` `

Configuration de QGIS

QGIS is highly configurable through the Settings menu. Choose between Options, Project Properties and Customization.

Note

QGIS suit les recommandations pour l’emplacement des éléments des options et des propriétés de projet dans les menus en fonction des systèmes d’exploitation. En conséquence, la position de certains éléments décrits ci-dessous peut être dans le menu Projet ou dans le menu Préférences

Options

options Some basic options for QGIS can be selected using the Options dialog. Select the menu option Settings ‣ options Options. You can modify the options according to your needs. Some of the changes may require a restart of QGIS before they will be effective.

The tabs where you can customize your options are described below.

General Settings

Application

  • Select the Style (QGIS restart required) selectString and choose between ‘Oxygen’, ‘Windows’, ‘Motif’, ‘CDE’, ‘Plastique’ and ‘Cleanlooks’.
  • Define the Icon theme selectString. It can be ‘default’ or ‘Night Mapping’.
  • Définissez la Taille de l’icône selectString.

  • Define the Font and its Size. The font can be radioButtonOn Qt default or a user-defined one.
  • Changez le Délai d’abandon pour les messages ou les fenêtres selectString.

  • checkbox Cacher l’écran de démarrage

  • checkbox Montrer les astuces au démarrage

  • checkbox Check QGIS version at startup to keep you informed if a newer version is released
  • checkbox Style QGIS pour les groupes de couches

  • checkbox Use native color chooser dialogs (see sélecteur de couleur)
  • checkbox Use live-updating color chooser dialogs (see sélecteur de couleur)
  • checkbox Canvas rotation support (restart required)

Fichiers projet

  • Open project on launch selectString (choose between ‘New’, ‘Most recent’, ‘Welcome Page’, and ‘Specific’). When choosing ‘Specific’ use the browseButton to define the project to use by default. The ‘Welcome Page’ displays a list of recent projects with screenshot.
  • checkbox Créer les nouveaux projets à partir du projet par défaut. Vous pouvez choisir d’Utiliser le projet courant comme défaut ou de Réinitialiser le projet par défaut. Vous pouvez parcourir vos fichiers et sélectionner le répertoire où sont stockés vos modèles de projets personnalisés. Cela créera une nouvelle entrée dans le menu Projet ‣ Nouveau depuis un modèle si vous cochez checkbox Créer les nouveaux projets à partir du projet par défaut et sauvegardez un projet dans le répertoire de modèles de projets spécifié.

  • checkbox Demander de sauver le projet et les sources de données quand nécessaire

  • checkbox Demander une confirmation lorsqu’une couche va être supprimée

  • checkbox M’avertir lors de l’ouverture d’un fichier projet sauvegardé avec une version précédente de QGIS

  • Activer les macros selectString . Cette option a été créée pour gérer les macros devant exécuter des actions sur des événements du projet. Vous pouvez choisir entre ‘Jamais’, ‘Demander’, ‘Uniquement pour cette session’ et ‘Toujours (non recommandé)’.

System Settings

SVG paths

Add or Remove Path(s) to search for Scalable Vector Graphic (SVG) symbols. These SVG files are then available to symbolize features or decorate your map composition.

Chemins vers les extensions

Add or Remove Path(s) to search for additional C++ plugin libraries

QSettings

It helps you Reset user interface to default settings (restart required) if you made any customization.

Environnement

Les variables d’environnement Système peuvent maintenant être visualisées et configurées pour certains dans le groupe Environnement (voir figure_environment_variables). Ceci est pratique sur certaines plateformes, notamment sur Mac, ou une application avec interface graphique n’hérite pas nécessairement des paramètres de l’environnement en ligne de commande de l’utilisateur. Ceci est aussi utile pour paramétrer/visualiser les variables d’environnement des outils externes contrôlés par la boîte à outils de traitement (par exemple SAGA, GRASS) et activer les sorties de débogage pour des sections spécifiques du code source.

  • checkbox Utiliser des variables personnalisées (redémarrage requis - inclure des séparateurs). Vous pouvez [Ajouter] et [Supprimer] des variables. Les variables d’environnement déjà définies sont affichées dans Variables d’environnement courantes, et il est possible de les filtrer en activant checkbox Afficher uniquement les variables liées à QGIS.

