Extension Carte de chaleur

L’extension heatmap Carte de chaleur permet de créer une carte de chaleur à partir d’un couche de ponctuels. Une carte de chaleur est une carte raster montrant la densité ou l’amplitude d’une information relative au point. Le résultat se visualise sous la forme de “points chauds”.

Activer l’extension Carte de chaleur

Tout d’abord, cette extension principale doit être activée dans le Gestionnaire d’extensions (voir la Rubrique Activer une extension principale). L’extension heatmap se trouve ensuite dans le menu Raster.

Si la barre de menu Raster n’est pas affichée, sélectionnez le menu Vue -> Barres d’outils -> Raster.

Utiliser l’extension Carte de chaleur

Le bouton heatmap Carte de chaleur ouvre une fenêtre de l’extension (voir figure figure_heatmap_2).

Cette fenêtre a les options suivantes:

  • Points en entrée : Liste déroulante permettant le choix de la couche de points à traiter.

  • Raster en sortie : Utilisez le bouton browsebutton pour choisir le dossier et le nom du fichier raster à générer. Il n’est pas nécessaire de mettre une extension

  • Format : Choisissez ici le format de sortie. Bien que tous les formats reconnus par GDAL puissent être choisis, le format par défaut GeoTIFF est dans la plupart des cas celui le plus adapté.

  • Rayon : peut être exprimé en mètres ou en unités de carte. Le rayon ne doit pas être choisi trop petit, le rendu d’une carte de chaleur est d’autant meilleur que les points se chevauchent et indiquent ainsi les points chauds!

  • Ratio de corruption : indique à quelle vitesse la chaleur diminue à partir du centre.

    • Quand la valeur est à 0(soit le minimum), la chaleur va être concentrée au centre du cercle et sera complète éteinte à son extrémité.

    • Quand la valeur est à 10 (valeur maximale), la chaleur sera concentrée sur les bords du cercle et le centre sera complètement éteint. Des valeurs plus grandes sont autorisées, mais le rendu ne changera pas.

    • Quand la valeur est à 1, la chaleur est iuniforme sur tout le cercle.

    • Si le ratio est négatif, vous obtiendrez une carte de fraîcheur au lieu d’une carte de chaleur!

Le case checkbox Avancé vous permet d’accéder à d’autres options.

  • Cellule et Colonne permettent de changer la taille du pixel dans le raster créé. Un nombre plus important de lignes et de colonnes rendra les pixels plus petits et la taille du fichier en sortie sera plus importante. Le traitement sera plus long. A titre d’exemple, doubler le nombre de lignes double automatiquement le nombre de colonnes et la taille des cellules est divisée par 4, l’emprise du fichier raster créée restant constante!

  • Taille en X et Taille en Y détermine la taille du pixel dans le fichier raster en sortie et permet de changer le nombre de lignes et de colonnes.

La couche de points en entrée peut avoir des attributs permettant de créer la carte de chaleur:

  • Utiliser le rayon depuis: identifie le champ indiquant le rayon à prendre en compte.

  • Utiliser le poids depuis: identifie le champ indiquant la pondération à utiliser.

Quand la couche raster de sortie est renseignée, le bouton [OK] peut être actionné pour créer la carte de chaleur. Dans un premier temps, cette couche est uniformément grise et son style doit être modifié pour la transformée en carte de chaleur.

Warning

Changer les propriétés de taille du raster

Changer les propriétés de taille du raster modifie le résultat de l’extension. Les zones de chaleur deviennent plus grandes.

Créer une carte de chaleur

Pour l’exemple suivant, nous utiliserons la couche airports fournie dans l’échantillon de jeux de données de QGIS (voir Échantillon de données). Un excellent tutoriel sur les cartes de chaleur est également disponible à l’adresse http://qgis.spatialthoughts.com.

Dans la figure Figure_Heatmap_1 sont affichés les aéroports de l’Alaska.

Figure Heatmap 1:

../../../_images/heatmap_start.png

Airports of Alaska osx

  1. Sélectionnez le bouton heatmap Carte de chaleur. La fenêtre de l’extension s’affiche (voir figure Figure_Heatmap_2).

  2. Dans le champs Points en entrée selectstring sélectionner airports à partir de la liste déroulante indiquant les couches de points présentes dans le projet.

  3. Dans le champ :guilabel:Raster en sortie, choisissez le répertoire et le nom du fichier à créer en cliquant sur le bouton browsebutton, par exemple chaleur_aeroports. Il n’est pas nécessaire de mettre une extension de fichier.

  4. Dans le champ Format, choisissez GeoTIFF.

  5. Dans le champ Rayon, mettez 1000000 mètres.

  6. Vous pouvez laisser le Ratio de corruption à sa valeur par défaut : 0.1.

  7. Cliquez sur [OK] pour créer et charger la nouvelle couche raster (voir figure Figure_Heatmap_3).

Figure Heatmap 2:

../../../_images/heatmap_dialog.png

The Heatmap Dialog osx

Le résultat après chargement de la carte de chaleur n’est probablement pas le résultat auquel on peut s’attendre. La surface est uniformément grise et ne montre aucune variation. Il est nécessaire de modifier l’apparence de cette couche afin de distinguer la carte de chaleur.

Figure Heatmap 3:

../../../_images/heatmap_loaded_grey.png

The heatmap after loading looks like a grey surface osx

  1. Ouvrez les propriétés de la couche chaleur_aéroports (sélectionnez la couche chaleur_aeroports, faites un clic-droit et dans le menu qui apparaît, sélectionnez Propriétés).

  2. Sélectionnez l’onglet Style.

  3. Changez la Palette de couleur selectstring de ‘Dégradé de gris’ à ‘Pseudo-Couleurs’.

  4. Appuyez sur [Appliquer].

  5. Allez sur l’onglet Transparence et fixez la Tranparence globale à 40%.

  6. Cliquez sur [OK]

La figure Figure_Heatmap_4 montre le résultat obtenu.

Figure Heatmap 4:

../../../_images/heatmap_loaded_colour.png

Final result of heatmap created of airports of Alaska osx