Référence de la géométrie.

z

Renvoie la coordonnée Z d’une géométrie de type point

Quelques exemples :

  • Renvoie la coordonnée X du centroïde de l’entité courante:

    x( $geometry )
    
  • Renvoie une valeur selon la surface de l’entité:

    CASE WHEN $area > 10 000 THEN 'Larger' ELSE 'Smaller' END
    
  • Vous pouvez manipuler la géométrie courante en utilisant la variable $geometry pour créer un tampon ou obtenir un point sur la surface de la géométrie

    buffer( $geometry, 10 )
    point_on_surface( $geometry )
    
  • Étant donné une entité ponctuelle, générez une ligne fermée (en utilisant make_line) autour de la géométrie du point

    make_line(
      -- using an array of points placed around the original
      array_foreach(
        -- list of angles for placing the projected points (every 90°)
        array:=generate_series( 0, 360, 90 ),
        -- translate the point 20 units in the given direction (angle)
        expression:=project( $geometry, distance:=20, azimuth:=radians( @element ) )
      )
    )
    

14.2.2.13. Fonctions de Mise en Page

Ce groupe contient des fonctions pour manipuler les propriétés des objets des mises en pages.

Fonction

Description

item_variables

Renvoie une table de correspondance des variables d’un élément de la mise en page à l’intérieur de cette mise en page.

Un exemple:

  • Obtenir l’échelle de la « Map 0 » dans la mise en page courante:

    map_get( item_variables('Map 0'), 'map_scale')
    

14.2.2.14. Couches

Ce groupe contient une liste des couches disponibles dans le projet courant. Il propose ainsi une façon simple de se référer à des couches dans une expression, par exemple pour exécuter des requêtes d’agrégation, attributaires ou spatiales.

Il fournit également des fonctions pratiques pour manipuler les calques.

Fonction

Description

decode_uri

Prend une couche et décode l’URI du fournisseur de données sous-jacent. Les informations disponibles dépendent du type de fournisseur de données.

14.2.2.15. Fonctions de Tableaux associatifs

Ce groupe contient des fonctions servant à créer ou manipuler des clés et des valeurs de structures de données de plan (aussi appelées objets de dictionnaires, paires clé-valeur ou liste associative). Contrairement à la structure de liste de données où l’ordre des valeurs a une importance, l’ordre des paires clé-valeur dans l’objet plan n’a pas d’importance et les valeurs sont identifiées par leurs clés.

Fonction

Description

from_json

Charge une chaîne au format json

hstore_to_map

Créer une carte à partir d’une chaîne de caractères formatée en hstore

json_to_map

Crée une carte à partir d’une chaîne formatée en json

map

Renvoie une carte avec toutes les clés et valeurs passées en paire de paramètres

map_akeys

Renvoie toutes les clés d’une carte sous forme de liste

map_avals

Renvoie toutes les valeurs d’une carte sous forme de liste

map_concat

Renvoie une carte contenant toutes les entrées des cartes données. Si deux cartes contiennent la même clé, la valeur de la deuxième carte est prise.

map_delete

Renvoie une carte avec la clé donnée et sa valeur correspondante supprimée

map_exist

Revoie vrai si la clé donnée existe dans la carte

map_get

Renvoie la valeur d’une carte, selon sa clé

map_insert

Renvoie une carte avec une clé/valeur ajoutée

map_to_hstore

Combine les éléments de carte dans une chaîne de caractères au format hstore

map_to_json

Combine les éléments de carte dans une chaîne de caractères au format json

to_json

Crée une chaîne au format json à partir d’une carte, d’un tableau ou d’une autre valeur

14.2.2.16. Fonctions mathématiques

Ce groupe contient des fonctions mathématiques (par ex. racine carré, sin et cos).