../../../_images/sys-env-options.png

Variables d’environnement Système dans QGIS

Data Sources Settings

Attributs et tables

  • checkbox Open attribute table in a dock window
  • Copy features as ‘Plain text, no geometry’, ‘Plain text, WKT geometry’, or ‘GeoJSON’ when pasting features in other applications.
  • Attribute table behavior selectString: set filter on the attribute table at the opening. There are three possibilities: ‘Show all features’, ‘Show selected features’ and ‘Show features visible on map’.
  • Default view: define the view mode of the attribute table at every opening. It can be ‘Remember last view’, ‘Table view’ or ‘Form view’.
  • Cache de la table attributaire selectNumber. Ce cache permet de garder en mémoire les n dernières lignes d’attributs chargées afin de rendre l’utilisation de la table attributaire plus réactive. Le cache est supprimé à la fermeture de la table attributaire.

  • Représentation des valeurs NULL permet de définir une valeur par défaut pour les champs contenant la valeur NULL.

Astuce

Improve opening of big data attribute table

When working with layers with big amount of records, opening the attribute table may be slow as the dialog request all the rows in the layer. Setting the Attribute table behavior to Show features visible on map will make QGIS request only the features in the current map canvas when opening the table, allowing a quick data loading.

Note that data in this attribute table instance will be always tied to the canvas extent it was opened with, meaning that selecting Show All Features within such a table will not display new features. You can however update the set of displayed features by changing the canvas extent and selecting Show Features Visible On Map option in the attribute table.

Gestion des sources de données

  • Rechercher les fichiers valides dans l’explorateur selectString. Vous pouvez choisir entre ‘Vérifier l’extension’ ou ‘Vérifier le contenu du fichier’.

  • Rechercher du contenu dans les fichiers compressés (*.zip) selectString. Vous avez le choix entre ‘Scan basique’, ‘Scan complet’ ou ‘Non’.

  • Demande à l’ouverture s’il y a des sous-couches raster. Certains rasters comportent des sous-couches - appelées sous-jeux de données dans GDAL. Par exemple les fichiers netCDF - s’il y a de nombreuses variables netCDF, GDAL considérera chaque variable comme un sous-jeux de données. L’option vous permet de choisir comment traiter les sous-jeux de données quand un fichier avec des sous-couches est ouvert. Vous avez les choix suivants :

    • ‘Toujours’ : Demande toujours (s’il existe des sous-couches)

    • ‘Si nécessaire’ : Demande si la couche n’a pas de bande, mais qu’elle possède des sous-couches

    • ‘Jamais’ : Ne demande jamais, mais ne charge rien

    • ‘Charger tout’ : Ne demande jamais, mais charge toutes les sous-couches

  • checkbox Ignorer la déclaration interne d’encodage des shapefiles. Si une couche shapefile a une information d’encodage interne, elle sera ignorée par QGIS.

  • checkbox Ajouter des couches PostGIS avec un double-clic et sélectionner en mode étendu

  • checkbox Ajouter les couches Oracle par double-clic et sélection en mode étendu

  • checkbox Exécuter les expressions coté serveur si possible

Chemins masqués

Ce widget répertorie tous les dossiers que vous avez choisi de masquer dans le panneau Navigateur. La suppression d’un dossier de la liste le rend disponible dans le panneau du navigateur.

Rendering Settings

../../../_images/rendering_menu.png

Rendering tab of Project Properties dialog

Comportement du rendu

  • checkbox Par défaut les couches supplémentaires sont affichées

  • checkbox Utiliser le cache du rendu si possible pour accélérer l’affichage

  • checkbox Rendu des couches en parallèle en utilisant plusieurs cœurs du processeur

  • checkbox Nombre de cœurs à utiliser

  • Intervalle de rafraîchissement de l’affichage de la carte (par défaut de 250 ms)

  • checkbox Activer la simplification des entités par défaut lors de l’ajout de nouvelles couches

  • Seuil de simplification

  • Simplification algorithm: This option performs a local “on-the-fly” simplification on feature’s and speeds up geometry rendering. It doesn’t change the geometry fetched from the data providers. This is important when you have expressions that use the feature geometry (e.g. calculation of area) - it ensures that these calculations are done on the original geometry, not on the simplified one. For this purpose, QGIS provides three algorithms: ‘Distance’ (default), ‘SnapToGrid’ and ‘Visvalingam’.
  • checkbox Simplify on provider side if possible: the geometries are simplified by the provider (PostGIS, Oracle...) and unlike the local-side simplification, geometry-based calculations may be affected
  • Échelle maximale à partir de laquelle la couche doit être simplifiée

  • doubleSpinBox Magnification level (see the magnifier)

Note

Besides the global setting, feature simplification can be set for any specific layer from its Layer properties ‣ Rendering menu.

