Outdated version of the documentation. Find the latest one here.

.

Divers OGR

Exécuter SQL

Description

<mettre la description de l’algorithme ici>

Paramètres

Couche en entrée [vectorielle : n’importe laquelle]

<mettre la description du paramètre ici>

SQL [texte]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Sorties

Résultat SQL [vectoriel]

<mettre la description de la sortie ici>

Utilisation de la console

processing.runalg('gdalogr:executesql', input, sql, output)

Voir également

Importer un vecteur vers une base de données PostGIS (connexions disponibles)

Description

Importe des couches vectorielles dans une base de données PostGIS sur la base d’une connexion existante. La connexion doit d’abord être définie proprement avec la boîte de dialogue ‘Ajouter une/des table(s) PostGIS’. Utilisez le bouton ‘Édition’ pour définir la connexion. Prenez note que les boîtes à cocher ‘Sauver nom utilisateur’ et ‘Sauver mot de passe’ sont activées. Puis vous pouvez utiliser l’algorithme. L’algorithme est dérivé de l’utilitaire ogr2ogr .

Paramètres

Base de données (nom de connexion) [sélection]

Le nom de la base de données (connexion) est requis.

Options :

  • 0 — local

Par défaut : 0

Couche en entrée [vectorielle : n’importe laquelle]
Any OGR-supported vector layer loaded into the QGIS map canvas.
Type de géométrie en sortie [sélection]

Définit le type de géométrie en sortie. Par défaut il s’agit d’un Polygone.

Options :

  • 0 —
  • 1 — NONE
  • 2 — GEOMETRY
  • 3 — POINT
  • 4 — LINESTRING
  • 5 — POLYGON
  • 6 — GEOMETRYCOLLECTION
  • 7 — MULTIPOINT
  • 8 — MULTIPOLYGON
  • 9 — MULTILINESTRING

Par défaut : 5

SCR  d'entrée (Code EPSG) [scr]

SCR de la couche vectorielle en entrée.

Par défaut : EPSG:4326

SCR de sortie (Code EPSG) [scr]

Définit le SCR cible de la table de la base de données.

Par défaut : EPSG:4326

Nom du schema [texte]

En option.

Définit le schéma qui sera assigné à la table de la base de données. Par défaut ‘public’ est choisi.

Par défaut : public

Nom de table, laisser blanc pour utiliser le nom d'entrée [texte]

En option.

Définit un nom pour la table qui sera importée dans la base de données. Par défaut la nom de la table est le nom du fichier vecteur en entrée.

Par défaut : (non défini)

Clé primaire [texte]

En option.

Définit le champ d’attribut qui sera utilisé comme clé primaire de la table de la base de données. Par défaut il s’agit de ‘id’.

Par défaut : id

Nom de la colonne de géométrie [texte]

En option.

Définit le champ d’attribut de la base de données qui contiendra les informations de géométrie. Par défaut il sera pris de la colonne ‘geom’.

Par défaut : geom

Dimensions de vecteur [sélection]

Définit si le fichier vecteur importé a des données 2d ou 3D.

Options :

  • 0 — 2
  • 1 — 3

Par défaut : 0

Tolérance de distance pour simplification [texte]

En option.

Définit la tolérance de distance pour simplification des géométries du vecteur à importer. Par défaut aucune simplification n’est faite.

Par défaut : (non défini)

Distance maximum entre 2 nœuds (densification) [texte]

En option.

La distance maximale entre deux nœuds. Utilisée pour créer des points intermédiaires. Par défaut il n’y a pas de distance maximale.

Par défaut : (non défini)

Sélectionner des entités par emprise (définie dans le SCR de la couche d'entrée) [emprise]

Vous pouvez sélectionner les entités d’une emprise donnée qui seront dans la table en sortie.

Par défaut : 0,1,0,1

Découper la couche d'entrée en utilisant l'emprise ci-dessus (rectangle) [booléen]

La couche en entrée sera découpée par l’emprise que vous avez définie avant.

Par défaut : Faux

Sélectionner des entités en utilisant un énoncé SQL "WHERE" (Ex: colonne="valeur") [texte]

En option.

Définit avec un énoncé SQL “WHERE” quelles sont les entités qui devront être sélectionnées dans la table de sortie.

Par défaut : (non défini)

Groupe de "n" entités par transaction (Par défaut : 20000) [texte]

En option.

Vous pouvez regrouper les entités en entrées en transactions où “n” définit la taille. Par défaut “n” limite la taille de la transaction à 20000 entités.

Par défaut : (non défini)

Écraser la table existante ? [booléen]

S’il y a une table ayant le même nom dans la base de données, elle ne sera pas écrasée. Par défaut elle est écrasée.