Fonction

Description

abs

Renvoie la valeur absolue d’un nombre

acos

Renvoie le cosinus inverse d’une valeur en radians

asin

Renvoie le sinus inverse d’une valeur en radians

atan

Renvoie la tangente inverse d’une valeur en radians

atan2(y,x)

Renvoie la tangente inverse de X/Y en utilisant les signes de deux arguments pour déterminer le quadrant du résultat

azimuth(a,b)

Renvoie l’azimut par rapport au nord sous forme d’angle en radians mesuré dans le sens des aiguilles d’une montre à partir de la verticale entre le point a et le point b.

ceil

Arrondi un nombre vers le haut

clamp

Restreint une valeur d’entrée à une plage spécifique

cos

Renvoie le cosinus d’un angle en radians

degrees

Convertit des angles en radians vers des degrés

exp

Renvoie l’exponentiel d’une valeur

floor

Arrondit un nombre vers le bas

inclination

Renvoie l’inclinaison mesurée depuis le zénith (0) jusqu’au nadir (180) sur le modèle point_a à point_b

ln

Renvoie la valeur du logarithme népérien de l’expression en argument

log

Renvoie la valeur du logarithme selon la valeur et la base en arguments

log10

Renvoie la valeur du logarithme en base 10 de l’expression en argument

max

Renvoie la valeur non nulle la plus importante d’une série de valeurs

min

Renvoie la valeur non nulle la plus petite d’une série de valeurs

pi

Renvoie la valeur de Pi pour utilisation dans d’autres calculs

radians

Convertit des angles en degrés vers des radians

rand

Renvoie un entier aléatoire selon la plage spécifiée entre les valeurs minimale et maximale (inclusives)

randf

Renvoie un nombre décimal aléatoire selon la plage spécifiée entres les valeurs minimale et maximale (inclusives)

round

Arrondi au nombre de décimales indiqué

scale_exp

Transforme une valeur donnée d’un domaine d’entrée à une plage de sortie en utilisant une courbe exponentielle

scale_linear

Transforme une valeur donnée d’un domaine d’entrée à une plage de sortie en utilisant une interpolation linéaire

sin

Renvoie le sinus d’un angle en radians

sqrt

Renvoie la racine carrée d’une valeur

tan

Renvoie la tangente d’un angle en radians

14.2.2.17. Opérateurs

Ce groupe contient des opérateurs (ex: +, -, *). Merci de noter que pour la majorité des fonctions mathématiques ci-dessous, si l’une des entrées est NULL alors le résultat vaudra NULL.

Fonction

Description

a + b

Addition de deux valeurs (a plus b)

a - b

Soustraction de deux valeurs (a moins b)

a * b

Multiplication de deux valeurs ( a multiplié par b)

a / b

Division de deux valeurs ( a divisé par b)

a % b

Reste de la division de a par b (par ex. 7 % 2 = 1 car 2 est présent trois fois dans 7 et il reste 1)

a ^ b

Puissance de deux valeurs (par ex. 2^2=4 ou 2^3=8)

a < b

Compare deux valeurs et renvoie 1 si la valeur de gauche est moins grande que la valeur de droite (a inférieur à b)

a <= b

Compare deux valeurs et évalue à 1 si la valeur de gauche est inférieure ou égale à la valeur de droite

a <> b

Compare deux valeurs et renvoie 1 si elle ne sont pas égales

a = b

Compare deux valeurs et renvoie 1 si elles sont égales

a != b

Compare deux valeurs et renvoie 1 si elle ne sont pas égales

a > b

Compare deux valeurs et renvoie 1 si la valeur de gauche est plus grande que la valeur de droite (a supérieur à b)

a >= b

Compare deux valeurs et renvoie 1 si la valeur de gauche est plus grande ou égale à la valeur de droite

a ~ b

Teste si a correspond à l’expression régulière b

||

Fusionne deux valeurs ensemble dans une chaîne de caractères. Si l’une des valeurs vaut NULL, le résultat sera NULL.