Qualité du rendu

  • checkbox Les lignes semblent moins déchiquetées aux dépends d’une certaine vitesse d’exécution

Curve segmentation

  • Segmentation tolerance: this setting controls the way circular arcs are rendered. The smaller maximum angle (between the two consecutive vertices and the curve center, in degrees) or maximum difference (distance between the segment of the two vertices and the curve line, in map units), the more straight line segments will be used during rendering.

  • Tolerance type: it can be ‘Maximum angle’ or ‘Maximum distance’

    Rasters

  • Avec la Sélection de bande RVB, vous pouvez définir la valeur des bandes Rouge, Verte et Bleue.

Amélioration du contraste

  • Bande grise unique selectString. Les valeurs possibles sont ‘Pas d’étirement’, ‘Étirer jusqu’au MinMax’, ‘Étirer et couper jusqu’au MinMax’, ‘Couper jusqu’au MinMax’.

  • Couleur à bandes multiples (octet/bande) selectString. Les valeurs possibles sont ‘Pas d’étirement’, ‘Étirer jusqu’au MinMax’, ‘Étirer et couper jusqu’au MinMax’, ‘Couper jusqu’au MinMax’.

  • Couleur à bandes multiples (>octet/bande) selectString. Les valeurs possibles sont ‘Pas d’étirement’, ‘Étirer jusqu’au MinMax’, ‘Étirer et couper jusqu’au MinMax’, ‘Couper jusqu’au MinMax’.

  • Limites (minimum/maximum) selectString. Les valeurs possibles sont ‘Histogramme cumulatif - décompte de coupe’, ‘Minimum/Maximum’, ‘Moyenne +/- écart type’

  • Limite de découpe pour le comptage cumulé de pixels

  • Multiplicateur de l’écart-type

Déboggage

  • checkbox Actualisation de la carte

Colors Settings

Cet onglet vous permet d’ajouter des couleurs personnalisées supplémentaires que vous pouvez trouver dans chaque fenêtre de dialogue des rendus de couleur. Vous verrez un jeu de couleurs prédéfinies dans l’onglet : vous pouvez supprimer ou éditer chacune d’entre elles. Vous pouvez également ajouter la couleur que vous voulez et effectuer une opération de copier-coller. Finalement, vous pouvez importer ou exporter un jeu de couleurs comme fichier gpl.

Canvas and Legend Settings

Apparence de la carte par défaut (écrasée par les propriétés du projet si définies)

  • Définir la Couleur de la sélection et la Couleur de fond.

Légende des couches

  • Double click action in legend selectString. You can either ‘Open layer properties’, ‘Open attribute table’ or ‘Open layer styling dock’ with the double click.
  • Les Styles des objets de la légende peuvent être :

    • checkbox Noms de couches en majuscules

    • checkbox Noms de couches en gras

    • checkbox Noms de groupes de couches en gras

    • checkbox Afficher le nom du champ de classification

    • checkbox Créer des icônes raster dans la légende (lent)

    • you can also set the WMS getLegendGraphic Resolution

Map tools Settings

This tab offers some options regarding the behavior of the Identify tool.

  • Search radius for identifying and displaying map tips is a tolerance distance within which the identify tool will depict results as long as you click within this tolerance.
  • Highlight color allows you to choose with which color should features being identified be highlighted.
  • Tampon détermine une zone tampon pour la mise en surbrillance des bordures des entités identifiés.

  • Largeur minimum détermine l’épaisseur de la bordure d’un objet mis en surbrillance.

Outils de mesure

  • Définir la Couleur du trait des outils de mesure

  • Définir le Nombre de décimales

  • checkbox Garder l’unité de base pour ne pas convertir automatiquement des grands nombres (ex: mètres en kilomètres).