Par défaut : Vrai

Ajouter à la table existante ? [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Faux

Joindre et ajouter de nouveaux champs à la table existante ? [booléen]

Si activée, les données vectorielles seront ajoutées à la table existante, une nouvelle table ne sera pas créée. Par défaut une nouvelle table est créée.

Par défaut : Faux

Ne pas nettoyer le/s nom/s des colonnes/table? [booléen]

Avec cette option vous pouvez éviter que Traitement convertisse les noms des colonnes en minuscule, retire les espaces et autres caractères invalides.

Par défaut : Faux

Ne pas créer un index spatial ? [booléen]

Évite qu’un index spatial ne soit créé dans la table en sortie.

Par défaut : Faux

Continuer après un échec, en ignorant l'entité échouée [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Faux

Options de création supplémentaires [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Sorties

Utilisation de la console

processing.runalg('gdalogr:importvectorintopostgisdatabaseavailableconnections', database, input_layer, gtype, s_srs, t_srs, schema, table, pk, geocolumn, dim, simplify, segmentize, spat, clip, where, gt, overwrite, append, addfields, launder, index, skipfailures, options)

Voir également

Importer un vecteur dans une base de données PostGIS (nouvelle connexion)

Description

Importe des couches vectorielles dans une base de données PostGIS. Une nouvelle connexion à la base de données PostGIS doit être créée. L’algorithme est dérivé de l’utilitaire ogr2ogr .

Paramètres

Couche en entrée [vectorielle : n’importe laquelle]

<mettre la description du paramètre ici>

Type de géométrie en sortie [sélection]

<mettre la description du paramètre ici>

Options :

  • 0 —
  • 1 — NONE
  • 2 — GEOMETRY
  • 3 — POINT
  • 4 — LINESTRING
  • 5 — POLYGON
  • 6 — GEOMETRYCOLLECTION
  • 7 — MULTIPOINT
  • 8 — MULTIPOLYGON
  • 9 — MULTILINESTRING

Par défaut : 5

SCR  d'entrée (Code EPSG) [scr]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : EPSG:4326

SCR de sortie (Code EPSG) [scr]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : EPSG:4326

Hôte [texte]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : localhost

Port [texte]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : 5432

Nom d'utilisateur [texte]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Nom de la base de données [texte]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Mot de Passe [texte]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Nom du schema [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : public

Nom de table, laisser blanc pour utiliser le nom d'entrée [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Clé primaire [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : id

Nom de la colonne de géométrie [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : geom

Dimensions de vecteur [sélection]

<mettre la description du paramètre ici>

Options :

  • 0 — 2
  • 1 — 3

Par défaut : 0

Tolérance de distance pour simplification [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Distance maximum entre 2 nœuds (densification) [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Sélectionner des entités par emprise (définie dans le SCR de la couche d'entrée) [emprise]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : 0,1,0,1

Découper la couche d'entrée en utilisant l'emprise ci-dessus (rectangle) [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Faux

Sélectionner des entités en utilisant un énoncé SQL "WHERE" (Ex: colonne="valeur") [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Groupe de "n" entités par transaction (Par défaut : 20000) [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Écraser la table existante ? [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Vrai

Ajouter à la table existante ? [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Faux

Joindre et ajouter de nouveaux champs à la table existante ? [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Faux

Ne pas nettoyer le/s nom/s des colonnes/table? [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Faux

Ne pas créer un index spatial ? [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Faux

Continuer après un échec, en ignorant l'entité échouée [booléen]

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : Faux

Options de création supplémentaires [texte]

En option.

<mettre la description du paramètre ici>

Par défaut : (non défini)

Sorties

Utilisation de la console

processing.runalg('gdalogr:importvectorintopostgisdatabasenewconnection', input_layer, gtype, s_srs, t_srs, host, port, user, dbname, password, schema, table, pk, geocolumn, dim, simplify, segmentize, spat, clip, where, gt, overwrite, append, addfields, launder, index, skipfailures, options)

Voir également

Information

Description

Crée un fichier d’information qui liste les informations au sujet d’une source de données supportée par OGR. La sortie sera affichée dans une fenêtre de ‘Résultats’ et peut être écrite dans un fichier HTML. Les informations comprennent le type de géométrie, le nombre d’entités, l’emprise spatiale, les informations de projection et bien d’autres encore.

Paramètres

Couche en entrée [vectorielle : n’importe laquelle]

Couche vectorielle en entrée.

Sorties

Information de couche [html]

Nom du fichier HTML en sortie qui contiendra les informations du fichier. Si aucun fichier HTML n’est défini la sortie sera écrite dans un fichier temporaire.

Utilisation de la console

processing.runalg('gdalogr:information', input, output)

Voir également