“\n”

Insère un retour à la ligne dans une chaîne de caractères

LIKE

Renvoie 1 si le premier paramètre correspond au motif défini

ILIKE

Renvoie 1 si le premier paramètre correspond au motif fourni de manière non sensible à la casse (ILIKE peut être utilisé à la place d’LIKE pour rendre la correspondance sensible à la casse)

a IS b

Teste si deux valeurs sont identiques. Renvoie 1 si a est identique à b

a OR b

Renvoie 1 lorsque la condition a ou b est vraie

a AND b

Renvoie 1 lorsque les conditions a et b sont vraies

NOT

Inverse une condition

« Column_name »

Valeur du champ Column_name, attention à ne pas être confondu avec une simple citation, voir ci-dessous

“texte”

Une chaîne de caractère. Attention à ne pas confondre avec les guillemets doubles, voir ci-dessus

NULL

valeur nulle

a IS NULL

a n’a pas de valeur

a IS NOT NULL

a a une valeur

a IN (valeur[,valeur])

a fait partie des valeurs listées

a NOT IN (valeur[,valeur])

a ne fait pas partie des valeurs listées

Quelques exemples :

  • Concatène une chaîne et une valeur depuis un nom de colonne:

    'My feature''s id is: ' || "gid"
    
  • Testez si le champ d’attribut « description » commence par la chaîne “Hello” dans la valeur (notez la position du caractère %)

    "description" LIKE 'Hello%'
    

14.2.2.18. Fonctions de processing;

Ce groupe contient des fonctions qui opèrent sur des algorithmes de traitement.

Fonction

Description

paramètre

Renvoie la valeur d’un paramètre d’entrée d’algorithme de traitement

14.2.2.19. Fonctions Raster

Ce groupe contient des fonctions à implémenter sur une couche raster

Fonction

Description

raster_statistic

Renvoie les statistiques d’une couche raster

raster_value

Renvoie la valeur de bande raster au point fourni

14.2.2.20. Fonction d’enregistrement et d’attributs

Ce groupe contient des fonctions qui permettent d’accéder aux identifiants des enregistrements.

Fonction

Description

$currentfeature

Renvoie l’entité courante évaluée. Cette fonction peut être utilisée en combinaison avec la fonction “attribute” pour renvoyer les valeurs d’attribut de l’entité courante.

$id

Renvoie l’identifiant de l’entité de la ligne actuelle

attribute

Renvoie la valeur d’un attribut spécifié pour une entité

les attributs

Renvoie une map 1 de tous les attributs d’une entité, avec les noms de champ comme clés de carte

get_feature

Renvoie la première entité de la couche qui correspond à la valeur d’attribut donnée

get_feature_by_id

Renvoie l’entité d’une couche qui correspond à l’ID d’une entité donnée

is_selected

Renvoie si une entité est sélectionnée

num_selected

Renvoie le nombre d’entités sélectionnées sur une couche donnée

represent_value

Renvoie la représentation configurée de valeur pour une valeur de champ (pratique avec certains types de widgets)

sql_fetch_and_increment

Gérer les valeurs d’auto-incrémentation dans les bases de données SQLite

uuid

Génère un Identifiant Universel Unique (UUID) pour chaque ligne. Chaque UUID occupe 38 caractères

Quelques exemples :

  • Renvoie la première entité d’une couche « Layer A » dont le champ « id » a la même valeur que le champ « name » de l’entité courante (une sorte de jointure):

    get_feature( 'layerA', 'id', attribute( $currentfeature, 'name') )
    
  • Calcule la surface de l’entité jointe à partir de l’exemple précédent:

    area( geometry( get_feature( 'layerA', 'id', attribute( $currentfeature, 'name') ) ) )
    

14.2.2.21. Fonctions de Chaîne

Ce groupe contient des fonctions qui opèrent sur des chaînes (par ex. qui remplace, convertit en majuscule).