  • Preferred distance units radioButtonOn (‘Meters’, ‘Kilometers’, ‘Feet’, ‘Yards’, ‘Miles’, ‘Nautical Miles’, ‘Degrees’ or ‘Map Units’ )
  • Preferred area units radioButtonOn (‘Square meters’, ‘Square kilometers’, ‘Square feet’, ‘Square yards’, ‘Square miles’, ‘Hectares’, ‘Acres’, ‘Square nautical miles’, ‘Square degrees” or ‘Map Units’)
  • Preferred angle units radioButtonOn (‘Degrees’, ‘Radians’, ‘Gon/gradians’, ‘Minutes of arc’, ‘Seconds of arc’ or ‘Turns/revolutions’)

Déplacement et zoom

  • Define a Zoom factor for zoom tools or wheel mouse

Échelles prédéfinies

Vous trouverez ici une liste d’échelles prédéfinies. Avec signPlus et signMinus Vous pouvez ajouter ou supprimer vos échelles personnelles. Vous pouvez également importer ou exporter des échelles depuis / vers un fichier .XML. Notez que vous avez toujours la possibilité de supprimer vos modifications et de réinitialiser les échelles par défaut.

Composer Settings

Valeurs par défaut pour les compositions

You can define the Default font used within the print composer.

Apparence de la grille

  • Définir le Style de la grille selectString (‘Continu’, ‘Pointillés’, ‘Croix’)

  • Définir la Couleur de la grille

Grille et guide par défaut

  • Définir l’Espacement de la grille selectNumber

  • Définir le Décalage de la grille selectNumber en x et en y

  • Définir la Tolérance d’accrochage selectNumber

Composer Paths

  • Define Path(s) to search for extra print templates: a list of folders with custom composer templates to use while creating new one.

Digitizing Settings

This tab helps you configure general settings when editing vector layer (attributes and geometry).

Création d’entités

  • checkbox Suppress attribute form pop-up after feature creation
  • checkbox Réutiliser la dernière valeur attributaire saisie

  • Valider les géométries. L’édition de lignes ou de polygones complexes, composés de nombreux nœuds, peut entrainer un rendu très lent. Ceci parce que les procédures de validation par défaut dans QGIS peuvent prendre beaucoup de temps. Pour accélérer le rendu, sélectionnez l’option de validation GEOS (à partir de GEOS 3.3) ou désactivez l’option. La validation de géométrie GEOS est beaucoup plus rapide, mais l’inconvénient est qu’elle ne signale que le premier problème de géométrie rencontré.

Contours d’édition

  • Define Rubberband Line width, Line color and Fill color
  • Don’t update rubberband during node editing

Accrochage

  • checkbox Ouvrir les options d’accrochage dans une fenêtre intégrée (redémarrage de QGIS requis)

  • Définir le Mode d’accrochage par défaut selectString (‘Sur un sommet’, ‘Sur un segment’, ‘Sur un sommet et un segment’, ‘Off’)

  • Définir Tolérance d’accrochage par défaut en unités de carte ou en pixels

  • Définir le Rayon de recherche pour l’édition des sommets en unités de carte ou en pixels

Symbole des sommets

  • checkbox Montrer les symboles uniquement pour les entités sélectionnées

  • Définir le Syle de marqueur selectString (‘Croix’ (par défaut), ‘Cercle semi-transparent’ ou ‘Aucun’) du sommet

  • Définir la Taille du marqueur des sommets

Outil de décalage de courbe

Les trois options suivantes se réfèrent à l’outil de offsetCurve Décalage de courbe dans Numérisation avancée. Grâce aux différents réglages, il est possible de modifier la forme du décalage de ligne. Ces options sont possibles à partir de GEOS 3.3.

  • Join style: ‘Round’, ‘Mitre’ or ‘Bevel’
  • Segments de quadrant

  • Limite de la pointe

GDAL Settings

GDAL is a data exchange library for raster files. In this tab, you can Edit create options and Edit Pyramids Options of the raster formats. You can define which GDAL driver is to be used for a raster format, as in some cases more than one GDAL driver is available.

CRS Settings

SCR par défaut pour les nouveaux projets

  • radioButtonOff Ne pas activer la reprojection à la volée

  • radioButtonOn Activer automatiquement la projection à la volée si les couches ont des SCR différents

  • radioButtonOff Activer la reprojection ‘à la volée’ par défaut

  • Sélectionner un SCR et Toujours lancer ce SCR pour les nouveaux projets

SCR pour les nouvelles couches

Cet espace vous permet de définir une action à faire lorsqu’une nouvelle couche est créée ou lorsqu’une couche sans SCR est chargée.

