Outdated version of the documentation. Find the latest one here.

13. Module: Évaluation

Utilisez vos propres données dans cette section. Vous aurez besoin de:

  • un jeu de données vectorielles de points représentant des points d’intérêt, avec le nom des points et des catégories multiples

  • un jeu de données vectorielles de lignes représentant des routes

  • un jeu de données vectorielles de polygones représentant l’utilisation du sol (utilisant les propriétés de contour)

  • une image de spectre visuel (une photographie aérienne par exemple)

  • un MNT (téléchargeable depuis ce lien si vous n’en avez pas)

13.1. Créer une carte de base

Avant de faire une analyse de données, vous aurez besoin d’une carte de base, qui fournira le résultat de votre analyse du contexte.

13.1.1. Ajout de la couche de points

  • Ajoutez la couche de points. Selon le niveau de cours que vous avez suivi, faites seulement ce qui est listé dans la section appropriée ci-dessous :

13.1.1.1. basic

  • Étiquetez les points selon un attribut unique, comme les noms de lieux par exemple. Utilisez une petite police et gardez des étiquettes discrètes. L’information doit être disponible, mais ne doit pas être une entité principale de la carte.

  • Classez les points entre eux avec différentes couleurs basées sur une catégorie. Par exemple, des catégories peuvent représenter “destination touristique”, “poste de police”, et “centre-ville”.

13.1.1.2. moderate

  • Faites la même chose que dans la section basic.

  • Classez la taille des points par importance : plus une entité est importante, plus son point sera grand. Cependant, ne dépassez pas une taille de point de 2.00.

  • Pour les entités qui ne sont pas localisées en un point unique (par exemple, les noms des provinces/régions, ou les noms des villes à grande échelle), ne leur affectez aucun point du tout.

13.1.1.3. hard

  • N’utilisez pas les symboles en point pour symboliser la couche. À la place, utilisez les étiquettes centrées sur les points ; les symboles en point ne doivent avoir aucune taille.

  • Utilisez la :guilabel:Source de définition des paramètres` pour styliser les étiquettes en des catégories significatives.

  • Ajoutez des colonnes appropriées aux données attributaires si nécessaire. Quand vous faites cela, ne créez pas de données fictives - utilisez plutôt la Calculatrice de champ pour remplir les nouvelles colonnes, qui se base sur des valeurs existantes appropriées du jeu de données.

13.1.2. Ajout de la couche de lignes

  • Ajoutez la couche des routes et ensuite changez sa symbologie. N’étiquetez pas les routes.

13.1.2.1. basic

  • Changez la symbologie des routes pour obtenir une couleur claire avec une large ligne. Ajoutez un peu de transparence à cela.

13.1.2.2. moderate

  • Créez un symbole avec plusieurs couches de symbole. Le symbole final devrait ressemble à une véritable route. Vous pouvez utiliser un symbole simple pour cela ; par exemple, une ligne noire avec une fine ligne continue blanche qui passe en son centre. Il peut être élaboré ainsi, mais la carte finale ne doit pas paraître trop chargée.

  • Si votre jeu de données a une grande densité de routes à l’échelle à laquelle vous voulez montrer la carte, vous pouvez avoir deux couches de routes : celle avec le symbole ressemblant à une route, et celle avec un symbole plus simple pour une échelle plus petite. (Utilisez la visibilité selon l’échelle pour faire le changement entre les deux couches aux échelles appropriées.)

  • All symbols should have multiple symbol layers. Use symbols to make them display correctly.

13.1.2.3. hard

  • Faites la même chose que dans la section moderate d’en haut.

  • En outre, les routes doivent être classées. En utilisant les symboles ressemblant à une route, chaque type de route devrait avoir son propre symbole ; par exemple, une autoroute devrait apparaître avec deux voies dans chaque direction.

13.1.3. Ajout de la couche de polygones

  • Ajoutez la couche de l’utilisation du sol et changez sa symbologie.

13.1.3.1. basic

  • Classez la couche selon l’utilisation du sol. Utilisez des couleurs continues.

13.1.3.2. moderate

  • Classify the layer according to land use. Where appropriate, incorporate symbol layers, different symbol types, etc. Keep the results looking subdued and uniform, however. Keep in mind that this will be part of a backdrop!

13.1.3.3. hard

  • Utilisez une classification basée sur un ensemble de règles pour classer l’utilisation du sol en catégories générales, telles que “urbain”, “rural”, “réserve naturelle”, etc.

13.1.4. Création de la toile de fond raster

  • Create a hillshade from the DEM, and use it as an overlay for a classified version of the DEM itself. You could also use the Relief plugin (as shown in the lesson on plugins).

13.1.5. Finalisation de la carte de base

  • Using the resources you above, create a base map using some or all of the layers. This map should include all the basic information needed to orient the user, as well as being visually unified / “simple”.

13.2. Analyse de données

  • Vous recherchez une propriété qui satisfasse certains critères.

  • Vous pouvez décider de vos propres critères, que vous devez documenter.

  • Il y a des lignes directrices pour ces critères :

    • la propriété-cible doit être d’un certain(s) type(s) d’utilisation du sol

    • elle doit être à une distance donnée des routes, ou croiser une route

    • elle doit être à une distance donnée des différentes catégories de points, comme un hôpital par exemple.

13.2.1. moderate / hard

  • Ajouter une analyse raster à vos résultats. Considérez au moins une propriété dérivée du rater, comme son aspect ou sa pente.

13.3. Carte finale

  • Utilisez le Composeur de carte pour créer une carte finale, qui inclue vos résultats d’analyse.

  • Include this map in a document along with your documented criteria. If the map has become too vsually busy due to the added layer(s), deselect the layers which you feel are the least necessary.
  • Votre carte doit inclure un titre et une légende.