Fonction

Description

char

Renvoie le caractère associé à un code Unicode.

concat

Concatène plusieurs chaînes de caractères dans une seule.

format

Formatte une chaîne de caractères en utilisant les arguments fournis.

format_date

Formatte une date ou une chaîne de caractères dans un format de chaîne personnalisé.

format_number

Renvoie un nombre formaté selon le séparateur de milliers de la langue courante (tronque également le nombre selon le nombre de chiffres indiqués).

left(string, n)

Renvoie un extrait de chaîne de caractères contenant les n caractères les plus à gauche de la chaîne initiale

length

Renvoie la longueur d’une chaîne de caractères (ou la longueur d’une entité géométrique linéaire).

lower

Convertit une chaîne de caractères en minuscules.

lpad

Renvoie une chaîne de caractères alignée à gauche de la largeur spécifiée avec le caractère de remplissage

regexp_match

Renvoie la première position correspondant à l’expression régulière dans une chaîne de caractères, ou () si la sous-chaîne n’est pas trouvée

regexp_replace

Renvoie une chaîne de caractères en utilisant une expression rationnelle de substitution

regexp_substr

Renvoie la portion d’une chaîne de caractères qui correspond à une expression rationnelle fournie

replace

Renvoie une chaîne de caractères avec la chaîne de caractères fournie, ou une carte de chaînes remplacées par une chaîne de caractères, une liste de chaîne ou de paires de valeurs

right(string, n)

Renvoie un extrait de chaîne de caractères contenant les n caractères les plus à droite de la chaîne initiale

rpad

Renvoie une chaîne de caractères alignée à droite, de la largeur spécifiée, avec le caractère de remplissage

strpos

Renvoie la première position d’une sous-chaîne correspondant à une autre chaîne de caractères, ou () si la sous-chaîne n’est pas trouvée

substr

Renvoie une partie de chaîne de caractères

title

Convertit l’ensemble des mots d’une chaîne de caractères en casse de titre (tous les mots sont en minuscule sauf la première lettre du mot qui est en majuscule)

trim

Supprime tous les caractères d’espace (espaces, tabs, etc.) situés au début ou à la fin d’une chaîne de caractères.

upper

Convertit une chaîne de caractères en majuscules.

wordwrap

Renvoie une chaîne enveloppée d’un nombre maximum / minimum de caractères

Au sujet de l’agrégation de champs

Vous pouvez concaténer des chaînes ou des valeurs de champ à l’aide des opérateurs || ou + ou de la fonction concat, avec certaines caractéristiques spéciales:

  • L’opérateur + signifie également une expression de résumé, donc si vous avez un opérande entier (champ ou valeur numérique), cela peut être sujet à erreur et vous feriez mieux d’utiliser les autres

    'My feature''s id is: ' + "gid" => triggers an error as gid is an integer
    
  • Lorsque l’un des arguments est une valeur NULL, || ou + renverra une valeur NULL. Pour retourner les autres arguments quelle que soit la valeur NULL, vous pouvez utiliser la fonction concat:

    "country_name" || NULL => NULL
    concat('My feature''s id is: ', NULL) => My feature's id is
    concat("firstname", "nickname", "lastname") => Chuck Norris (if empty nickname)
    "firstname" + "nickname" + "lastname" => NULL (if one field is empty)
    
  • Pour les autres cas, faites à votre convenance:

    'My country is ' + "country_name" + ' (' + "country_code" + ')'
    'My country is ' || "country_name" || ' (' || "country_code" || ')'
    concat('My country is ', "country_name", ' (', "country_code", ')')
    # All the above return: My country is France (FR)
    

14.2.2.22. Variables

Ce groupe contient des variables dynamiques liées à la demande, au fichier de projet et à d’autres paramètres. La disponibilité des variables dépend du contexte :

  • à partir de la boîte de dialogue expressionSelect Sélection les entités en utilisant une expression.

  • à partir de la boîte de dialogue calculateField Calculatrice de champs.

  • à partir de la boîte de dialogue des propriétés de la couche.

  • depuis la mise en page d’impression

Pour utiliser ces variables dans une expression, elles doivent être précédées du caractère « @ » (par exemple, « @row_number »).