  • radioButtonOn Demander le SCR

  • radioButtonOff Utiliser le SCR du projet

  • radioButtonOff Utiliser ce SCR par défaut

Transformations géodésiques par défaut

  • checkbox Demander un datum pour la conversion de coordonnées lorsque aucun n’est défini par défaut

  • With the ‘on-the-fly’ CRS transformation enabled and the above option checked, adding layers of different CRS opens the Select datum transformations dialog. This offers you to select the most appropriate transformation settings. Validating this dialog with the ‘Remember selection’ option checked populates the table under CRS ‣ Default datum transformations with information about ‘Source CRS’ and ‘Destination CRS’ as well as ‘Source datum transform’ and ‘Destination datum transform’. From now, QGIS automatically uses the selected datum transformation for further transformation between these two CRSs until you signMinus remove it from the list.

    You can use the signPlus button to add a datum transformation if you know its parameters (source and destination ellipsoids and the numbers from the transformation table). You then need to manually enter each setting.

Note

For more information on how QGIS handles layers projection, please read the dedicated section at Utiliser les projections.

Locale Settings

  • checkbox Override system locale and Locale to use instead
  • Informations sur les paramètres de langue du système

Authentication Settings

Dans l’onglet Authentification , vous pouvez définir des configurations d’authentification et gérer des certificats PKI. Voir Système d’authentification pour plus de détails.

Network Tab

Général

  • Définir l’Adresse de recherche WMS, par défaut : http://geopole.org/wms/search?search=\%1\&type=rss

  • Définir le Délai d’abandon pour les requêtes réseaux (ms) - la valeur par défaut est 60000

  • Define Default expiration period for WMS Capabilities (hours) - default is 24
  • Définir le Délai d’expiration pour les tuiles WMSC/WMTS (en heures)- la valeur par défaut est 24

  • Define Max retry in case of tile or feature request errors
  • Définir le User-Agent

../../../_images/proxy-settings.png

Paramètres de proxy dans QGIS

Paramètres du cache

Définir le Répertoire et la Taille du cache.

  • checkbox Utiliser un proxy pour l’accès internet et définir l’‘Hôte’, le ‘Port’, l’‘Utilisateur’, et le ‘Mot de passe’.

  • Sélection du Type de proxy selectString selon vos besoins.

    • Default Proxy : le proxy est déterminé sur la base du proxy de l’application

    • Socks5Proxy : proxy générique pour tout type de connexion. Supporte le TCP, UDP, binding à un port (connexions entrantes) et l’authentification.

    • HttpProxy : implémenté avec la commande “CONNECT” , supporte uniquement les connexions TCP sortantes, supporte l’authentification.

    • HttpCachingProxy : implémenté via les commandes HTTP normales, utile uniquement dans un contexte de requêtes HTTP.

    • FtpCachingProxy : implémenté avec un proxy FTP, utile uniquement dans un contexte de requêtes FTP.

Vous pouvez exclure certaines adresses en les ajoutant dans la zone de texte sous les paramètres de proxy (voir Figure_Network_Tab).

If you need more detailed information about the different proxy settings, please refer to the manual of the underlying QT library documentation at http://doc.qt.io/qt-4.8/qnetworkproxy.html#ProxyType-enum

Astuce

Utiliser les proxy

Using proxies can sometimes be tricky. It is useful to proceed by ‘trial and error’ with the above proxy types, to check if they succeed in your case.

Variables Settings

The Variables tab lists all the variables available at the global-level.

It also allows the user to manage global-level variables. Click the signPlus button to add a new custom global-level variable. Likewise, select a custom global-level variable from the list and click the signMinus button to remove it.

More information about variables in the Variables section.

Advanced Settings

Depending on your OS, all the settings related to QGIS (UI, tools, data providers, default values, plugins options...) are saved:

  • nix in a text file: $HOME/.config/QGIS/QGIS2.conf
  • osx in the properties list file: $HOME/Library/Preferences/org.qgis.qgis.plist
  • win in the registry under: HKEY\CURRENT_USER\Software\QGIS\qgis

The Advanced tab offers you in a single place, regardless your OS, means to manage these settings through the Advanced Settings Editor. After you promise to be careful, the widget is populated with a tree of all QGIS settings, which you can directly edit.