Fonction

Description

algorithm_id

L’identifiant unique d’un algorithme

atlas_feature

L’entite actuelle de l’atlas (en tant que foncton d’objet)

atlas_featureid

Identification des entites de l’atlas actuel

atlas_featurenumber

Le numéro de l’entite actuelle de l’atlas dans la mise en page

atlas_filename

Le nom du fichier de l’atlas actuel

atlas_geometry

La géométrie des entites de l’atlas actuel

atlas_layerid

L’ID de la couche de couverture actuelle de l’atlas

atlas_layername

Le nom de la couche de couverture de l’atlas actuel

atlas_pagename

Le nom de la page actuelle de l’atlas

atlas_totalfeatures

Le nombre total d’entites dans l’atlas

canvas_cursor_point

La dernière position du curseur sur le canevas dans les coordonnées géographiques du projet

cluster_color

La couleur des symboles dans un groupe, ou NULL si les symboles ont des couleurs mélangées

cluster_size

Le nombre de symboles contenus dans un groupe

current_feature

L’entite en cours d’édition dans le formulaire ou la ligne de la table d’attribut

current_geometry

La géométrie de l’entite en cours d’édition dans le formulaire ou la ligne de la table

fullextent_maxx

Valeur x maximale de l’étendue complète du canevas (y compris toutes les couches)

fullextent_maxy

Valeur y maximale de l’étendue complète du canevas (y compris toutes les couches)

fullextent_minx

Valeur x minimale de l’étendue complète du canevas (y compris toutes les couches)

fullextent_miny

Valeur y minimale de l’étendue complète du canevas (y compris toutes les couches)

geometry_part_count

Le nombre de parties dans la géométrie de l’élément rendu

geometry_part_num

Le numéro de partie de la géométrie actuelle pour l’élément en cours de rendu

geometry_point_count

Le nombre de points dans la partie de la géométrie rendue

geometry_point_num

Le numéro du point courant dans la partie de la géométrie rendue

grid_axis

L’axe d’annotation de la grille actuelle (par exemple, « x » pour la longitude, « y » pour la latitude)

grid_number

La valeur actuelle de l’annotation de la grille

item_id

L’ID utilisateur de l’élément de mise en page (pas nécessairement unique)

item_uuid

L’identifiant unique de l’élément de mise en page

layer

La couche actuelle

layer_id

L’ID de la couche actuelle

layer_name

Le nom de la couche actuelle

layout_dpi

La résolution de composition (DPI)

layout_name

Le nom de la mise en page

layout_numpages

Le nombre de pages dans la mise en page

layout_page

Le numéro de page de l’élément en cours dans la mise en page

layout_pageheight

La hauteur de la page active dans la mise en page (en mm)

layout_pagewidth

La largeur de la page active dans la mise en page (en mm)

legend_column_count

Le nombre de colonnes dans la légende

legend_filter_by_map

Indique si le contenu de la légende est filtré par la carte

legend_filter_out_atlas

Indique si l’atlas est filtré hors de la légende

legend_split_layers

Indique si les couches peuvent être divisées dans la légende

legend_title

Le titre de la légende

legend_wrap_string

Le(s) caractère(s) utilisé(s) pour envelopper le texte de la légende

map_crs

Le système de référence des coordonnées de la carte actuelle

map_crs_acronym

L’acronyme du système de référence des coordonnées de la carte actuelle

map_crs_definition

La définition complète du système de référence des coordonnées de la carte actuelle

map_crs_description

Le nom du système de référence des coordonnées de la carte actuelle

map_crs_ellipsoid

L’acronyme de l’ellipsoïde du système de référence des coordonnées de la carte actuelle

map_crs_proj4

La définition Proj4 du système de référence des coordonnées de la carte actuelle

map_crs_wkt

La définition WKT du système de référence des coordonnées de la carte actuelle

map_extent

La géométrie représentant l’étendue actuelle de la carte

map_extent_center

L’élément ponctuel au centre de la carte

map_extent_height

La hauteur actuelle de la carte

map_extent_width

La largeur actuelle de la carte

map_id

L’ID de la destination actuelle sur la carte. Il s’agira de « canvas » pour les rendus de canvas, et de l’ID de l’élément pour les rendus de carte de mise en page

map_layer_ids

La liste des ID des couches de la carte visibles dans la carte

map_layers

La liste des couches cartographiques visibles dans la carte

map_rotation

La rotation actuelle de la carte

map_scale

L’échelle actuelle de la carte

map_units

Les unités de mesure des cartes

notification_message

Contenu du message de notification envoyé par le fournisseur (disponible uniquement pour les actions déclenchées par les notifications du fournisseur).

parent

Fait référence à l’entité actuelle dans la couche parent, donnant accès à ses attributs et à sa géométrie lors du filtrage d’une fonction aggregate 1

project_abstract

Le résumé du projet, tiré des métadonnées du projet

project_area_units

L’unité de surface pour le projet actuel, utilisée lors du calcul des surfaces des géométries

project_author

L’auteur du projet, tiré des métadonnées du projet

project_basename

Le nom de base du nom de fichier du projet actuel (sans chemin et extension)

project_creation_date

La date de création du projet, tirée des métadonnées du projet

project_crs

Le système de référence des coordonnées du projet

project_crs_arconym

L’acronyme du système de référence coordonnées du projet

project_crs_definition

La définition complète du système de référence des coordonnées du projet

project_crs_description

La description du système de référence des coordonnées du projet

project_crs_ellipsoid

L’ellipsoïde du système de référence des coordonnées du projet

project_crs_proj4

La représentation Proj4 du système de référence des coordonnées du projet

project_crs_wkt

La représentation WKT du système de référence des coordonnées du projet

project_distance_units

L’unité de distance du projet en cours, utilisée pour le calcul des longueurs des géométries et des distances

project_ellipsoid

Le nom de l’ellipsoïde du projet en cours, utilisé pour le calcul des surface géodésiques ou des longueurs de géométrie

project_filename

Le nom de fichier du projet actuel

project_folder

Le dossier du projet en cours

project_home

Le home path du projet actuel

project_identifier

L’identifiant du projet, tiré des métadonnées du projet

project_keywords

Les mots-clés du projet, tirés des métadonnées du projet

project_last_saved

Date/time à laquelle le projet a été enregistré pour la dernière fois.

project_path

Le chemin complet (y compris le nom du fichier) du projet en cours

project_title

Le titre du projet actuel

project_units

Les unités du CRS du projet

qgis_locale

La langue actuelle de QGIS

qgis_os_name

Le nom du système d’exploitation actuel, par exemple « windows », « linux » ou « osx ».

qgis_platform

La plate-forme QGIS, par exemple « bureau » ou « server ».

qgis_release_name

Le nom de la version actuelle de QGIS

qgis_short_version

La chaîne courte de la version actuelle de QGIS

qgis_version

La chaîne de la version actuelle de QGIS

qgis_version_no

Le numéro de la version actuelle de QGIS

row_number

Enregistre le numéro de la ligne actuelle

snapping_results

Donne accès aux résultats de capture lors de la numérisation d’une entité (uniquement disponible dans la fonctionnalité d’ajout)

scale_value

La valeur actuelle de la distance entre les barres d’échelle

symbol_angle

L’angle du symbole utilisé pour rendre l’élément (valable uniquement pour les symboles de marqueur)

symbol_color

La couleur du symbole utilisé pour rendre l’entite

symbol_count

Le nombre d’entites représentés par le symbole (dans la légende de la mise en page)

symbol_id

L’identification interne du symbole (dans la légende de la mise en page)

symbol_label

L’étiquette du symbole (soit une étiquette définie par l’utilisateur, soit l’étiquette autogénérée par défaut - dans la légende de la mise en page)

user_account_name

Le nom utilisateur de compte du système d’exploitation actuel

user_full_name

Le nom d’utilisateur du système d’exploitation actuel

value

La valeur actuelle

with_variable

Permet de définir une variable à utiliser dans une expression et d’éviter de recalculer la même valeur à plusieurs reprises

Quelques exemples :

  • Retourner la coordonnée X du centre d’un élément de la carte dans la mise en page: :

    x( map_get( item_variables( 'map1'), 'map_extent_center' ) )
    