Warning

Avoid using the Advanced tab settings blindly

Be careful while modifying items in this dialog given that changes are automatically applied. Doing changes without knowledge can break your QGIS installation in various ways.

Propriétés du projet

In the properties window for the project under Project ‣ Project Properties (or kde Settings ‣ Project Properties), you can set project-specific options.

The project-specific options overwrite their equivalent in the options described above.

  • In the General tab, the general settings let you:

    • Donner un titre au projet en supplément du chemin de fichier

    • Choisir la couleur des entités sélectionnées

    • Choisir la couleur de fond du canevas

    • Définir si le chemin d’accès aux couches dans le projet doit être enregistré en absolu (complet) ou en relatif par rapport à l’emplacement du fichier de projet. Vous pouvez préférer le chemin relatif lorsque les couches et le fichier de projet peuvent être déplacés ou partagés ou si le projet est accessible à partir d’ordinateurs sur différentes plates-formes.

    • Choisir d’éviter les artefacts lorsque le projet est rendu sous forme de tuiles. Utiliser cette option peut entraîner une dégradation des performances.

    Le calcul de surfaces et de distances est un besoin courant dans les SIG. Cependant, ces valeurs sont liées aux paramètres de projection sous-jacents. Le cadre ** Mesures ** vous permet de contrôler ces paramètres. Vous pouvez en effet choisir:

    • L’ellipsoïde à utiliser: existant, ou personnalisé (vous devrez définir les valeurs du demi grand axe et demi petit axe) ou None / Planimétrique.

    • Les Unités pour les mesures de distance pour les longueurs et périmètres et Unités pour les mesures de surface. Ces paramètres remplacent les unités définies par défaut dans les options QGIS pour le projet en cours, elles sont utilisés dans:

      • Barre de mise à jour des champs de la table des attributs

      • Les calculs de la calculatrice de champ

      • Les calculs dérivés de longueurs, périmètres et surfaces de l’outil identifier

      • Unité par défaut affichée dans la boîte de dialogue de mesure

    L’ affichage de coordonnées permet de choisir et personnaliser le format des unités à utiliser pour afficher les coordonnées dans la barre d’état et les coordonnées dérivées dans l’outil identifier.

    Enfin, vous pouvez définir une liste d’échelle du projet, qui remplace les échelles globales prédéfinies.

../../../_images/project_general.png

Onglet Général de la boîte de dialogue Propriétés du projet

  • The CRS tab enables you to choose the Coordinate Reference System for this project, and to enable on-the-fly re-projection of raster and vector layers when displaying layers from a different CRS. For more information on projection’s handling in QGIS, please read Utiliser les projections section.

  • With the Identify layers tab, you set (or disable) which layers will respond to the identify tool. By default, layers are set queryable.

    You can also set whether a layer should appear as read-only, meaning that it can not be edited by the user, regardless of the data provider’s capabilities. Although this is a weak protection, it remains a quick and handy configuration to avoid end-users modifying data when working with file-based layers.

  • The Default Styles tab lets you control how new layers will be drawn when they do not have an existing .qml style defined. You can also set the default transparency level for new layers and whether symbols should have random colors assigned to them. There is also an additional section where you can define specific colors for the running project. You can find the added colors in the drop down menu of the color dialog window present in each renderer.

  • The tab OWS Server allows you to configure your project in order to publish it online. Here you can define information about the QGIS Server WMS and WFS capabilities, extent and CRS restrictions. More information available in section Prepare a project to serve and subsequent.

  • The Macros tab is used to edit Python macros for projects. Currently, only three macros are available: openProject(), saveProject() and closeProject().