  • Retournez, pour chaque élément de la couche actuelle, le nombre d’éléments d’aéroport qui se superpose: :

    aggregate( layer:='airport', aggregate:='count', expression:="code",
                   filter:=intersects( $geometry, geometry( @parent ) ) )
    
  • Récupère l” object_id du premier point accroché d’une ligne

    with_variable(
      'first_snapped_point',
      array_first( @snapping_results ),
      attribute(
        get_feature_by_id(
          map_get( @first_snapped_point, 'layer' ),
          map_get( @first_snapped_point, 'feature_id' )
        ),
        'object_id'
      )
    )
    

14.2.2.23. Fonctions récentes

Ce groupe contient des fonctions récemment utilisées. Selon le contexte de son utilisation (sélection entites, calculateur de champs, générique), les expressions récemment appliquées sont ajoutées à la liste correspondante (jusqu’à dix expressions), triées de plus récentes à moins récentes. Il est ainsi facile de récupérer et de réappliquer rapidement les expressions précédemment utilisées.

14.2.3. Éditeur de fonction

Avec l’onglet editeur de fonction, vous pouvez écrire vos propres fonctions en langage Python. Cela fournit un moyen pratique et confortable de répondre à des besoins particuliers qui ne seraient pas couverts par les fonctions prédéfinies.

../../../_images/function_editor.png

Fig. 14.66 L’onglet Éditeur de fonction

Pour créer une nouvelle fonction :

  1. Appuyez sur le bouton signPlus Nouveau Fichier.

  2. Entrez un nom à utiliser dans le formulaire qui apparaît et appuyez sur OK.

    Un nouvel élément du nom que vous fournissez est ajouté dans le panneau de gauche de l” ongle Editeur de fonctions; il s’agit d’un fichier Python .py basé sur le fichier modèle QGIS et stocké dans le dossier /python/expressions sous le répertoire actif user profile 1.

  3. Le panneau de droite affiche le contenu du fichier: un modèle de script python. Mettez à jour le code et son aide en fonction de vos besoins.

  4. Appuyez sur le bouton start Enregistrer et charger les fonctions. La fonction que vous avez écrite est ajoutée à l’arborescence des fonctions dans l’onglet Expression, par défaut sous le groupe Personnalisé.

  5. Profitez donc de votre nouvelle fonction.

  6. Si la fonction nécessite des améliorations, activez l’onglet Editeur de fonctions, effectuez les modifications et appuyez à nouveau sur le bouton start Enregistrer et charger les fonctions pour les rendre disponibles dans le fichier, donc dans n’importe quel onglet d’expression.

Les fonctions Python personnalisées sont stockées sous le répertoire du profil utilisateur, ce qui signifie qu’à chaque démarrage de QGIS, il chargera automatiquement toutes les fonctions définies avec le profil utilisateur actuel. Sachez que les nouvelles fonctions ne sont enregistrées que dans le dossier /python/expressions et non dans le fichier de projet. Si vous partagez un projet qui utilise l’une de vos fonctions personnalisées, vous devrez également partager le fichier .py dans le dossier /python/expressions.

Voici un court exemple de comment créer vos propres fonctions :

from qgis.core import *
from qgis.gui import *

@qgsfunction(args='auto', group='Custom')
def my_sum(value1, value2, feature, parent):
    """
    Calculates the sum of the two parameters value1 and value2.
    <h2>Example usage:</h2>
    <ul>
      <li>my_sum(5, 8) -> 13</li>
      <li>my_sum("field1", "field2") -> 42</li>
    </ul>
    """
    return value1 + value2

Ce court exemple crée la fonction my_sum qui vous donnera une fonction avec deux valeurs. Quand vous utilisez l’argument de fonction args='auto' le nombre d’arguments de la fonction requis sera calculé selon le nombre d’arguments définis en Python (moins 2 - feature, et parent).

Cette fonction peut dès lors être utilisée dans des expressions :

../../../_images/customFunction.png

Fig. 14.67 Fonction personnalisée ajoutée à l’onglet Expression

Plus d’informations sur la création de code Python peuvent être trouvées dans Développement PyQGIS - Livre de recettes.