../../../_images/macro.png

Paramètres des macros dans QGIS

  • The Relations tab is used to define 1:n relations. The relations are defined in the project properties dialog. Once relations exist for a layer, a new user interface element in the form view (e.g. when identifying a feature and opening its form) will list the related entities. This provides a powerful way to express e.g. the inspection history on a length of pipeline or road segment. You can find out more about 1:n relations support in Section Créer des relations un ou plusieurs à plusieurs.
  • In the Data Sources tab, you can:
    • checkbox Evaluate default values on provider side: When adding new features in a PostGreSQL table, fields with default value constraint are evaluated and populated at the form opening, and not at the commit moment. This means that instead of an expression like nextval('serial'), the field in the Add Feature form will display expected value (e.g., 25).
    • checkbox Automatically create transaction groups where possible: When this mode is turned on, all (postgres) layers from the same database are synchronised in their edit state, i.e. when one layer is put into edit state, all are, when one layer is committed or one layer is rolled back, so are the others. Also, instead of buffering edit changes locally, they are directly sent to a transaction in the database which gets committed when the user clicks save layer. Note that you can (de)activate this option only if no layer is being edited in the project.
  • The Variables tab lists all the variables available at the project’s level (which includes all global variables). Besides, it also allows the user to manage project-level variables. Click the signPlus button to add a new custom project-level variable. Likewise, select a custom project-level variable from the list and click the signMinus button to remove it. More information on variables usage in the General Tools Variables section.

Personnalisation

The customization dialog lets you (de)activate almost every element in the QGIS user interface. This can be very useful if you want to provide your end-users with a ‘light’ version of QGIS, containing only the icons, menus or panels they need.

Note

Pour que les modifications soient appliquées, vous devrez redémarrer QGIS.

../../../_images/customization.png

La fenêtre de personnalisation (Paramétrage)

Cocher checkbox Autoriser la modification est la première étape pour personnaliser l’IHM de QGIS. Cela active la barre d’outils et le panneau permettant de sélectionner/désélectionner les éléments d’IHM.

Les éléments personnalisables sont :

  • un Menu ou des sous-menus de la Barre de Menu

  • un Panel complet (voir Panneaux et barres d’outils)

  • la Barre d’état décrite dans label_statusbar ou certains de ses éléments

  • une Toolbar: complète, ou certains des boutons

  • Ou tout widget: label, bouton, combobox,... dans n’importe quelle boîte de dialogue de QGIS.

Avec select Selection interactive d’objet depuis la fenêtre principale, vous pouvez cliquer sur un élément de l’interface de QGIS que vous souhaitez cacher et automatiquement décocher l’entrée correspondante dans la liste de personnalisation.

Une fois terminé, cliquez sur [Appliquer] ou [OK] pour valider vos modifications. Cette configuration devient celle utilisée par défaut par QGIS au démarrage suivant.

Les modifications peuvent également être sauvegardées dans un fichier .ini en utilsant le bouton fileSave Enregistrer dans le fichier. C’est une façon pratique de partager une interface QGIS commune entre plusieurs utilisateurs. Il suffit de cliquer sur fileOpen Charger depuis le fichier dans l’ordinateur de destination afin d’importer le fichier .ini. Vous pouvez également utiliser les options de ligne de commande et enregistrer diverses configurations pour différents cas d’utilisation.

Astuce

Restaurer facilement l’IHM initiale de QGIS

La configuration initiale de l’IHM de QGIS peut être restaurée par l’une des méthodes ci-dessous :

  • décocher checkbox Autoriser la modification option dans la boite de dialogue Paramétrage ou cliquer selectAllTree Sélectionner tout

  • cliquer le bouton [Réinitialiser] dans le cadre QSettings accessible par le menu Préférences ‣ Options, onglet Système

  • démarrer QGIS en ligne de commande avec la commande suivante qgis --nocustomization

  • setting to false the value of UI ‣ Customization ‣ Enabled variable under Settings ‣ Options menu, Advanced tab (see the warning).

Dans la plupart des cas, vous aurez à redémarrer QGIS pour que les modifications soient prises en compte.

Keyboard shortcuts

QGIS provides default keyboard shortcuts for many features. You can find them in section Barre de Menu. Additionally, the menu option Settings ‣ Configure Shortcuts... allows you to change the default keyboard shortcuts and add new keyboard shortcuts to QGIS features.

../../../_images/shortcuts.png

Define shortcut options

Configuration is very simple. Just select a feature from the list and click on :

  • [Change] and press the new combination you want to assign as new shortcut
  • [Set none] to clear any assigned shortcut
  • or [Set default] to backup the shortcut to its original and default value.

Proceed as above for any other tools you wish to customize. Once you have finished your configuration, simply [Close] the dialog to have your changes applied. You can also [Save] the changes as an .XML file and [Load] them into another QGIS installation.